Mot-clef : Sandrine Piau

28948357857

Serse de Haendel, enfin la version de référence ?

Plateau de luxe, orchestre spécialisé dans le répertoire baroque, chef aux petits soins. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce Serse un très grand cru. Ce nouvel enregistrement d’un des ouvrages les plus atypiques de Haendel, un opéra seria doté de nombreux éléments comiques et qui redessine selon divers modèles la convention de l’aria da capo, pourrait bien se présenter comme la version idéale d’un pur chef d’œuvre, innovant ...
Boccherini

Le Luigi Boccherini délectable d’Ophélie Gaillard et Sandrine Piau

Dans un programme plutôt « improbable », l’occasion est donnée à l’auditeur de se délecter d’un compositeur prolixe et éclectique, dont les multiples talents sautent à l’oreille d’une plage à l’autre de ce remarquable double album. L’idée de réunir sur un double album deux concertos, une symphonie, un quintette à cordes, une sonate pour instrument et piano et une pièce vocale sacrée était pour le moins insolite. Dénominateurs communs de cette ...
Cecilia Bartoli dans Ariodante à Monaco : audacieuses métamorphoses

Cecilia Bartoli dans Ariodante à Monaco : audacieuses métamorphoses

Cette production du Festival de Salzbourg fait évoluer une distribution de luxe sous le regard acéré de Christof Loy, dont la mise en scène vise un ambitieux propos sur l’identité des chanteurs du répertoire baroque. Avec Cecilia Bartoli, il semble bien loin le temps où l’on était peu regardant d’une affiche vite composée autour d’une diva ombrageuse, soucieuse que, justement, l’on ne lui fît pas trop d’ombre. On connaît l’anecdote célèbre de ...

Nommés aux Victoires de la Musique Classique 2019

On connait à présent la liste des nommés aux prochaines Victoires de la Musique Classique 2019, qui seront diffusées sur France 3 et France Musique le 13 février, depuis la Seine Musicale.  Catégorie soliste instrumental Nicholas Angelich, piano Bertrand Chamayou, piano Jean-Guihen Queyras, violoncelle Catégorie artiste lyrique Stéphane Degout, baryton Elsa Dreisig, soprano Sandrine Piau, soprano Catégorie révélation, soliste instrumental Théo Fouchenneret, piano Thibaut Garcia, guitare Alexandre Kantorow, piano Catégorie révélation, artiste lyrique Ambroisine Bré, mezzo-soprano Eléonore Pancrazi, mezzo-soprano Guilhem Worms, baryton basse Catégorie compositeur Benjamin Attahir, Adh-Dhohr, ...
Couperin

Passeport pour Couperin avec le coffret Erato

Warner assemble autour de la réédition tant attendue des Quatre Livres de Pièces de Clavecin selon Laurence Boulay une anthologie exemplaire qui saisit toutes les facettes de l’art du grand François. Les années soixante-dix virent une renaissance de Couperin au disque : en deux années (1971-1972), pour la Radio canadienne, Kenneth Gilbert inaugurait cette fête avec des attentions, un sens de la forme, une éloquence pièce par pièce révélant la complexité d’un ...
ravier_baroque2

La déclaration d’amour de Thomas A. Ravier à la musique baroque

L'écrivain français Thomas A. Ravier livre un essai radical et tout personnel sur la musique baroque. Sans le baroque, la musique serait une erreur fait référence à une célèbre phrase de Nietzsche : "Sans la musique, la vie serait une erreur." Mais ce livre n'a rien à voir avec un traité philosophique, et n'est pas davantage un solide argumentaire nourri de musicologie en faveur de la musique baroque. Le romancier et ...
fg9cpdostnjpc_600

Jouissives chimères de Sandrine Piau et Susan Manoff

Après Évocation en 2007 et Après un rêve en 2011 où jaillissait avec évidence le charme irrésistible des deux comparses, Sandrine Piau et la pianiste Susan Manoff clôturent ce triptyque discographique onirique par Chimère, premier album solo de la soprano chez Alpha. Diverses iconographies représentant de nombreuses créatures fantastiques agrémentent un très beau livret d’accompagnement, permettant ainsi à son propriétaire de découvrir l’art de la poésie de Susan Manoff et de bénéficier d’une présentation méthodique ...
Plaisirs d’amour avec Sandrine Piau et le Concert de la Loge

