Mot-clef : Zubin Mehta

Zubin Mehta sur le départ de l’Orchestre Philharmonique d’Israël

Directeur musical à vie de l’Orchestre Philharmonique d’Israël depuis 1981, Zubin Mehta passera néanmoins le témoin au jeune chef israélien Lahav Shani à compter de 2020. Mehta est âgé de 83 ans et a été amené à annuler plusieurs concerts ces dernières années pour raison de santé. (JBdLT)
dg4836318

Coffrets DG pour Shlomo Mintz et Gil Shaham

Sous l’intitulé « The Violin Masters », Deutsche Grammophon réédite trois coffrets consacrés à des maîtres du violon. S’il n’est pas nécessaire de revenir sur celui dévolu à Nathan Milstein qui reprend cinq CD bien connus des discophiles (dont un ensemble Bach toujours de référence), l’occasion est belle de saluer le talent de deux artistes qui ont donné à l’étiquette jaune quelques gravures magistrales. On placera incontestablement au premier plan l’album ...
BPhil_BB_Verdi-Requ_140319_c_Monika Ritterhaus

Verdi en majesté au Festival de Pâques de Baden-Baden

Lors du week-end d’ouverture de son Festival de Pâques, le Festspielhaus de Baden-Baden mettait Verdi à l’honneur. Un Requiem sous la baguette experte de Riccardo Muti y rachetait l’Otello à l’esthétisme léché mais bien peu passionné imaginé par Robert Wilson. D’œuvre en œuvre, Robert Wilson recycle les mêmes éléments de langage inspirés du kabuki japonais. C’est à nouveau le cas pour cet Otello tout en bleu, blanc et noir, avec ...
Ax6-362x362

Le legs RCA d’Emanuel Ax dans une brique

RCA dépose entre nos mains la somme discographique d'Emanuel Ax chez ce label, conditionnée dans un coffret de 23 disques, regroupant aussi bien ses enregistrements en solo que ceux de musique de chambre, de récitals de mélodies et de partitions concertantes, et même une page pour piano, chœur et orchestre. Dès le tout premier album d'Emanuel Ax, gravé dans les studios new-yorkais de RCA après sa victoire au Concours de piano ...

Le Maggio Musicale Fiorentino 2018-2020

L’institution italienne était à Paris pour présenter sa programmation, non seulement le célèbre festival, cette année du 2 mai au 26 juin, mais aussi ses saisons d’opéras et concerts en 2018/2019 et 2019/2020 dans sa salle moderne inaugurée en 2011.   Les coupes budgétaires passées, le scandale de Carmen dans la mise en scène de Leo Muscato en janvier 2018 sont loin maintenant, et la maison dirigée par Cristiano Chiarot depuis ...

Zubin Mehta honoré par le Berliner Philharmoniker

L’Orchestre Philharmonique de Berlin vient de nommer Zubin Mehta membre honoraire de l’ensemble. Avant lui, seuls ont été honorés de cette manière Daniel Barenboim, Bernard Haitink, Nikolaus Harnoncourt, Seiji Ozawa et Mariss Jansons. Zubin Mehta a fait sa première apparition à la tête des Berliner Philharmoniker en septembre 1961. Depuis, 172 concerts et 73 programmes ont été présentés à Berlin et lors de plusieurs tournées sous sa direction. Sur le point de ...

Zubin Mehta va quitter l’Orchestre philharmonique d’Israël

A 80 ans, le chef d'orchestre Zubin Mehta a annoncé hier qu'il allait quitter en octobre 2018 l'Orchestre philharmonique d’Israël (IPO) avec lequel il a commencé à travailler en 1961. Conseiller artistique de l'orchestre en 1969, puis directeur artistique depuis 1977,  il a été nommé directeur artistique à vie en 1981.
rca_emil_guilels_complete

Emil Gilels en Amérique

Pour honorer le centenaire du grand artiste, Sony-RCA réédite les enregistrements ici présents, contemporains des tournées américaines du pianiste Emil Gilels (1916-1985) qui fut parmi les tout premiers musiciens soviétiques à se rendre à l’Ouest après la Seconde Guerre Mondiale mais en pleine guerre froide, instrumentalisé par la propagande du régime officiel suite à son Premier Prix au Concours Eugène Ysaÿe à Bruxelles (1938), et à son Prix Staline (1946). ...

