À emporter, CD, Musique symphonique

Jansons signe un Mahler de luxe et de qualité

Plus de détails

Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonie n°2 en ut mineur « Résurrection ». Ricarda Merbeth, soprano ; Bernarda Fink, mezzo-soprano. Chœur de Radio néerlandaise, chef de chœur : Celso Antunes. Orchestre royal du Concertgebouw, direction : Mariss Jansons. 2 SACD hybrides + 1 DVD RCO Live RCO 10002. Code barre : 5 425008376998. Enregistré en public les 3, 4 et 6 décembre 2009 au Concertgebouw d’Amsterdam. Notice en anglais, français, allemand, néerlandais. Durée : 87’15’’+ 89’(DVD).

 

En décembre 2009 nous rendions compte du concert donné à Paris par les mêmes interprètes (au chœur près) que nous retrouvons sur ce double SACD enregistré quelques jours plus tôt à Amsterdam. Ainsi ceux qui n’avaient pu assister à ces concerts pourront se rattraper dans d’excellentes conditions sonore, SACD oblige. Et même, grâce à un DVD bonus, assister au concert complet du 3 décembre, que certains ont pu voir sur Mezzo en HD, avec une image au dessus des possibilités du DVD, mais avec un son catastrophique, aujourd’hui bien meilleur sur le DVD offert.

Toutefois c’est bien avec le SACD qu’on profitera au mieux de cette superbe exécution où nous retrouvons sans surprise les mêmes sensations que lors du concert parisien. Avec peut-être un surplus de présence et de vie, du fait d’une prise de son réussie et sans doute aussi parce que l’orchestre joue ici dans sa salle et qu’il y est parfaitement réglé et équilibré (ce qui n’était peut-être pas exactement le cas à Pleyel). Cela ne transforme pas pour autant en ouragan une interprétation toute en nuance et subtilité, rigoureuse et pudique, fuyant le trop spectaculaire, et on remarquera, partition en main, avec quelle réserve aborde les nombreux espressivo (même indiqués molto), les faisant passer tout en douceur dans la continuité du flux musical. Au concert cela nous avait donné une interprétation brillante et cérébrale qui ne nous saisissait pas au corps autant qu’on aurait aimé. Au disque, à l’écoute par définition plus analytique, cela passe mieux et la petite frustration du concert s’amenuise.

Par contre nous retrouvons en pleine lumière l’exceptionnel niveau instrumental de cet orchestre, qui plus est dans un répertoire qui est sien depuis toujours. Quasiment toutes les interventions des cuivres sont à tomber, de la douceur poignante des pianissimo à la franche puissance des fortissimo. Les bois apportent des couleurs variées parfaitement en situation, et restent toujours lisibles grâce au talent du chef dans le dosage des équilibres sonores. Sur ce point particulier, Jansons est sans doute aujourd’hui sans égal, quelque soit le répertoire, de Haydn à Chostakovitch. Les cordes chaleureuses participent largement à réussite d’ensemble dans l’optique anti spectaculaire voulue par le chef. La partie vocale est parmi les meilleures qu’on puisse entendre aujourd’hui, la fusion des deux solistes et du chœur très réussie conduit, comme à Pleyel, au pic émotionnel du final.

Cette version, un peu luxueuse dans son édition (double SACD plus un DVD), ce qui la rend peut-être un peu chère (plus de 25€) comparée par exemple à l’édition Mahler intégrale pour à peine le double en 18 disques chez DG (avec la légendaire Résurrection de Mehta), ou à certaines éditions économiques, n’en est pas moins d’une grande qualité musicale et si elle ne renvoie pas les grandes références aux oubliettes, elle fait sans aucun doute partie des meilleures réalisations discographiques modernes de cette longue symphonie.

Plus de détails

Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonie n°2 en ut mineur « Résurrection ». Ricarda Merbeth, soprano ; Bernarda Fink, mezzo-soprano. Chœur de Radio néerlandaise, chef de chœur : Celso Antunes. Orchestre royal du Concertgebouw, direction : Mariss Jansons. 2 SACD hybrides + 1 DVD RCO Live RCO 10002. Code barre : 5 425008376998. Enregistré en public les 3, 4 et 6 décembre 2009 au Concertgebouw d’Amsterdam. Notice en anglais, français, allemand, néerlandais. Durée : 87’15’’+ 89’(DVD).

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.