Plaisirs d’amour avec Sandrine Piau et le Concert de la Loge

Subtilement orchestré par Berlioz, Saint-Saëns, Dubois, Massenet, Dubois, Pierné et autres, un bouquet de mélodies françaises pour la plupart inédites enchante le public de l’Arsenal de Metz. Interprétation superlative par l’une de nos meilleurs sopranos nationales et un ensemble dont on n’a pas fini de parler. C’est un programme d’une grande richesse et d’une infinie délicatesse qui constitue le concert donné à l’Arsenal de Metz par Sandrine Piau et le Concert ...
Messiah

Rafraîchissant Messie version 1754 par Hervé Niquet

Belle distribution vocale - lumineuse Sandrine Piau - et ensembles rôdés et stylés menés par Hervé Niquet pour un Messie léger et rafraîchissant, se voulant plus « opératique » que spirituel. La discographie haendélienne avait-elle besoin d’un nouveau Messie ? Dans l’absolu, sans doute non, même si les versions destinées à reprendre l’agencement de 1754, celui à cinq solistes que Haendel avait proposé pour les concerts de charité du Foundling ...
mozart_equilbey_erato

Laurence Equilbey et Accentus offrent un Mozart incandescent

Souvent réunies au disque, ces deux œuvres vocales emblématiques de Mozart sonnent ici dans toute leur plénitude. Laurence Equilbey, en grande spécialiste du chant choral, offre aux mélomanes une relecture vivifiante et hautement inspirée de ces pages déjà très enregistrées. Dès les premières mesures de la Messe du Couronnement K 317, la souplesse du chœur nous touche. Laurence Equilbey propose une approche personnelle, dans la pure ligne du Stylo misto mettant ...
seine musicale inauguration

La Seine Musicale, inauguration romantique

Inauguration réussie de la Seine Musicale avec un programme brillant et brillamment défendu. Tout n’est pas parfaitement fini, il faut pas mal de ténacité pour trouver l’entrée non indiquée de l’auditorium, mais la voilà : la Seine Musicale occupant une partie de l’ancien site Renault de l’Île Séguin à Billancourt, et avec elle une nouvelle salle de concert classique avec son nouvel auditorium. Après l’inauguration solennelle du samedi soir, le concert redonné le ...
handel

Alcina et Tamerlano à la Monnaie, Haendel à son sommet

Fabuleux diptyque haendélien dans un album à marquer d’une pierre balance. Pour une fois, autant la mise en scène que l’interprétation musicale rallient tous les suffrages. C’est le dépouillement, sinon le minimalisme, qui pourrait caractériser ces mises en scène de deux des plus beaux opéras de Haendel. Une chaise comme unique accessoire pour les deux ouvrages, une double colonnade pour Tamerlano, remplacée par de simples lattes de bois dès lors que ...
herve-niquet-manas

La touche Niquet dans Le Messie de Haendel

La soirée se prévoyait exceptionnelle au Théâtre des Champs-Élysées avec Hervé Niquet et son Concert Spirituel, Sandrine Piau au sommet de son art comme nous l’avions constaté il y a peu dans ce même théâtre, et le Messie de Haendel, l’oratorio le plus célèbre de toute l’histoire de la musique. Mais ce sera en réalité une soirée en demi-teinte que ces grands artistes nous auront réservée. De nos jours, le ...
ap131-cover-la-loge-1024x1024

Le Concert de la Loge, équipe olympique

Après leur concert à la salle Gaveau en 2015, voici le premier enregistrement de Julien Chauvin et de son nouvel ensemble Le Concert de la Loge. Accompagnés par Sandrine Piau, chanteuse lyrique accomplie dans le répertoire musical baroque comme nous l’avons encore constaté ce mois-ci au festival de Fénétrange, c’est avec brio que ces musiciens sur instruments d’époque et leur directeur musical font perdurer le prestige de cet orchestre parisien ...
sandrine-piau-caroline-doutre

Piau, Carmignola, Corréas et Beyer au festival de Fénétrange

Haendel pour Sandrine Piau, Jérôme Corréas et Les Paladins ; Vivaldi pour Giuliano Carmignola, Amandine Beyer et Gli incogniti. Dans des répertoires où ils excellent, ces grands artistes auront illuminé de leur talent le petit festival de Fénétrange. Dans Haendel, elle est aujourd’hui sans rivale. En état de grâce de la première note à la dernière, musicienne jusqu’au bout des ongles, Sandrine Piau distille comme à l’accoutumée les sons filés dont ...
piau-tce16-2

