Plus de détails

Robert Schumann (1810-1856) : Trios à clavier n°1-2. Swiss Piano Trio : Angela Golubeva, violon ; Sébastien Singer, violoncelle ; Martin Lucas Staub, piano. 1 SACD Audite 92.654. Code barre : 4022143926548. Enregistré au Temple du bas, Neuchâtel les 25-26 novembre 2007 et 30-31 mai 2011. DSD. Notice trilingue (anglais, allemand, français). Durée 58’21’’

 

Comparaison n’est pas raison. Cependant, le hasard veut que deux enregistrements de trios à claviers de , œuvres plutôt rares au disque, sortent presque en même temps, ce qui rend la confrontation presque inévitable. D’autant que la présente version du s’oppose en tout point à la lecture de Leif Ove Andsnes/ Christian Tetzlaff/ Tanja Tetzlaff (EMI) dont nous soulignions récemment le manque de chaleur. Car la formation suisse, elle, brûle d’un bout à l’autre.

Ardente et passionnée, cette interprétation convainc par son engagement, absolu et sans baisse de régime. Enregistrés à quatre ans d’intervalles (en commençant par le deuxième), les deux trios souffrent toutefois d’un petit problème d’équilibre sonore : le violoncelle de peine à trouver sa place et se situe toujours en retrait par rapport au violon d’. Sans jamais démériter, n’a quant à lui pas la finesse pianistique de Leif Ove Andsnes. Il reste que, globalement, la prestation est de très bonne facture. Comme Clara Schumann, notre préférence se porte sur le Trio n°2, partition plus propice au dialogue entre les parties que l’op. 63. De ce point de vue, les incontestables qualités chambristes des interprètes font merveille -le noble lyrisme du mouvement lent ! Le Trio n°1 n’est pourtant pas en reste de beaux moments, notamment dans la chevauchée du Lebhaft ou l’ébouriffant Mit Fueur final qui ne manque pas d’ardeur. Autre point fort de ce digipack, l’excellente notice de présentation de Wolfgang Rathert permet de mieux appréhender ces pages trop peu connues.

Au rayon des nouveautés, le mélomane peut donc choisir la perfection parfois un peu lointaine du trio germano-norvégien ou la lecture bouillante des suisses, qui n’ont cependant pas choisi l’option de l’intégrale. Un choix cornélien tant les deux lectures donnent un aperçu différent de ces œuvres…

(Visited 99 times, 1 visits today)

Plus de détails

Robert Schumann (1810-1856) : Trios à clavier n°1-2. Swiss Piano Trio : Angela Golubeva, violon ; Sébastien Singer, violoncelle ; Martin Lucas Staub, piano. 1 SACD Audite 92.654. Code barre : 4022143926548. Enregistré au Temple du bas, Neuchâtel les 25-26 novembre 2007 et 30-31 mai 2011. DSD. Notice trilingue (anglais, allemand, français). Durée 58’21’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.