À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Lotta Wennäkoski ? Avec plus de maturité, peut-être !

Plus de détails

Lotta Wennäkoski (née en 1970) : Nosztalgiaim ; Sade avaa ; Culla d’aria ; Naisen rakkautta ja elämää. Heikki Nikula, clarinette basse ; Anna-Leena Haikola & Emma Vähälä, violons ; Tuula Riisalo, alto ; Mikko Ivars, violoncelle ; Eija Räisänen & Tanja Kauppinen-Savijoki, sopranos ; Avanti ! dir. Tuomas Hannikainen, Dmitri Slobodeniouk, Pietari Inkinen. 1 CD Alba ABCD 253. Code barre : 6 417513 102536. Enregistré au Tapiola Hall (Espoo) et au Kulttuuritalo (Maison de la culture) d’Helsinki, les 19 novembre 2006, 1er mars 2007 et 10 juin 2007. DDD. Notice bilingue : finnois-anglais. Durée : 71’16

 

Pratiquement inconnue du grand public français la Finlandaise selon deux sources fondamentales finlandaises est présentée comme une moderniste modérée, lyrique et attachée aux couleurs tonales héritées d’un riche passé musical européen. Nous n’en sommes pas entièrement convaincus à l’écoute de cet enregistrement. Certes sa musique évite les heurts violents, les brutalités inutiles et les incohérences pénibles sans pour autant proposer des pages forcément inoubliables.

a étudié la composition à l’Académie Sibelius d’Helsinki dont elle est sortie diplômée il y a dix ans. Ses maîtres comptent parmi les plus prestigieux musiciens de Finlande : , Kaija Saariaho et Paavo Heinen. Elle parfait ses études de composition aux Pays-Bas auprès du réputé Louis Andriessen à la toute fin des années 1990. Le célèbre et très médiatique Esa-Pekka Salonen contribue à lancer sa carrière en lui commandant Sakara, une pièce pour orchestre, qu’il dirige lui-même avec le Philharmonique d’Helsinki en 2003. Depuis, son parcours est jalonné d’étapes importantes présentées au public national par les plus grands interprètes locaux, à savoir par exemple Petri Alenko dans son Concerto pour flûte en 2009 ou encore l’ensemble de chambre Avanti ! en avril 2008 lors d’un concert ayant programmé sa musique à Berlin. Wennäkoski est de plus impliquée dans l’organisation artistique de la Biennale de Tampere en 2008-2010. L’œuvre orchestrale Nosztalgiaim composée en 2006-2007 nous semble représentative de sa manière, effectivement relativement apaisée, pas foncièrement débridée ni folâtre, sans cesse hésitante entre un passé admiré et repoussé à la fois et des possibilités contemporaines infinies, libérées des règles et des obligations, mais ici pas encore franchement embrassées et surexploitées. L’hybridité ambiguë et confuse des autres pièces confirme la présence d’un compositeur doué et riche de potentialités évidentes. Mais une excessive attention portée à l’effet produit par une musique s’efforçant de ne pas déplaire aux opposants de la tradition, du beau et du construit gâche quelque peu le résultat. A suivre avec plus de maturité, peut-être !

(Visited 76 times, 1 visits today)

Plus de détails

Lotta Wennäkoski (née en 1970) : Nosztalgiaim ; Sade avaa ; Culla d’aria ; Naisen rakkautta ja elämää. Heikki Nikula, clarinette basse ; Anna-Leena Haikola & Emma Vähälä, violons ; Tuula Riisalo, alto ; Mikko Ivars, violoncelle ; Eija Räisänen & Tanja Kauppinen-Savijoki, sopranos ; Avanti ! dir. Tuomas Hannikainen, Dmitri Slobodeniouk, Pietari Inkinen. 1 CD Alba ABCD 253. Code barre : 6 417513 102536. Enregistré au Tapiola Hall (Espoo) et au Kulttuuritalo (Maison de la culture) d’Helsinki, les 19 novembre 2006, 1er mars 2007 et 10 juin 2007. DDD. Notice bilingue : finnois-anglais. Durée : 71’16

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.