À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Ricercar Consort dans les Apothéoses de Couperin

Plus de détails

François Couperin (1668-1733) : Le Parnasse ou L’Apothéose de Corelli. Grande Sonade, en Trio ; Concert Instrumental sous le Titre d’Apothéose composé à la mémoire immortelle de l’incomparable Monsieur de Lully ; Jean-Ferry Rebel (1661-1747) : Tombeau de Monsieur de Lully. François Morel, récitant ; Ricercar Consort, basse de viole et direction : Philippe Pierlot. 1 CD Mirare MIR 150. Code barre : 3760127221500. Enregistré en septembre 2010. Livret trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 67’

 

Après un album consacré aux Pièces de violes (Mirare, 2008), et son poursuivent ici leur exploration de la musique de chambre de en enregistrant ses Apothéoses. Avec leur titre à rallonge et une formulation un peu pompeuse comme il était de mise à l’époque, ces deux œuvres se veulent un hommage et renvoient à deux figures tutélaires de la musique au XVIIe, Corelli d’une part, Lully d’autre part, à une époque où l’amour/désamour entre style français et style italien est particulièrement tenace. L’Apothéose de Corelli clôt le recueil Les Goûts réunis ou Nouveaux concerts (paru en 1724) sous la forme d’une grande sonate à l’italienne pour deux violons et continuo, celle de Lully étant quant à elle une sonate en trio, sensiblement de la même époque (publiée en 1725), ici pour violons, flûtes et continuo. En complément de programme figure le Tombeau de Monsieur de Lully, émouvant hommage de Rebel à son maître (1695). La finesse, l’élégance, la délicatesse de cette musique est bien rendue par les musiciens du , même si une plus grande caractérisation des pièces, un zest de prise de risque nous aurait pleinement comblé.

On regrette par ailleurs le choix, malheureusement fréquent (c’était déjà le cas chez Savall, mais aussi plus près de nous dans la version de l’ensemble Les Ombres) de faire lire par un comédien le titre des pièces qui composent les deux Apothéoses de Couperin. Ça n’apporte pas grand-chose si ce n’est d’instaurer des ruptures entre ces miniatures musicales d’une à trois minutes. est néanmoins subtil et sobre dans ses interventions

Plus de détails

François Couperin (1668-1733) : Le Parnasse ou L’Apothéose de Corelli. Grande Sonade, en Trio ; Concert Instrumental sous le Titre d’Apothéose composé à la mémoire immortelle de l’incomparable Monsieur de Lully ; Jean-Ferry Rebel (1661-1747) : Tombeau de Monsieur de Lully. François Morel, récitant ; Ricercar Consort, basse de viole et direction : Philippe Pierlot. 1 CD Mirare MIR 150. Code barre : 3760127221500. Enregistré en septembre 2010. Livret trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 67’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.