À emporter, Audio, Opéra

Scipione par Les Talens Lyriques, jeune mais déjà historique ?

Plus de détails

Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : Scipione. Derek Lee Ragin, Scipion, Sandrine Piau, Berenice, Doris Lamprecht, Lucejo, Olivier Lallouette, Ernando, Vanda Tabery, Armira, et Guy Flechter, Lellio. Les Talens lyriques, direction : Christophe Rousset. 3 CD Aparte APP005. Code barre : 7 94881 97052 0. Réédition d’un enregistrement de 1993, remasterisé en 2010. Notice bilingue (français, anglais) de Christophe Rousset et Ivan A. Alexandre. Durée : 61’54, 49’16 et 60’09

 

L’ensemble , fondé et dirigé par , se consacre à l’exécution sur instruments d’époque d’un répertoire varié, des chefs-d’œuvre baroques aux compositeurs oubliés.

Leur considérable discographie compte autant de succès, parmi lesquels Scipione, enregistré en 1993 et rapidement devenu introuvable. Il s’agissait de leur première intégrale lyrique, dans le cadre du Festival de Beaune, mais aussi d’une première de la version originale – après quelques exécutions incomplètes, au Festival Göttingen ou à la Haendel Opera Society. Salué par la presse et ayant dévoilé un casting de talent, sa réédition au printemps 2010 a coïncidé avec de nouvelles productions, La Calisto et Semele. Entendre cette version déjà ancienne rappelle la belle époque des premières redécouvertes, des Arts Florissants aux Talens Lyriques : défrichage, déchiffrage avec enregistrements dans la foulée, peut-être moins approfondis qu’ils ne le seraient aujourd’hui, mais justifiés par l’immensité du paysage à exhumer !

Haendel dut composer rapidement cet opéra en 1726, dont l’intrigue n’est guère originale : vainqueur de la nouvelle Carthage, le général romain Scipion s’éprend de la captive Bérénice avant de la céder dans un élan de magnanimité à son rival, le prince captif celtibère Lucejo. Cette rapidité et la collaboration avec un librettiste relativement médiocre, Rolli, justifie les quelques faiblesses dans l’ouvrage, qui rencontra pourtant un succès durable. Ses grands airs permettent en effet aux chanteurs de toutes époques de briller.

La pochette accompagnant le disque nous livre quelques impressions de , inspirées par une nouvelle écoute plus de quinze ans après. Il évoque l’enthousiasme de ses débuts et celui des jeunes interprètes devenus célèbres, fougue qui compense quelques défauts comme les contrastes peu marqués. Son éloge le plus net va à , « incarnant une Berenice inoubliable, tout en fragilité et en vaillance ». De fait, on apprécie déjà sa maîtrise vocale, ce contrôle et cette grâce qui lui sont propres, et la qualité presque plastique de ses phrasés. Dès les premières mesures, on pénètre dans la musique par le style majestueux de l’ouverture à la française, qui précède la célèbre Marche en sol majeur. La direction stable et lisible du claveciniste Christophe Rousset est déjà présente, avec une lecture de l’orchestre fondée sur la basse. L’air presque fiévreux de Lucejo-Lamprecht « Dimmi, carra », montre du tempérament. Parmi les autres « tubes » de cet opéra, on peut citer « Un caro amante » de Berenice-Piau : magnifiques lignes, timbre souple et épuré qui laisse place à l’émotion tout en suivant la conduite harmonique et les inflexions du rythme de sicilienne.

(Visited 168 times, 1 visits today)

Plus de détails

Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : Scipione. Derek Lee Ragin, Scipion, Sandrine Piau, Berenice, Doris Lamprecht, Lucejo, Olivier Lallouette, Ernando, Vanda Tabery, Armira, et Guy Flechter, Lellio. Les Talens lyriques, direction : Christophe Rousset. 3 CD Aparte APP005. Code barre : 7 94881 97052 0. Réédition d’un enregistrement de 1993, remasterisé en 2010. Notice bilingue (français, anglais) de Christophe Rousset et Ivan A. Alexandre. Durée : 61’54, 49’16 et 60’09

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.