À emporter, CD, Opéra

Luciano Pavarotti le plus grand ténor de tous les temps : démonstration

Plus de détails

Bravo Pavarotti. Extraits de Un ballo in mashera (Verdi) ; Idomeneo, re di Creta (Mozart) ; La Bohème (Puccini) ; L’elisir d’amore (Donizetti) ; Rigoletto (Verdi) ; Ernani (Verdi) ; Il trovatore (Verdi) ; Pagliacci (Leoncavallo) ; La traviata (Verdi) ; Madame Butterfly (Puccini) ; La Fille du régiment (Donizetti) ; Aida (Verdi) ; Lucia di Lammermoor (Donizetti) ; Macbeth (Verdi) ; Manon Lescaut (Puccini) ; Tosca (Puccini) ; Luisa Miller (Verdi) ; Otello (Verdi) ; Andrea Chénier (Giordano) ; La Gioconda (Ponchielli) ; I puritani (Bellini) ; Turandot (Puccini). Divers orchestres, chefs et chanteurs. 2 CD DECCA 478 2371. Code barre : 0 28947 82371 1. Enregistrés entre 1968 et 1998. DDD. Durée : 74’20 et 68’45

 

Certains artistes d’exception gagnent l’éternité à chaque étape de leur parcours magnifique. Naguère ne restaient que des souvenirs écrits colportés à l’infini avec un enthousiasme théorique allant s’affadissant progressivement. Les témoignages filmés et enregistrés des interventions acclamées de font perdurer sa proximité et son incarnation en offrant un subterfuge formidable à la disparition du plus célèbre ténor de notre temps. Decca sort deux CD riches des grands airs lyriques italiens (exception avec l’Idomeneo de Mozart) comptant parmi les plus prisés et les plus admirables d’un répertoire brillant de mille pépites scintillantes. On retrouve avec un plaisir non feint de nombreux airs attendus avec impatience et fébrilité par les spectateurs lors de l’exécution intégrale des opéras.

Avec cette compilation généreuse Decca propose l’accès direct aux acmés lyriques, aux apogées dramatiques, aux dénouements souvent mortels et aux zéniths solennels de destins amoureux le plus souvent contrariés et tragiques, comme il se doit. Ces deux CD par le biais de ces raccourcis aideront probablement de nombreux auditeurs à élargir leur curiosité aux opéras entiers. Pour les autres ces digests bienvenus apporteront leur lot de délectation et de transport. La lecture des titres prestigieux chantés par Pavarotti offrira un panorama suffisant et stimulant qu’il n’est pas nécessaire de détailler, tous s’avérant indispensables et incontournables.

Plus de détails

Bravo Pavarotti. Extraits de Un ballo in mashera (Verdi) ; Idomeneo, re di Creta (Mozart) ; La Bohème (Puccini) ; L’elisir d’amore (Donizetti) ; Rigoletto (Verdi) ; Ernani (Verdi) ; Il trovatore (Verdi) ; Pagliacci (Leoncavallo) ; La traviata (Verdi) ; Madame Butterfly (Puccini) ; La Fille du régiment (Donizetti) ; Aida (Verdi) ; Lucia di Lammermoor (Donizetti) ; Macbeth (Verdi) ; Manon Lescaut (Puccini) ; Tosca (Puccini) ; Luisa Miller (Verdi) ; Otello (Verdi) ; Andrea Chénier (Giordano) ; La Gioconda (Ponchielli) ; I puritani (Bellini) ; Turandot (Puccini). Divers orchestres, chefs et chanteurs. 2 CD DECCA 478 2371. Code barre : 0 28947 82371 1. Enregistrés entre 1968 et 1998. DDD. Durée : 74’20 et 68’45

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.