À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Claire Chevallier, au plus près de Liszt

Plus de détails

Franz Liszt (1811-1886), Andante lagrimoso (Harmonies poétiques et religieuses ; Mephisto-Walzer n° 1 ; La lugubre gondole n° 2 ; Saint-François d’Assise, La prédication aux oiseaux ; Saint-François de Paule marchant sur les flotsd ; Funérailles (Harmonies poétiques et religieuses) ; Wiegenlied. Claire Chevallier, Piano Érard 1876. Enregistrement : février 2011, AMUZ. 1 CD La Dolce Volta. Code-barre 3 770001 901213. Notice trilingue, français, anglais et néerlandais. Durée : 72:08

 

Liszt Dolce VoltaParmi toutes les productions qui marquent l’année Liszt et commémorent le bicentenaire de sa naissance, le disque de  mérite une attention particulière.

Son programme éclectique introduit des climats qui contrastent et s’entrechoquent, du plus virtuose au plus religieux, à l’image des multiples facettes du compositeur. On ne peut que louer l’agencement du disque, qui témoigne d’une ardeur et d’un goût pour un répertoire lisztien assez personnel.

La succession des pièces ainsi que le piano sélectionné, modèle Érard de 1876, témoigne d’une volonté de toucher au plus près de Liszt – qui apprécia et défendit les créations de ce facteur tout au long de sa carrière. Le choix de ce piano, bien qu’ayant dû subir une restauration, dénote une volonté de retrouver d’authentiques sonorités lisztiennes, d’entrer en osmose avec un toucher pianistique ancien. L’instrument est souple, coloré, et avec l’habileté de , il met en valeur les effets de résonnances, la diversité des teintes et des caractères – en particulier dans Funérailles. La variété de coloris du clavier, sa légèreté et sa rondeur, ont un effet immédiat sur le jeu : l’écoute inviterait même à remettre en cause certaines traditions d’exécution installées au xxe siècle.

entraîne l’auditeur dans des atmosphères singulières, dès les premières notes tout en souplesse et en rondeur de l’Andante lagrimoso, avec sa profondeur méditative. Plus loin, c’est la virtuosité incisive, presque grisante, de la Mephisto-Waltzer. Puis la délicatesse de l’évocation des oiseaux dans Saint-François d’Assise. Si démarche historiquement informée il y a, elle n’offre rien de muséal, ce que l’expression évoque parfois chez certains : au contraire, des émotions, de la vraie musique, une sensibilité d’artiste à fleur de peau jouant avec d’autres traditions que celles auxquelles nous sommes habitués. Ce disque invite à remettre en cause tous les clichés sur les versions historiques. Bravo.

Plus de détails

Franz Liszt (1811-1886), Andante lagrimoso (Harmonies poétiques et religieuses ; Mephisto-Walzer n° 1 ; La lugubre gondole n° 2 ; Saint-François d’Assise, La prédication aux oiseaux ; Saint-François de Paule marchant sur les flotsd ; Funérailles (Harmonies poétiques et religieuses) ; Wiegenlied. Claire Chevallier, Piano Érard 1876. Enregistrement : février 2011, AMUZ. 1 CD La Dolce Volta. Code-barre 3 770001 901213. Notice trilingue, français, anglais et néerlandais. Durée : 72:08

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.