Danse , La Scène, Spectacles Danse

Zimmermann et de Perrot donnent le tournis

Plus de détails

Théâtre de la Ville, Paris. 11-IV-12. Zimmermann & de Perrot : Hans was Heiri. Conception, mise en scène et décor : Zimmermann & de Perrot. Composition musicale : Dimitri de Perrot. Chorégraphie : Martin Zimmermann. Dramaturgie : Sabine Geistlich. Création lumières : Ursula Degen. Création son : Andy Neresheimer. Construction décor : Ingo Groher, Christiane Voth, Théâtre Vidy-Lausanne. Costumes : Franziska Born. Œil extérieur : Eurgénie Rebetez. Vocal coach : Marcel Fässier. Professeur de yoga : Dominique Müller. Créé avec Tarek Halaby, Dimitri Jourde, Dimitri de Perrot, Gaël Santisteva, Mélissa Von Vepy, Methinne Wongtrakoon, Martin Zimmermann.

Pour la première fois sur le grand plateau du Théâtre de la Ville, après avoir foulé celui des Abbesses avec leur précédent spectacle, Öper Öpis, le duo suisse Zimmermann et de Perrot livre une large étendue de leur talent. Hans was Heiri est un spectacle burlesque formidablement inventif où la scénographie et la musique jouent les premiers rôles.

Une roue infernale occupe en effet le fond de scène. Un immeuble d’habitation en miniature dont tous les appartements communiquent, défiant les lois de la gravité. Y vit une communauté de voisins qui s’ébauche au fil des scènes, chacun rendant visite à l’autre. Si l’écriture chorégraphique collective est plutôt rare, à l’exception de scènes de groupe hilarantes (le cours de yoga, notamment), chaque interprète a l’occasion de montrer son talent et sa personnalité dans un ou plusieurs numéros.

Mi-acrobates, mi-danseurs, les interprètes de ce spectacle qui donne le tournis sont épatants. Mention spéciale au quatuor bobo-vintage qui « yoddle » à l’occasion (Suisse oblige) donnant à leur prestation un côté « rétro » charmant et désopilant. Héritiers modernes de Buster Keaton et de Valentin le désossé, ils font feu de tout bois, s’encastrant dans une boîte, se transformant en marionnette ou en chanteur de blues déguisé en tennisman. Absolument fascinant !

Quand à la bande son, elle est mixée en direct par , un musicien et compositeur autodidacte devenu metteur en scène. Moderne, inventive, sa musique est un accompagnement parfait pour l’énergie iconoclaste de Hans was Heiri. Proches de la danse, les spectacles de Zimmermann & de Perrot restent fortement teintés de techniques circassiennes. a en effet suivi une formation au Centre national des arts du cirque. Un mélange des genres tout à fait rafraîchissant…

Crédit photographique : Photo © Mario del Curto

Plus de détails

Théâtre de la Ville, Paris. 11-IV-12. Zimmermann & de Perrot : Hans was Heiri. Conception, mise en scène et décor : Zimmermann & de Perrot. Composition musicale : Dimitri de Perrot. Chorégraphie : Martin Zimmermann. Dramaturgie : Sabine Geistlich. Création lumières : Ursula Degen. Création son : Andy Neresheimer. Construction décor : Ingo Groher, Christiane Voth, Théâtre Vidy-Lausanne. Costumes : Franziska Born. Œil extérieur : Eurgénie Rebetez. Vocal coach : Marcel Fässier. Professeur de yoga : Dominique Müller. Créé avec Tarek Halaby, Dimitri Jourde, Dimitri de Perrot, Gaël Santisteva, Mélissa Von Vepy, Methinne Wongtrakoon, Martin Zimmermann.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.