Mot-clef : Mathias Vidal

BZ-1035-front-e1553169342231

Entre tragédie lyrique et grand opéra : Olimpie de Spontini

Trois ans après sa résurrection concertante à Paris, le Palazzetto Bru Zane présente enfin l’enregistrement d’Olimpie de Gaspare Spontini. Et la musique vaut définitivement le détour. Non, Olimpie ne fut jamais un succès à Paris. Créée à l’Académie Royale de Musique en 1819, l’œuvre fut retirée de l’affiche après sept représentations. Elle revint, remaniée, en 1826 – mais là non plus elle ne s’inscrit pas durablement au répertoire. La musique de Spontini – ...
L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

Les Boréades était probablement, avec Les Troyens, un des deux spectacles les plus attendus de l'année. Le résultat, servi sur un plateau musical de très haut vol, comble l’impatience au-delà des espérances. Quel chemin parcouru depuis les poudreuses Indes galantes que Pizzi mit en scène en 1983 dans la Cité des Ducs de Bourgogne ! C’est Dijon qui, avant le DVD de Saul pour Glyndebourne, et de géniaux Meistersinger pour Bayreuth, a ...
OryRouen3©JeanPouget

L’Opéra de Rouen révèle Perrine Madoeuf dans le Comte Ory

Bel canto oblige, cette nouvelle production du Comte Ory, par ailleurs peu convaincante, fournit à la jeune soprano Perrine Madoeuf l’occasion d’une brillante interprétation. Dans la droite ligne du Voyage à Reims composé trois ans auparavant, Le Comte Ory de Rossini (1828) tient à la fois de l’opéra comique français et de l’opéra buffa italien. En s’appuyant sur une ancienne légende picarde, son livret, nous narre les assauts du libertin Comte Ory ...
Songs 4

Au Festival d’Ambronay, la musique est son univers

Lors de ces derniers jours de festival, Ambronay continue sa course aux étoiles pour sa trente-neuvième édition baroque. Le programme du Festival emmène les spectateurs très loin, à l’origine de l’univers, avec l’astrophysicien Hubert Reeves : Du cosmos à la musique. Quand la Catalogne rencontre la Pologne dans une Armonia Universalis Jordi Savall a conçu un programme autour de l’astronome polonais Nicolas Copernic, célèbre pour sa théorie de l’héliocentrisme. Comme pour nombre de ses projets, ...
CD_Monteverdi Alarcon

La lettre d’amour de Mariana Flores avec Monteverdi

L’amour, toujours l’amour… Dans cette compilation de monodies accompagnées écrites par Claudio Monteverdi,  l’expressivité et la diversité des affects prévalent dans cette savoureuse interprétation. Illustrant les premières œuvres a voce sola écrites pour des chanteuses invitées à la cour de Mantoue (dont Caterina Martinelli mais aussi Claudia Cattaneo, future épouse du maître), ce sont des récitatifs et airs extraits de livres de madrigaux, de l’Orfeo, de recueils de mélodies et de ...
Un poétique et tendre Orlando Paladino à Munich

Un poétique et tendre Orlando Paladino à Munich

Méfiez-vous des débutants : pour son quasi-début à l'opéra, le jeune cinéaste Axel Ranisch propose un spectacle formidable. Voilà un spectacle qui prend le spectateur par surprise. C'est dans un cinéma que le cinéaste Axel Ranisch situe l'action (pourquoi pas), un cinéma dirigé par un couple plus très jeune et pas très dynamique, avec sa fille Alcina, la femme de ménage Eurilla, le concierge Licone ; l'ouverture montre avec un prosaïsme ...
Création de Fando et Lis à Saint-Étienne, apocalyptique mise en garde

Création de Fando et Lis à Saint-Étienne, apocalyptique mise en garde

Figure majeure des années soixante-dix, Fernando Arrabal fait son retour par la grande porte lyrique à l’Opéra de Saint-Étienne en étant à l'origine du livret de Fando et Lis écrit par Kristian Frédric, pour le premier opéra de Benoît Menut. De cette histoire d'amour étrange, il faut retenir un plaidoyer désespéré pour un autrement, et non une énième "défaite des femmes". Rendre grâce à la volonté d’Eric Blanc de la Naulte, ...
Nain

