À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Trois Divertimenti op. 16 de Luigi Boccherini

Plus de détails

Luigi Boccherini (1743-1805) : Divertimento quattro en mi bémol majeur, G.464 ; Divertimento sesto en do majeur, G.466 ; Divertimento primo en la majeur, G.461. Piccolo Concerto Wien. 1 CD Accent. Réf. : ACC 24246 ; code barre : 4 015023 242463. Enregistré à Kartause Mauerbach (près de Vienne) en mai 2007. Notice : français, anglais, allemand, italien, espagnol. Durée : 66’05

 

(1743-1805), Italien de naissance, après ses études à Rome et après être devenu virtuose reconnu du violoncelle, a parcouru l’Europe (succès à Paris en 1767) avant d’être engagé (1770) à Madrid en tant que compositeur de musique de chambre de l’Infant Don Luis. Plus tard, en 1786, il devient compositeur de la Cour de Frédéric Guillaume II de Prusse (sans s’y rendre physiquement) avant de bénéficier de la protection de Lucien Bonaparte, ambassadeur à Madrid (1800). Frappé par plusieurs deuils et diminué par la maladie s’éteint très pauvre à l’âge de 62 ans.

Avec le temps la musique de chambre évolue et se libère de la basse continue. Son admiration pour Joseph Haydn et leur proximité stylistique en font un excellent représentant du style viennois. Il laisse de nombreuses œuvres dont une grande partie n’est plus guère pratiquée. L’évolution de l’histoire de la musique l’a longtemps marginalisé contribuant à le classer parmi les compositeurs dits mineurs.

Cependant sa musique ne manque pas de qualités comme le prouve ce second volume proposant trois Divertimenti (I, IV et VI) pour deux violons, flûte obligatoire, alto, deux violoncelles et basso ripieno composés spécifiquement à l’intention de l’Infant d’Espagne en 1773. Les interprètes, le , réussissent à en souligner l’écriture orchestrale et la fluidité des lignes solistes confiées principalement à la flûte traversière et aux deux violons. L’ensemble s’inscrit (partition et exécution), à une certaine distance cependant, dans le courant esthétique anticlassique et anti rationaliste que fut le Sturm und Drang (Tempête et Elan). Les membres de cette formation créée en 1993 manifestent une belle volonté de servir cette musique élégante, allante et digne de figurer en bonne place dans les concerts et retransmissions radiophoniques et à défaut d’être écoutée par les particuliers grâce à de recommandables enregistrements comme celui du . Ainsi œuvre-t-il à re-tricoter avec leurs autres enregistrements de compositeurs moins saillants, l’histoire de la musique du 18e siècle.

(Visited 184 times, 1 visits today)

Plus de détails

Luigi Boccherini (1743-1805) : Divertimento quattro en mi bémol majeur, G.464 ; Divertimento sesto en do majeur, G.466 ; Divertimento primo en la majeur, G.461. Piccolo Concerto Wien. 1 CD Accent. Réf. : ACC 24246 ; code barre : 4 015023 242463. Enregistré à Kartause Mauerbach (près de Vienne) en mai 2007. Notice : français, anglais, allemand, italien, espagnol. Durée : 66’05

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.