À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Mémorables interprétations de la pianiste chinoise Jin Ju

Plus de détails

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Sonate en fa mineur op. 57 « Appassionata »; Carl Czerny (1791-1857) : La Ricordanza, variations sur un thème favori de Rode, op. 33 ; Franz Schubert (1797-1828) : Sonate en ut mineur, D 958. Jin Ju, piano. 1 CD MDG. Réf. : MDG 947 1698-6, code barre : 7 60623 16986 6. Enregistré à la salle de concert de Abtei Marienmünster, les 15-17 janvier 2011. Notice trilingue (anglais, français, allemand). Durée : 68’20

 

Les Clefs ResMusica

Face à l’opulence des enregistrements pianistiques de toute nature on pourrait aisément glisser vers un manque d’enthousiasme dommageable à notre mission d’information. Heureusement, on en est parfaitement convaincu, les chefs-d’œuvre sont faits pour être propagés. La pianiste chinoise compte déjà un copieux palmarès révélant ses nombreux et brillants états de service. Des récompenses prestigieuses (concours Tchaïkovsky de Moscou, Concours Reine Elisabeth de Belgique…) ont été relayées par des exécutions dans d’innombrables salles célèbres du monde entier, en récital ou avec orchestre parmi les meilleurs. Ses concerts ont été plébiscités et souvent retransmis sur les radios et les télévisions internationales. Elle a enregistré (CD et DVD) les Etudes de Debussy, des œuvres  de Haydn, Mozart, Beethoven, Chopin et Liszt et a obtenu un succès incroyable en Chine avec sa gravure du Concerto pour piano de la Rivière jaune avec l’Orchestre symphonique de Macao.   a enseigné au Conservatoire Central de Pékin, à Manchester, à Inola et ailleurs encore.

MDG lui a confié la responsabilité d’enregistrer ce programme sur un grand Steinway à la mi-janvier 2011. Le merveilleux et impérissable discours que Beethoven insuffle à la Sonate Appasionata op. 57 en fa mineur (1804-1805) retrouve sous ses doigts, non  seulement l’agilité, le brillant et l’inventivité mais aussi ce discours moins construit que généré par l’ensemble de son être. , élève de Beethoven, pianiste, pédagogue et prolixe compositeur viennois, futur maître de Franz Liszt, est le bienvenu avec ses Variations sur un thème favori de Rode, un violoniste français. Cette Ricordanza (1820) est une partition divertissante d’une douzaine de minutes que popularisa le célèbre Vladimir Horowitz. conclut cette livraison avec sa Sonate en ut mineur D 958 (1828) dont bien des traits l’apparentent à son grand et vénéré modèle . Dans chacune des ses trois partitions, Jin Ju parvient à garder le cap, à respecter l’écriture sans jamais rien sacrifier à un supplément interprétatif contribuant à faire d’elle une authentique et incontournable pianiste de notre temps.

(Visited 277 times, 1 visits today)

Plus de détails

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Sonate en fa mineur op. 57 « Appassionata »; Carl Czerny (1791-1857) : La Ricordanza, variations sur un thème favori de Rode, op. 33 ; Franz Schubert (1797-1828) : Sonate en ut mineur, D 958. Jin Ju, piano. 1 CD MDG. Réf. : MDG 947 1698-6, code barre : 7 60623 16986 6. Enregistré à la salle de concert de Abtei Marienmünster, les 15-17 janvier 2011. Notice trilingue (anglais, français, allemand). Durée : 68’20

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.