Banniere-ClefsResmu-ok

Eva-Maria Westbroek, une Hollandaise en majesté

La Scène, Musique symphonique, Opéra

Paris. Salle Pleyel. 4-II-2012. Giuseppe Verdi (1813-1901): Ouverture des Vêpres siciliennes; extrait de Don Carlo et Aïda; Ouverture et extrait de La Forza del Destino; Francesco Cilea (1866-1950): Extraits de Adrienne Lecouvreur; Giacomo Puccini (1858-1924): Ouverture et extrait de Manon Lescaut; Amilcare Ponchielli (1834-1886): Ballet et extrait de La Gioconda. Eva-Maria Westbroek, soprano. Orchestre National de Lille, direction: Evelino Pidò

est une grande voix. Cette majestueuse soprano hollandaise était de la Walkyrie tant attendue du Met l’année dernière comme de l’inattendue Anna Nicole de Covent Garden. Curieusement, elle ne pouvait mieux tomber qu’entre les mains de l’, ce samedi à la salle Pleyel, dirigé par l’éminent .

Son aura fellinienne ne pouvait s’épanouir que dans un répertoire italien d’envergure: des portraits tragiques et sensuels qu’elle brosse avec transport et non moins de délicatesse. Elle finit par se suicider dans La Gioconda après nous avoir fait aimer des airs moins connus de Don Carlo ou Adrienne Lecouvreur.

La noblesse de son timbre, luxuriant et profond, son légato évanescent et son sens du drame avec une pointe de retenue, poussent ces rôles dans leurs retranchements.

Les rouages huilés et l’oreille à l’affut, l’ répond avec une souplesse inattendue aux inflexions du chef. Jamais on ne lui avait entendu pareilles nuances et pareille cohésion. Pareil élan dans l’expression. En témoigne le Ballet de La Gioconda: ses tempi volubiles, son caractère pétillant mais teinté de tristesse,… Mais aussi les contrastes de l’ouverture de La Forza del Destino ou la fraîcheur du phrasé des Vêpres Siciliennes.

Grisé par une interprète de classe, transporté par un maître des couleurs opératiques, l’Orchestre National de Lille a donné ici l’un de ses meilleurs concerts.

Crédit photographique : © DR

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.