À emporter, CD, Musique symphonique

Les Guêpes ! Un chef-d’œuvre de Vaughan Williams à découvrir !

Plus de détails

 

Captivant artisan du renouveau de la musique anglaise du 20e siècle, , après une solide formation (Hubert Parry, Charles Villiers Stanford, Max Bruch) métamorphose et modernise de manière inoubliable et inventive ses principales influences : la chanson populaire anglaise et la musique élisabéthaine des 16e et 17e siècles. Son passage studieux auprès de Maurice Ravel à Paris (1907-1908) exacerbe sans doute ses qualités d’orchestrateur comme en  témoigne, entre autres, son singulier cycle symphonique construit entre 1910 (A Sea Symphony) et 1957 date d’achèvement de sa Symphonie n° 9 en mi mineur. Plus, il aborda pratiquement tous les genres ponctuant son parcours fécond de participations de premier ordre que l’on délaisse par trop sans motif objectif évident.

L’enregistrement  qui nous occupe s’attaque au texte d’Aristophane « Les Guêpes », traité sous le titre The Wasps, une musique de scène destinée à un spectacle de l’Université de Cambridge fin 1909. La Suite pour orchestre que Vaughan Williams en tira est plus connue (surtout son Ouverture au succès justifié) que la vaste et ambitieuse partition originale, conçue pour narrateur, chœur d’hommes et orchestre d’une durée dépassant une heure trois quarts. Les vingt-huit numéros qui la constituent font alternativement ou simultanément appel au narrateur, au chœur et à l’orchestre. Ils forment une structure variée autorisant le compositeur à mettre en avant les potentialités  et provisions inépuisables d’atmosphères et de mélodies habitant son esprit fructueux et généreux. On soulignera globalement la réussite, la vaillance et l’imagination dont sont redevables toutes  ces précieuses parties de ce chef-d’œuvre incontestable garantissant une écoute délicieuse et enchantée.

L’Orchestre de Manchester et son chœur, fondés en 1858 par le pianiste et chef d’orchestre Charles Hallé, largement considéré comme le plus distingué du royaume, de même que le plus ancien orchestre britannique professionnel, poursuit son chemin en proposant environ quatre-vingt concerts par an en région et presque autant dans le reste du pays et à l’étranger. Sous la direction diligente de renforcée par Henry Goodman comme narrateur-acteur éloquent, orchestre et chœur servent idéalement The Wasps de Vaughan Williams dans cet enregistrement exemplaire de 2005 (qui propose l’intégrale de la pièce et non la suite régulièrement programmée).

Plus de détails

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.