Le Nain, conte cruel à l’Opéra de Rennes

Peu de temps après que l'Opéra de Lyon a programmé Le Cercle de Craie, Zemlinsky est à l'honneur à Rennes avec Le Nain, coproduit avec Lille et Royaumont. L'heure de la reconnaissance semble enfin venue pour ce compositeur versatile et brillant. Le public rennais découvre l'ouvrage dans un arrangement habilement réalisé par Jan-Benjamin Homolka pour un orchestre de chambre réduit à dix-huit unités, qui ne gomme rien de la puissance d'orchestration ...
bac138-cover-lesindesgalantesrecto-e1506329293169

La modernité atemporelle des Indes galantes par Sidi Larbi Cherkaoui

Pour son premier Rameau, le Bayerische Staastoper s’inscrit dans la veine dépoussiérante de la partition lyrique la plus célèbre de son auteur. Hélas, le plaisir de l’oreille s’avère inversement proportionnel à celui de l’œil, qui erre entre un judicieux foisonnement humaniste et une réalisation scénique problématique. Opéra-ballet à l'origine, Les Indes Galantes abandonne peu à peu son statut de « comédie musicale » pour celui de véritable opéra aux êtres de chair ...
SAMDP

L’immoralité décomplexée de la S.A.D.M.P.

Enregistré dans la foulée du concert avignonnais de mars 2015, La Société Anonyme des Messieurs Prudents de Louis Beyts, ressuscité en 2006 par l'intelligente production des Brigands, sort de l'anonymat discographique grâce à d'excellents chanteurs français. Comédie musicale, titre la jaquette. Opérette, lit-on encore çà et là. Opéra-bouffe annonçait, en novembre 1931, l'affiche de la création. Guitry, ébloui par Moineau, premier éclat de Beyts, en mars de la même année, offrit ...
aix carmen vign

À Aix, la Carmen thérapeutique de Tcherniakov

La Carmen du Festival d’Aix-en-Provence se révèle bien audacieuse : mais que pouvait-on attendre d’autre du célèbre metteur en scène Dmitri Tcherniakov qui a dernièrement conquis les Parisiens avec La Fille des Neiges ? Mieux vaut être prévenu : ce n’est pas vraiment Carmen que nous allons côtoyer durant ces trois heures de spectacle. Les espagnolades, les clichés et le clinquant hispaniques sont bien loin : c’est à des fins thérapeutiques que les héros ...
9788461772131

Entre Saint-Saëns et Wagner, il y a Proserpine

Dans Proserpine, Camille Saint-Saëns met tout son talent de symphoniste au profit de l’histoire d’une des héroïnes les plus complexes de l’opéra romantique français. Après Carmen, après Violetta, c’est une autre courtisane qui se révèle sur la scène de la salle Favart le 14 mars 1887. Femme puissante mais surtout condamnée, Proserpine colle indéniablement à la peau de la belle tragédienne Véronique Gens, admirablement entourée par une distribution vocale de ...
persee_niquet_alpha

Persée de Lully révélé par Hervé Niquet

Lully et 1770... Quelque chose semble contradictoire au niveau de la date, l'auteur ayant disparu en 1687. Pourtant, la reprise de l'opéra Persée par un groupe de compositeurs au siècle suivant montre le chemin parcouru, le baroque ayant cédé la place au classicisme. Hervé Niquet et ses musiciens du Concert spirituel nous guident dans cette passionnante découverte. Composé par Lully et créé à Versailles en 1682 sur un poème de Philippe ...
LE RETOUR D ULYSSE DANS SA PATRIE - 
Compositeur : Claudio MONTEVERDI - 
Direction musicale : Emmanuelle HAIM - 
Mise en scene : Mariame CLEMENT - 
Scenographie : Julia HANSEN - 
Lumieres : Bernd PURKRABEK - 
Avec : 
Rolando VILLAZON (Ulysse) - 
Magdalena KOZENA (Penelope) - 
Le 18 02 2017 - 
Au Theatre des Champs Elysees - 
Photo : VIncent PONTET

L’umana fragilità d’Ulysse au théâtre des Champs-Élysées

Entre une mise en scène souvent ridicule, une tête d’affiche en la personne de Rolando Villazón qui n'est pas à la hauteur de nos espérances, une prise de rôle de Magdalena Kožená en Pénélope honorable mais sans plus, et notre frustration de voir de brillants chanteurs cantonnés à des seconds rôles, c’est déçue que nous sortons du théâtre des Champs-Élysées après la première de cette nouvelle production de l’opéra de ...
KG_Loge