Diana Damrau et Zubin Mehta couronnés en Autriche

Parmi les nombreux prix attribués dans le cadre des Österreichische Musiktheaterpreise (prix autrichiens de musique et de théâtre), on peut citer la soprano allemande Diana Damrau qui a reçu un prix pour son interprétation de Leïla dans Les Pêcheurs de perles de Bizet. Et aussi le chef d’orchestre indien Zubin Mehta distingué pour l’ensemble de sa carrière musicale. Photo: Diana Damrau par Michael Tammaro
À Munich, Piotr Beczała est le roi du Bal masqué

À Munich, Piotr Beczała est le roi du Bal masqué

Anja Harteros vous manque, ce Bal masqué n'est pas tout à fait dépeuplé : dans une mise en scène trop sage, Piotr Beczała triomphe. On accuse volontiers les metteurs en scène de tous les maux, mais il faut bien dire que les librettistes du XIXe siècle ne leur rendent pas toujours la tâche facile : Olivier Py s'était admirablement tiré de l'impossible Trouvère (avec Jonas Kaufmann, en 2013) en en faisant un ...
Gurre-Lieder répétition

À l’Opéra de Munich, Zubin Mehta endort les Gurre-Lieder

Une direction trop placide, un chœur placé trop loin, des solistes inégaux, cette soirée consacrée au Gurre-Lieder de Schoenberg ne restera pas dans les mémoires. Même si l’œuvre n'est plus si rare au concert, les Gurre-Lieder de Schoenberg suscitent toujours de grandes attentes, et le public a désormais compris à quelle fête on le conviait en programmant cette œuvre : il ne reste donc plus une seule place pour les trois ...

Le chef Fabio Luisi nommé directeur musical du Mai Musical florentin

Le chef d’orchestre italien Fabio Luisi a été nommé directeur musical du Mai Musical Florentin (Maggio Musicale Fiorentino) tandis que son prédécesseur Zubin Mehta est nommé chef principal émérite à vie. Le nouveau directeur, nommé pour cinq ans, entrera en fonction en mai 2018. Il est actuellement chef principal du Metropolitan de New York et directeur général de la musique de l’Opéra de Zurich et du Philharmonia Zurich. En début ...

Daniel Barenboim annule avec l’Orchestre de Paris

Daniel Barenboim, souffrant, annule sa participation au concert que l’Orchestre de Paris donnera sous la direction de Zubin Mehta ce vendredi 11 décembre à la Philharmonie de Paris. Il devait y interpréter le Concerto n°1 pour piano de Brahms et sera remplacé par le pianiste autrichien Rudolf Buchbinder.
zubin metha

A Gstaad, Zubin Mehta et sa machine orchestrale

Dans le cadre du Festival Menuhin, le concurrent suisse-allemand du Festival de Verbier, la Grande Tente reçoit l’Orchestre Philhamonique d’Israël à la tête duquel son chef mythique, Zubin Mehta tente d’insufler une énergie qu’il n’a plus. Un sage indien comme on les imagine. Quand il se dirige vers l’estrade, sa démarche ralentie le montre comme un vieux monsieur ne se pressant pas. Gravissant avec prudence les deux petites marches qui le portent ...

