Plus de détails

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) : Concerto pour piano et orchestre n°1 op. 23 ; Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Sonate pour piano n°23 « Appassionata » op. 57 ; Franz Liszt (1811-1886) : Rêve d’amour n°3 ; Sonate en si mineur ; Mephisto-valse n°1 ; Sonnet de Pétrarque n°123 ; Frédéric Chopin (1810-1849) : Ballade n°3 op. 47 ; Ballade n°4 op. 52 ; Nocturne n°18 op. 62 n°2 ; Polonaise n°6 op. 53 ; Scherzo n°3 op. 39 ; Etudes n°5, 11 op. 25 ; Etude n°12 op. 10 ; Fantaisie op. 49 ; Johannes Brahms (1833-1897) : Rhapsodies op. 79 ; Variations et fugue sur un thème de Haendel op. 24 ; Concerto pour piano et orchestre n°2 op. 83 ; Edvard Grieg (1843-1907) : Concerto pour piano et orchestre op. 16 ; Claude Debussy (1862-1918) : Prélude « La terrasse des audiences du clair de lune » et « La fille aux cheveux de lin » ; Reflets dans l’eau ; Alexandre Scriabine (1872-1915) : Etude n°12 op. 8. Van Cliburn, piano ; Orchestre Philharmonique de Moscou, direction : Kirill Kondrachine. 5 CD MEL CD 10 01627. Code barre : 4600317016273. Enregistré entre 1958 et 1972 à Moscou. ADD. Livret bilingue (russe, anglais). Durées : 59’52, 70’18, 73’02, 74’29 et 64’52.

 

Paru à l’occasion du soixante-quinzième anniversaire de en 2009, ce coffret publié par Melodiya contient des enregistrements de concert réalisés lors des tournées que le pianiste américain effectua à Moscou entre 1958 et 1972. En pleine guerre froide, il fut en effet vainqueur, à même pas vingt-quatre ans, de la première édition du Concours Tchaïkovski en 1958 (Guilels, Richter, Heinrich Neuhaus, Lev Oborine étaient dans le jury, excusez du peu), connaissant alors du jour au lendemain une célébrité mondiale. À son retour, il fut reçu comme un héros, eu droit à une ticker-tape parade à New York, fit la une du Time Magazine, enregistra pour la RCA Victor des disques qui connurent un grand succès (le Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski avec Kirill Kondrashin se serait vendu à ce jour à plus de trois millions d’exemplaires !).

ayant un répertoire assez étroit, on retrouve ici les « versions soviétiques » de nombre d’œuvres qu’il enregistra à la même époque aux Etats-Unis pour RCA : le Concerto n°1 de Tchaïkovski, le Concerto n°2 de Brahms, celui de Grieg, un bouquet de pièces de Chopin, Brahms (dont les Variations sur un thème de Haendel) et Liszt (la Sonate notamment), l’» Appassionata » de Beethoven (deux versions !).

Malgré la relative précarité des prises de son, des bruits parasites (dans le concerto de Brahms par exemple), on entend un pianiste virtuose à sa grande époque, au lyrisme et à l’autorité indéniable, mais qui a un peu tendance à en faire trop (le côté brillant et puissant en particulier). Ces témoignages historiques s’adressent donc avant tout aux fans du pianiste texan.

Plus de détails

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) : Concerto pour piano et orchestre n°1 op. 23 ; Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Sonate pour piano n°23 « Appassionata » op. 57 ; Franz Liszt (1811-1886) : Rêve d’amour n°3 ; Sonate en si mineur ; Mephisto-valse n°1 ; Sonnet de Pétrarque n°123 ; Frédéric Chopin (1810-1849) : Ballade n°3 op. 47 ; Ballade n°4 op. 52 ; Nocturne n°18 op. 62 n°2 ; Polonaise n°6 op. 53 ; Scherzo n°3 op. 39 ; Etudes n°5, 11 op. 25 ; Etude n°12 op. 10 ; Fantaisie op. 49 ; Johannes Brahms (1833-1897) : Rhapsodies op. 79 ; Variations et fugue sur un thème de Haendel op. 24 ; Concerto pour piano et orchestre n°2 op. 83 ; Edvard Grieg (1843-1907) : Concerto pour piano et orchestre op. 16 ; Claude Debussy (1862-1918) : Prélude « La terrasse des audiences du clair de lune » et « La fille aux cheveux de lin » ; Reflets dans l’eau ; Alexandre Scriabine (1872-1915) : Etude n°12 op. 8. Van Cliburn, piano ; Orchestre Philharmonique de Moscou, direction : Kirill Kondrachine. 5 CD MEL CD 10 01627. Code barre : 4600317016273. Enregistré entre 1958 et 1972 à Moscou. ADD. Livret bilingue (russe, anglais). Durées : 59’52, 70’18, 73’02, 74’29 et 64’52.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.