Furieuse Olympie de Spontini au Théâtre des Champs-Elysées

Créée au bien nommé Théâtre Italien de Paris en 1819, cette Olympie de Gaspare Spontini proposée par le Palazzetto Bru Zane, peint à grands traits les amours tumultueuses de la fille d'Alexandre le Grand, dissimulée sous le patronyme d'Aménaïs, avec son sauveur Cassandre. L'improbable livret d'Armand-Michel Dieulafoy et Charles Brifaut reprend l'essentiel d'une pièce de Voltaire, dont l'écriture dramatique ne passe pas pour être très passionnante. Le nom des deux rivaux ...
le-concert-spirituel_603x380

Persée de Lully réécrit pour Marie-Antoinette

Le Persée de Lully ne sort peut-être pas tout à fait indemne de la réécriture par Dauvergne, Rebel et Bernard de Bury. La nouvelle version de 1770, conçue pour le mariage du Dauphin et de Marie-Antoinette, n’en est pas moins représentative du nouveau goût français à une période charnière de l’histoire de la musique. Le clou de la journée « Autour de Lully » présentée par l’Arsenal de Metz – concert ...
5400439003637_600

Rameau en majesté dans Le Temple de la Gloire

Rameau nous parvient aujourd'hui magnifié par la somptuosité et la haute technicité des ensembles actuels. Pour Le Temple de la Gloire, Guy Van Waas et ses Agrémens sont de cette eau-là. Qu'il est loin le temps (1974) où Malgoire et Paillard ferraillaient à coup d'Indes galantes pour imposer le génial dijonnais ! Fort du succès de son enregistrement bouillonnant (et brouillonnant) hélas jamais réédité en CD, mais absolument fondateur dans sa passion ...
orphee-aux-enfers_credits-opera-national-de-lorraine

Finesse musicale contre embonpoint scénique pour Orphée aux Enfers

Retour aux fondamentaux à Nancy avec Offenbach et son Orphée aux Enfers pour les festivités de fin d’année. Las ! L’excellence musicale du spectacle s’y trouve handicapée par une mise en scène aux semelles de plomb. Pourtant, tout commence plutôt bien avec le remarquable décor de Clement & Sanôu, reconstitution minutieuse du hall d’un grand hôtel à la décoration Art déco, où le metteur en scène Ted Huffman a choisi de dérouler ...
Hervé Niquet

La dynamique du 31e Festival de Saint-Riquier Baie de Somme

Le festival de Saint-Riquier confirme un dynamisme et une convivialité rarement atteints, sous la direction artistique d’Hervé Niquet. L’introduction des « heures sonnées », tous les jours et toutes les heures de 10 h à 15 h et après le concert du soir, fait revivre l’activité musicale de l’abbatiale d’autrefois, car Hervé Niquet souhaite que ce lieu soit avant tout un espace de vie spirituelle. Ainsi, à chaque heure, pendant une dizaine de ...
Une Messe en si inoubliable sous le regard et les mains de Philippe Herreweghe.

La semaine magique de Saintes

Dédié aux musiques anciennes et baroques avec quelques excursions vers des époques postérieures, sans négliger des créations contemporaines, le festival de Saintes, installé depuis quarante-deux ans dans le cadre magnifique de l’abbaye aux dames, est une institution bien établie, qui a su conserver sa jeunesse et une belle fraîcheur d’esprit avec un public fidèle, qui se renouvelle aussi. L’édition 2015 sera restée fidèle à cet état d’esprit avec des artistes ...
dardanus

Le Dardanus de Michel Fau, façon comédie lyrique

Raphaël Pichon et son Ensemble Pygmalion reviennent à Versailles avec Dardanus mis en scène par Michel Fau. La complexité de Dardanus vient essentiellement de cet impossible amalgame entre une modernité d'écriture et des codes en partie liés à la tragédie classique. On n'y trouve ni les excès des pièces à machines, ni les conventions des opéras-ballets… et pourtant la danse y joue un rôle important, si bien que les reprises finissent ...
dubois_edsing_2015

La renaissance de Théodore Dubois

Il est heureux de saluer ici une remarquable production du Palazzetto Bru Zane dédiée à l'œuvre de Théodore Dubois, ou en tout cas un bouquet suffisant pour apprécier à sa juste valeur les talents d'un compositeur trop souvent dénigré voire oublié. Pour ce faire, l'éditeur Ediciones Singulares a puisé dans le vaste répertoire de cet auteur marquant du tournant de siècle, célèbre en son temps et couvert d'honneurs, mais auquel la ...
barbebleue

