Plus de détails

Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) : Quatuors à cordes, vol. 4 : Quatuor n°5, op. 27 ; Quatuor n°9, op. 80 ; Quatuor n°14, op. 122. Quatuor Danel : Marc Danel, 1er violon ; Gilles Millet, 2nd violon ; Vlad Bogdanas, alto ; Guy Danel, violoncelle. 1 CD CPO 777 394-2. Code barre : 7 61203 73942 4. Enregistré en 2008 et 2009 au Studio Stolbergstrasse, Cologne. DDD. Notice trilingue (français anglais allemand) de David Fanning. Durée : 77’54

 

Les Clefs ResMusica

Avec le quatrième volume de leur intégrale des quatuors de Weinberg, la première jamais réalisée, les Danel sont à mi-course avec onze des dix-sept quatuors désormais publiés. Au vu de la qualité constante des œuvres et de l’interprétation, marquée par une Clef ResMusica pour le volume 3, ce projet s’affirme comme un jalon essentiel de la (re)connaissance du compositeur, et un moment remarquable dans l’histoire du quatuor enregistré.

Comme pour l’opéra La Passagère qui attendit quarante ans pour être monté sur scène mais le fut superbement l’été dernier à Graz comme en témoigne le DVD Neos (Clef ResMusica), on s’étonne que ce massif ne connaisse son premier enregistrement qu’aujourd’hui. Le Portrait, le second moins méconnu de ses opéras, n’a d’ailleurs encore été enregistré et vient juste d’être monté par l’Opéra national de Lorraine à Nancy (lire notre chronique). L’amitié et la complicité musicale avec Chostakovitch, ses origines polonaise et juive, sont autant de traits constitutifs du compositeur qui ont probablement contribué à freiner sa pleine reconnaissance au-delà des cercles musicaux et institutionnels.

Ce volume 4 poursuit sur la structure qui a fait ses preuves dans les précédents volumes, en ouvrant sur une œuvre des premières années de Moscou, à la sortie de la guerre, puis se poursuivant par une œuvre de maturité, moins lyrique, et se concluant par une œuvre tardive, marquée par le sens de l’ellipse. Les caractéristiques principales se maintiennent, mais chaque pièce ici a plus de liens stylistiques avec celle qui la précède ou qui la suit. C’est ainsi que le Quatuor n°9 dispose des qualités dynamiques et expressives des quatuors d’après-guerre, tout en regardant loin à la façon des œuvres ultérieures. A cet égard, il constitue un pivot central autour duquel gravitent les Quatuors 5 et 14. Le massif des quatuors de Weinberg se découvre peu à peu, et l’écoute renouvelée permet d’en mesurer toute la qualité.

(Visited 297 times, 1 visits today)

Plus de détails

Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) : Quatuors à cordes, vol. 4 : Quatuor n°5, op. 27 ; Quatuor n°9, op. 80 ; Quatuor n°14, op. 122. Quatuor Danel : Marc Danel, 1er violon ; Gilles Millet, 2nd violon ; Vlad Bogdanas, alto ; Guy Danel, violoncelle. 1 CD CPO 777 394-2. Code barre : 7 61203 73942 4. Enregistré en 2008 et 2009 au Studio Stolbergstrasse, Cologne. DDD. Notice trilingue (français anglais allemand) de David Fanning. Durée : 77’54

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.