Sandrine Piau et Christophe Dumaux au service des amants désespérés d’Haendel

Malgré son omniprésence dans la musique baroque, le thème des amants désespérés n’a pas inspiré beaucoup de récitals à la scène et c’est avec curiosité que le public parisien s’est rendu au théâtre des Champs-Élysées pour entendre deux voix très appréciées dans ce répertoire. Magnifiquement accompagnés par Emmanuelle Haïm et son Concert d’Astrée, Sandrine Piau et Christophe Dumaux n’ont pas failli à leur réputation. Tout d’abord, le thème des amants désespérés ...
cosi 2

Le choc du noir Così de Christophe Honoré

En installant Così fan tutte dans l'Erythrée de 1938 alors sous domination coloniale fasciste, Christophe Honoré résout brillamment la problématique du travestissement, donnée essentielle du livret jusque là toujours esquivée par les plus grands metteurs en scène du chef-d'œuvre de Mozart. « C'est vulgaire», pouvait-on glaner dans les rues d'Aix, très certainement dans la bouche des mêmes qui, des décennies durant, ont regardé de haut un opéra longtemps confiné sous la poudre des ...
006119

Quatuor Diotima : une performance qui tutoie l’excellence

À l'occasion des 20 ans du Quatuor Diotima, deux albums paraissent chez Naïve : un coffret dédié à la seconde école de Vienne et un album "portrait" du compositeur tchèque Miroslav Srnka. Cette intégrale de l’œuvre pour quatuor à cordes de la seconde école de Vienne (Schoenberg, Berg et Webern) par le Quatuor Diotima marque d'une pierre blanche le répertoire discographique du quatuor. À l'excellence de la prestation balayant quelques quarante années ...
Zaïs

Zaïs de Jean-Philippe Rameau : amusons nous !

Christophe Rousset s'empare de Zaïs avec bonheur. L'opéra-ballet héroïque pastorale Zaïs, représenté en 1748 sur la scène de l'Académie Royale de Musique figure parmi ces oeuvres superbes de Rameau, malheureusement affublées d'un livret faiblard tout juste prétexte à des entrées pour des divertissements où le chant se mêle à la danse. Toutefois, cette oeuvre est le champ d'expérimentations de Rameau, tant dans l'Ouverture (symbolisant le Chaos et la création du Monde) ...
Piau & Corréas

Sandrine Piau illumine Vivaldi à Fénétrange

De retour à Fénétrange pour un concert Vivaldi, Sandrine Piau illumine de sa grâce et de sa musicalité la musique du maître vénitien. En formation réduite, l’ensemble Les Paladins déçoit par un certain manque de dynamisme. Nichée aux confins de la Moselle et de l’Alsace, la petite ville de Fénétrange accueille depuis maintenant trente-sept ans le premier festival d’art lyrique et de musique lorrain. De Hildegard Behrens, Ileana Cotrubas, Katia Ricciarelli ...
songe aix

Le retour à Aix d’un Songe d’une nuit d’été de rêve

Triomphale première pour la reprise d'un spectacle vieux d'un petit quart de siècle. On n'avait pas rêvé : Le songe d'une nuit d'été de Benjamin Britten mise en scène par Robert Carsen est un des 10 plus beaux spectacles du monde ! Le Songe d'une nuit d'été, partition ensorcelante et livret impeccable (Shakespeare condensé avec génie par Britten) porte chance à ses metteurs en scène : rappelons en effet que, s'il révélait le jeune ...
zais piau versailles

Rameau en grâce avec Sandrine Piau et Christophe Rousset

L'opéra Zaïs de Rameau, en version de concert, triomphe à l'Opéra royal de Versailles. Zaïs n'est pas l'opéra de Rameau le mieux traité par notre temps : très rarement joué, représenté au disque par un seul enregistrement non sans qualités (Gustav Leonhardt hors de son territoire naturel !), mais plombé par sa distribution féminine et du reste introuvable, il témoigne pourtant admirablement de la capacité de Rameau à renouveler le théâtre ...
DIALOGUES DES CARMELITES -