Barbe Bleue d’Offenbach à Nantes, très réjouissante

Rien de tel pour célébrer les fêtes de fin d'année qu'un opéra bouffe d'Offenbach. Alors que le marché de Noël bat son plein place Royale, le Théâtre Graslin nous offre Noël avant l'heure avec cette production de Barbe-Bleue particulièrement réjouissante. Créé au théâtre des Variétés en février 1866, Barbe-Bleue prend place dans le catalogue des œuvres d'Offenbach entre La Belle Hélène et La Vie parisienne. Signé par les mêmes librettistes, les futurs académiciens ...
Carmelites-29445 (2)

Nantes : Dialogues des carmélites tout en subtilité

C'est à un véritable questionnement sur la foi que nous invite Mireille Delunsch, signataire de cette coproduction avec l'Opéra national de Bordeaux. L'artiste connaît parfaitement cet ouvrage pour avoir interprété Blanche de la Force il y a vingt ans, et plus récemment Madame Lidoine. Ceci lui permet de caractériser avec soin chacun des protagonistes et de réaliser un spectacle d'une réelle intelligence et d'une grande sensibilité, au succès duquel contribuent ...
Isabelle Desrocher 2 -c Paul Attali

Festival Sinfonia en Périgord : Faste et intimité

Le vendredi 30 août à 14 h, notre week-end commence par l’Ensemble Résonnance constitué de deux jeunes gambistes, Victor Aragon et Paul Marcos Vicens, avec des œuvres de Sainte-Colombe. A 17 h, au Centre de la Communication, Kenneth Weiss interprète quelques Préludes et Fugues extraits du premier livre du Clavier bien tempéré de J.-S. Bach. Une salle idéale pour une petite formation : on entend toutes les notes jusqu’au moindre détail, ce ...
18. Le Concert Spirituel fête son 25e anniversaire

Le Concert Spirituel fête son 25e anniversaire

Voici une découverte et une belle surprise : pour célébrer les vingt-cinq ans d’existence du Concert Spirituel, Hervé Niquet a choisi de rendre hommage à Charles-Simon Catel, un compositeur négligé de nos jours, dont la vie se situe à la croisée des époques et des styles. Trois étapes peuvent être distinguées dans sa carrière de musicien. La première d’entre elles remonte à la Grande Révolution française où il a écrit, ...
La Vénitienne

La Vénitienne d’Antoine Dauvergne

La Vénitienne, créée en 1768, est une œuvre d’un genre un peu oublié dans les résurrections si nombreuses de la musique du XVIIIème siècle : la comédie lyrique. Inspiré d’un livret d’Antoine Houdar de la Motte une première fois utilisé en 1705 pour une œuvre sans succès de Michel de la Barre, l’accueil ne fut gère meilleur soixante plus tard. Aujourd’hui, l’intérêt tout particulier qu’offre l’écoute de cet opéra réside entre ...
Rousseau Le devin du village,

Le devin du village à La Chabotterie

Imaginons la scène. À la fin des années 1740, Jean-Philippe Rameau (le compositeur-philosophe) et Jean-Jacques Rousseau (le philosophe-compositeur qui aspirait à n’être que compositeur) se croisèrent chez leur richissime mécène : Alexandre-Jean-Joseph Le Riche de La Pouplinière, titulaire d’une charge de fermier général. Rousseau (son humeur rechercha toujours le conflit) montra, à son aîné tant vénéré (son caractère n’était pas d’une meilleure eau), une ou plusieurs de ses œuvres Et Rameau ...
aparte_dubois

Théodore Dubois au Paradis

Comme l'expose la notice de Benoît Dratwicki, Le Paradis perdu fut destiné à un concours d'oratorio organisé par la Ville de Paris en 1878. Le choix d'adapter la monumentale épopée de Milton révèle chez Dubois une originalité que l'on retrouve dans son œuvre. Le plus étonnant est d'ailleurs la coexistence d'une audace presque naïve et d'éléments plus conventionnels. La figure de Satan emprunte certains traits au Bertram de Robert le ...
didone1

Anna Bonitatibus, tragédienne d’exception dans La Didone

Depuis le début de cette année, Francesco Cavalli a avantageusement posé ses valises à Paris. Après Egisto à l'Opéra-Comique en février dernier, voici La Didone. Oserait-on dire que, entre ces deux ouvrages, un saut qualitatif est évident, dont les librettistes sont responsables. Non que Giovanni Faustini, avec lequel Cavalli œuvra souvent, ait livré, avec Egisto, un médiocre livret, loin s'en faut. Mais Francesco-Maria Busenello (1598-1659) est d'une trempe supérieure. Également ...