À emporter, CD, Musique de chambre et récital, Opéra

Jonas Kaufmann explore l’opéra vériste

Plus de détails

Verismo Arias. Airs extraits d’opéras et mélodies de Riccardo Zandonai (1883-1944), Umberto Giordano (1867-1948), Francesco Cilea (1866-1950), Ruggero Leoncavallo (1857-1919), Pietro Mascagni (1863-1945), Arrigo Boito (1842-1818), Amilcare Ponchielli (1834-1886) et Licinio Refice (1883-1954). Jonas Kaufmann, ténor. Eva-Maria Westbrœk, soprano ; Rosa Feola et Cristina Reale, mezzo-soprano. Chœur de l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia (chef de chœur : Ciro Visco). Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, direction : Antonio Pappano. 1 CD Decca 478 2258. Code-barre : 000289 478 2258 5. Enregistré à l’Auditorium Parco della Musica à Rome, en mars 2010. Notice trilingue (anglais-français-allemand. Durée : 61’43

 

encore ! Quelques mois seulement après la publication d’une Belle Meunière et un an après la sortie de son dernier récital lyrique consacré au répertoire romantique allemand, le ténor allemand est de nouveau présent sur le marché du disque. Verismo arias est le titre de ce nouvel album qui mélange habilement les grands classiques du répertoire vériste (Cavalleria rusticana, I Pagliacci, Andrea Chenier, Adriana Leucouvreur) et quelques extraits tirés d’opéra moins connus tels que Giulietta e Romeo de Zandonai ou I Lituani de Ponchielli.

Mais , éminent Lohengrin, Florestan et Werther, est-il un ténor vériste ? A vrai dire, sa voix sombre, à l’émission très basse, mais à l’aigu facile et lumineux le prédestine à ce type de répertoire plus encore qu’aux emplois verdiens. Voici un ténor à mi-chemin entre Mario del Monaco et Carlo Bergonzi qui possède la puissance de l’un et le savoir-faire stylistique de l’autre. Voici un ténor pour qui « vérisme » égale passion sans que cela serve de prétexte à un chant musclé avare de nuances. Au contraire : si Kaufmann impressionne par la beauté du timbre et l’arrogance d’un aigu apparemment sans limites, s’il fascine par la netteté de l’articulation et l’engagement passionnel, c’est avec son sens des nuances qu’il force le respect. Ainsi, il ne réussit pas seulement les adieux à la mère de Turridu ou l’Improvviso d’André Chenier, mais également des airs plus lyriques tels que le Lamento de Federico ou la romance d’Enzo tirée de La Gioconda. Dommage seulement que l’émission basse qui caractérise son chant entraîne une tendance à l’engorgement des piani dans la zone du médium…

Mais la réussite globale de l’album est également due à la direction musicale confiée à . Comme Kaufmann, Pappano sait explorer le pouvoir émotionnel de cette musique sans sombrer dans un déferlement de décibels. Un rien décevant, en revanche, la prestation d’ dans le duo final d’Andrea Chenier. Face au chant passionné de Kaufmann, la soprano néerlandaise semble bien en retrait.

Plus de détails

Verismo Arias. Airs extraits d’opéras et mélodies de Riccardo Zandonai (1883-1944), Umberto Giordano (1867-1948), Francesco Cilea (1866-1950), Ruggero Leoncavallo (1857-1919), Pietro Mascagni (1863-1945), Arrigo Boito (1842-1818), Amilcare Ponchielli (1834-1886) et Licinio Refice (1883-1954). Jonas Kaufmann, ténor. Eva-Maria Westbrœk, soprano ; Rosa Feola et Cristina Reale, mezzo-soprano. Chœur de l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia (chef de chœur : Ciro Visco). Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, direction : Antonio Pappano. 1 CD Decca 478 2258. Code-barre : 000289 478 2258 5. Enregistré à l’Auditorium Parco della Musica à Rome, en mars 2010. Notice trilingue (anglais-français-allemand. Durée : 61’43

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.