Zubin Mehta honoré

Le chef d’orchestre Zubin Mehta a été désigné Président du Festival George Enescu de Bucarest (Roumanie). Il étrennera ce titre en 2017, lors de la prochaine édition du festival. Ioan Holender reste quant à lui directeur artistique.
Photo credits: Julia Wesely / www.julia-wesely.com

Khatia Buniatishvili, l’énergie au Verbier Festival

En quelques années la pianiste Khatia Buniatishvili s’est imposée comme l’une des jeunes stars incontournables de la musique classique, mélange 2.0 entre une énergie indomptable et un style glamour revendiqué, entre autre, à travers des robes de concerts. Fidèle au Verbier Festival, dont elle fréquenta l’Académie, la jeune femme revient sur son parcours musical de Verbier au monde entier. « Voir tous ces grands musiciens de si près c’est également fabuleux pour ...
verbier 2015 Mc Creesh Mork

Contrastes de styles orchestraux au Verbier Festival

Les deux orchestres du Verbier Festival brillent avec des chefs très différents.  Considéré comme l’une des dernières légendes vivantes de la direction d’orchestre, le chef indien Zubin Mehta faisait son grand retour à Verbier, 21 ans après avoir dirigé le premier concert de l’orchestre du Verbier Festival. Pour ce retour, il avait choisi l’un de ses chevaux de bataille : la Symphonie n° 2 de Mahler, qui l’accompagne depuis toujours.  Les discophiles ...
decca wiener philharmoniker

Bonheur discophilique viennois par Decca

Pour célébrer ses 64 ans de collaboration avec l’Orchestre philharmonique de Vienne, Decca publie un plantureux coffret de 64 disques. Le cadeau idéal ! Souvent l’exercice du coffret de fêtes se limite à reverser dans une grosse boite des piliers des catalogues. Le discophile-collectionneur émérite se retrouve ainsi souvent dans une posture sceptique devant des objets proposés trop souvent sans vrai travail éditorial. Cependant, de temps en temps, le mélomane exigeant ...

Un prix pour Tereza Berganza

La mezzo espagnole Tereza Berganza se voit attribuer le Yehudi Menuhin Award pour l'intégration des arts et de l'éducation.  Décerné tous les deux ans, ce prix a précédemment été accordé à Menahem Pressler (2012), Zubin Mehta (2010), José Antonio Abreu (2008), Claudio Abbado (2006), Alicia de Larrocha (2004), Sir Colin Davis (2002), Carlo Maria Giulini (2000), Piero Farulli (1998) et Alfredo Kraus (1996). Le prix lui sera remis par la Reine ...

Zubin Mehta à Valencia ?

C'est le souhait d'Helga Schmidt, la controversée directrice artistique du Palau de les Arts de Valence (Espagne). Le célèbre chef d'orchestre est un invité régulier de la maison, mais il n'en est pas le directeur musical. La fonction est actuellement occupée par Omar Meir Wellber, dont le contrat arrive à expiration cette année. Plácido Domingo a été aussi approché, mais à décliné l'offre, estimant que l'Orquesta de la Comunidad de Valencia ...
0044007349908

Berlin mobilisé pour les 70 ans de Daniel Barenboim

Barenboim fête ses 70 ans. L’immense pianiste et chef d’orchestre s’apprête à recevoir les plus chaleureuses ovations du public de la Philharmonie de Berlin, de l’Orchestre de la Statskapelle de la capitale allemande dirigé avec constantes efficacité et nuance par son grand ami Zubin Mehta. Tous présents - on aperçoit un autre intime dans le public : Pierre Boulez – et manifestement d’avance conquis par cet artiste fabuleux. Daniel Barenboim apparaît ...
stravinsky sacre decca

Les Sacres du Printemps

En prélude à l’année Centenaire du Sacre du printemps, Decca plonge dans les archives d’Universal pour nous offrir un coffret, très conceptuel, mais éditorialement unique, avec 38 interprétations différentes du Sacre du Printemps, autant dans ses versions orchestrales (1913, 1921 ou 1947) que dans sa transcription pour deux pianos (1913). Certainement réservé aux collectionneurs émérites et aux fans de la partition, ce coffret n’en n’est pas moins passionnant à travers les évolutions ...
sinopoli2

