Flash info

Zubin Mehta reçoit le Prix Wilhelm Furtwängler 2011

 

A l’occasion du Beethovenfest à Bonn, a reçu le Prix 2011 “pour son engagement en faveur de la musique et des problèmes sociaux” selon Ilona Schmiel, sa directrice.

Le chef d’origine indienne, chef principal à vie de l’Orchestre Philharmonique d’Israël, mène des programmes d’éducation musicale en Inde et Israël, et s’engage dans des concerts de soutien humanitaire, comme récemment en faveur des victimes de Fukushima.

La cérémonie a eu lieu le 11 septembre, lors d’un concert donné par le chef avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël. Cette formation célébrait les 40 ans de sa première venue en Allemagne, et c’est d’ailleurs à Bonn qu’elle y avait donné son premier concert.

Le programme soigneusement composé comprenait la Leonore III de Beethoven (œuvre symbolisant la liberté et la lutte contre l’oppression), la Symphonie n°4 de Tchaïkovski et Les Préludes de Liszt, toutes œuvres dans lesquelles Furtwängler a laissé des témoignages marquants. Les fanfares au début du thème principal des Préludes formaient le générique des actualités cinématographiques hebdomadaires pendant la seconde guerre mondiale, instruments de la propagande nazie. En faisant jouer cette œuvre, qui avait été dégradée et dénaturée par le régime hitlérien, le Beethovenfest et les musiciens entendaient faire un acte délibéré de défense et de réhabilitation de cette musique.

Un geste de réconciliation des autorités musicales des deux pays qui marque leur volonté de dépasser les traumatismes de l’Histoire, et qui s’inscrit dans la continuité du tout premier geste de réconciliation, accompli par Yehudi Menuhin et dès septembre1947 autour du Concerto pour violon de… Beethoven.

Créé en 1990, le prix a été attribué à des chanteurs, (Placido Domingo, Agnes Baltsa, José Carreras), des chefs d’orchestre (James Levine, Lorin Maazel, Daniel Barenboim, Kurt Masur, Kent Nagano), mais aussi à l’Orchestre Philharmonique de Vienne et la Staatskapelle Berlin.

Avant Bonn, l’Orchestre Philharmonique d’Israël et son chef étaient aux Proms de Londres, où ils avaient vu leur concert perturbé par des militants pro-palestiniens (lire notre Flash info du 2 septembre 2011)

(Visited 45 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.