Plus de détails

Pour les amateurs de pianos à quatre mains ou de deux pianos, le nom de Bizjak n’est nullement inconnu. A l’instar des Labèque et des Pekinel, le duo Bizjak est constitué de deux sœurs. Natives de Belgrade, elles complètent leurs études à Paris après une formation dans leur pays. Habituées des festivals (Folles journées, Roque d’Anthéron, Nohant…), elles sont de plus en plus actives sur scène nationale et internationale, faisant preuve d’une grande qualité d’interprétation. Ainsi, l’attente était grande pour leur nouvelle apparition parisienne.

Elles commencent par Prélude à l’après-midi d’un faune, que Debussy a lui-même transcrit pour deux pianos. Une pièce périlleuse pour entamer un récital tant l’œuvre est connue pour l’orchestre. La pièce suivante, En blanc et noir, écrite originellement pour deux pianos, est plus adaptée à l’instrument et nos jeunes pianistes s’y expriment bien mieux. Dans Chabrier (España) et Ravel (Rhapsodie espagnole), le caractère ouvert et les couleurs ensoleillées et radieuses de ces « espagnolades » (sans aucune connotation péjorative) semblent convenir parfaitement à leur tempérament et l’expression est plus naturelle et spontanée. Les rythmes marqués et réguliers de l’España ainsi que l’effet carillon du début du « Prélude à la nuit » de la Rhapsodie espagnole sont particulièrement bien rendus, de même que le mystérieux « Habanera ».

Après l’entracte, les Nocturnes de Debussy, transcrits par Maurice Ravel. Si l’on peut noter une certaine timidité dans « Nuages », la partie vocale de la version orchestrale de « Sirènes » est nettement distinguée, ajoutant une autre variété de coloris au jeu. La Valse finale est une véritable explosion sonore qui brille de tout son éclat, comme si toutes les couleurs de la peinture défilaient devant nos yeux ! Toutefois, dans les moments calmes, leur musique a tendance à « ralentir », certainement par souci de bien rendre les nuances délicates. En bis, Lindaraja de Debussy pour deux pianos, qu’elles jouent dans une synchronisation rythmique et musicale remarquable.

Crédit photographique : DR

(Visited 232 times, 1 visits today)

Plus de détails

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.