À emporter, CD, Opéra

La Vénitienne d’Antoine Dauvergne

Plus de détails

Antoine Dauvergne (1713-1797): La Vénitienne, comédie lyrique en trois actes. Livret de La Motte. Avec: Katia Vellétaz, Léonore; Chantal Santon : Isabelle ; Kareen Durand : Spinette ; Isabelle Cals : Isménide ; Mathias Vidal : Octave ; Alain Buet : Zerbin. Orchestre Les Agrémens. Chœur de chambre de Namur. Direction: Guy van Waas. 2 CD Ricercar RIC327. Code Barres: 5 400439 003279. Textes de présentation et synopsis en français, en anglais et en allemand. Livret en anglais et en français. Enregistré en novembre 2011. Durée : 1h56’20.

 

La Vénitienne, créée en 1768, est une œuvre d’un genre un peu oublié dans les résurrections si nombreuses de la musique du XVIIIème siècle : la comédie lyrique. Inspiré d’un livret d’Antoine Houdar de la Motte une première fois utilisé en 1705 pour une œuvre sans succès de Michel de la Barre, l’accueil ne fut gère meilleur soixante plus tard. Aujourd’hui, l’intérêt tout particulier qu’offre l’écoute de cet opéra réside entre le contraste d’un sujet léger, badinant (le simple fait que l’action à Venise indique le thème et la teneur que l’on attend d’une telle facture), et en même temps faisant appel à la sorcellerie (de comédie toutefois), et la musique indéfinissable, entre hiératisme solennel, et ludisme assumé. On saisit alors la recherche d’une écriture italianisante et, conjointement, l’utilisation des avancées de la musique française. Ni tragédie lyrique, ni opéra-comique, l’ensemble de la composition n’est pas obligatoirement virtuose, mais fait appel à un chant et à une déclamation imposants.

On apprécie le talent de , dans le rôle de la plaintive Léonore, et le contrepoint plus riant de Chantal Santon dans le rôle d’Isabelle. Peut être qu’ a une voix un peu trop lourde pour rendre toute la grâce de Zerbin, mais le professionnalisme est toujours opérant, et l’attendrissante farce, typique de la seconde moitié du siècle est rendu par le charme toujours actif de la direction de .

A la croisée des chemins, la Vénitienne est à écouter absolument, offrant une belle lecture d’un genre qui évolue, surtout face aux ouvrages lyriques plus sérieux qu’ composa et qui signe l’art d’un maître talentueux.

Plus de détails

Antoine Dauvergne (1713-1797): La Vénitienne, comédie lyrique en trois actes. Livret de La Motte. Avec: Katia Vellétaz, Léonore; Chantal Santon : Isabelle ; Kareen Durand : Spinette ; Isabelle Cals : Isménide ; Mathias Vidal : Octave ; Alain Buet : Zerbin. Orchestre Les Agrémens. Chœur de chambre de Namur. Direction: Guy van Waas. 2 CD Ricercar RIC327. Code Barres: 5 400439 003279. Textes de présentation et synopsis en français, en anglais et en allemand. Livret en anglais et en français. Enregistré en novembre 2011. Durée : 1h56’20.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.