Giuseppe Sinopoli, l’incompris

Décédé tragiquement, à l’âge de 55 ans, au pupitre, lors d’une représentation d’Aïda à Berlin, le chef d’orchestre-compositeur Giuseppe Sinopoli, commençait seulement à être reconnu par la critique internationale. Différentes rééditions rendent enfin justice à cet interprète au parcours et aux options interprétatives aussi singulières que souvent pertinentes. Natif de Venise, en 1946, Sinopoli étudie la musique au Conservatoire Benedetto Marcello, et en particulier la composition avec Ernesto Rubin de ...
turandot1_munich1211

Turandot à Munich, un show bigarré

Zubin Mehta et ses musiciens sauvent une soirée sans éclat où la mise en scène devient un show bigarré. « Il a toujours raison » : ainsi s’exprime le metteur en scène Carlus Padrissa en parlant de Zubin Mehta, avec qui il a déjà souvent travaillé et qui l’amène ici à faire ses débuts à Munich. L’événement n’est pas négligeable : c’est la première fois que Zubin Mehta prend la responsabilité ...
helicon_seltzer_requiem_mehta

Requiem de Dov Seltzer : à découvrir

Le label israélien Helicon publie une œuvre suffisamment marquante et de signification toute particulière pour le peuple d’Israël, puisqu’il le fait sous un même boîtier à la fois en CD audio et DVD vidéo : il s’agit de la création mondiale à Tel Aviv, le 27 avril 1998, sous la baguette de Zubin Mehta, de la Lamentation pour Yitzhak, sous-titré Requiem pour un Homme de Paix, « en mémoire affectueuse de Yitzhak ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
mahler

Mahler : une épopée discographique, des pionniers à la reconnaissance

La fin des célébrations autour de Gustav Mahler est une bonne occasion d’évoquer la discographie ses symphonies. Au fil des ans et des évolutions des goûts du public, le nombre de disque Mahler n’a jamais cessé de croître et il atteint désormais des sommets assez vertigineux ! Tant est si bien que l’on peine à croire la timidité des enregistrements dans les années 1950-1960. En dépit de la crise du ...

Zubin Mehta reçoit le Prix Wilhelm Furtwängler 2011

A l’occasion du Beethovenfest à Bonn, Zubin Mehta a reçu le Prix Wilhelm Furtwängler 2011 “pour son engagement en faveur de la musique et des problèmes sociaux” selon Ilona Schmiel, sa directrice. Le chef d’origine indienne, chef principal à vie de l’Orchestre Philharmonique d’Israël, mène des programmes d’éducation musicale en Inde et Israël, et s’engage dans des concerts de soutien humanitaire, comme récemment en faveur des victimes de Fukushima. La cérémonie a ...
helicon_mehta_vign

Brahms en version routine avec Zubin Mehta

Le label autoproduit « Helicon » de l’orchestre philharmonique d’Israël ne se décourage pas en dépit d’une première fournée des plus mitigées et continue l’exploration du grand répertoire sous la battue de Zubin Mehta. Ces deux symphonies de Brahms, captées en concert de manière fort mates, par les ingénieurs du son ne révolutionnera pas la discographie !  Pourtant,  en matière de Brahms, Mehta passerait presque pour un spécialiste avec deux intégrales au compteur ! La ...
Les deux visages de Buchbinder

Les deux visages de Buchbinder

Sous la baguette de Zubin Mehta, Rudolf Buchbinder revisite deux monuments de la littérature pour piano et orchestre : les concertos de Brahms, enregistrés en direct à Tel-Aviv avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël. On aimerait s’enthousiasmer pour la version très personnelle qu’il en propose, mais les sommets atteints en quelques occasions ne font pas oublier la pente qui les suit, et qu’il dévale malheureusement à répétitions. Un orchestre assez neutre ouvre le Concerto ...