Dialogues of the Carmelites in Paris, The ladies’ Delight

This is the fourth important production of Dialogues of the Carmelites premiered this season in France, after the ones in Toulon, Bordeaux/Nantes and Lyon. This work, commissioned exactly sixty years ago by the director of the Ricordi book house and premiered in Italian at La Scala, Milan in 1957, can be considered as Poulenc’s magnum opus and has never been that much put forward in France before. The Théâtre des ...
Kana Okada 2 -® Yannick Perrin

Essor incontestable de Annecy Classic Festival

Le 20 août, pour l’ouverture du Festival, à l’Eglise Sainte Bernadette au bord du lac d’Annecy, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg interprète Wagner, Chopin et Ravel sous la baguette de Jean-Claude Casadesus. Prélude et Mort d’Isolde pour commencer, ample à souhait mais il faut un peu de temps pour s’habituer à l’acoustique de la salle, qui ne permet pas un équilibre optimal entre les cordes et les harmonies. Puis vient le ...
bach aria aparte

Bach et la jubilation du violoncelle piccolo

Le fil conducteur de cette sélection d’arias de Johann Sebastian Bach est en réalité la présence enivrante du violoncelle piccolo d’Ophélie Gaillard. On se délecte tout au long de l’écoute de ce CD de tant de phrasés ensorcelants, qui conviennent autant à la douleur de la Passion selon Saint Jean – émouvant « Es ist vollbracht » – qu’aux rythmes dansants et sensuels du « Ich bin herrlich, ich bin schön » de la ...
Sandrine Piau_metz12_vign

Theodora enflamme l’Arsenal

La dernière fois que Theodora, l’oratorio préféré de Haendel, a été donné à l’Arsenal de Metz, la distribution contenait rien moins que Susan Gritton, Robin Blaze, Paul Agnew et Neal Davies, tout ce petit monde étant placé alors sous la direction experte de Paul McCreesh à la tête de ses « Gabrieli Consort and Players ». Ce concert mémorable a été par la suite fixé sur un enregistrement pour la ...
sandrine_piau1211_vign2

Une Flûte en noir et blanc

À l’occasion des fêtes de fin d’année, le Théâtre des Champs-Élysées présente une production du dernier opéra de Mozart, La Flûte enchantée (1791). C’est Laurent Pelly qui devait signer la mise en scène de cette Flûte, mais ayant renoncé pour raison de surmenage, c’est une reprise de celle de William Kentridge qui est proposée à Paris. Programmée initialement par Bernard Foccroulle à La Monnaie de Bruxelles en 2005, cette mise en ...
equilbey_laurence_accentus

Mendelssohn du choral à l’oratorio, nouveau pari pour Laurence Equilbey

La musique sacrée de Felix Mendelssohn, voici encore un nouveau pari pour Laurence Equilbey : si ce répertoire est bien implanté dans les pays anglo-saxons, il n'éveille guère d'attente chez nous. On y trouve pourtant des richesses insoupçonnées, à commencer par ces pièces écrites en Italie aux alentours de 1830, lorsque Mendelssohn terminait ses études par un tour de l'Europe. Des œuvres d'une envergure limitée, pas mémorables sans doute (le compositeur ...
Ptolémée, dégage !

Ptolémée, dégage !

Le Concert d’Astrée Virtuosité et sensibilité, voilà deux termes qui pourraient convenir pour qualifier l’atmosphère de ce concert dédié à l’un des opéras les plus connus de Georg Friedrich Haendel, auteur dont semble s’être éprise Emmanuelle Haïm : en effet, c’est elle qui nous a fait connaître Orlando cette saison. Le Concert d’Astrée est toujours aussi efficace dans la dynamique baroque : les nuances et le phrasé en sont toujours aussi élégants. Les soli ...
Mozart, Molière et Rimbaud

Mozart, Molière et Rimbaud

Le concert débute par une œuvre secondaire, mais néanmoins fort belle, de Richard Strauss : composée à dix-huit ans, la Sérénade ignore superbement le modèle de Siegfried Idyll pour tendre la main à la Gran partita. Le plus étonnant est que le jeune homme ne manque pas de très loin le secret de la grâce mozartienne, tout en créant déjà les voluptueuses effusions qui seront sa marque. La direction impétueuse de ...