À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Quai N°5 : Métamorphoses de Chefs-d’œuvre

Plus de détails

Le bol de frelons, Le cannibale des animaux, Ce que cache mon tourment, Je ne reconnais plus personne, quand je joue Mendelssohn, Le destin de Joseph, Signe tribal, Le petit Mozart, Pink trout Wotan emporte le vent, L’elixir lacrymal, Le barbier des anges, Mort à Rio. QUAI N°5. Stéphane Lagerot, contrebasse et harmonica ; Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violon ; Jean-Luc Manca, accordéon ; Romain Descharmes, piano ; François Desforges, percussions, batterie et clavier ; Olivier Kikteff, guitare; Sophia Charaï, chant. 1 CD Decca. Réf : 476 5220 ; Enregistré en juillet 2011 Studio Ferber (Paris). Code barre : 0 28947 65220 5. Livret en français et anglais. Durée totale : non indiquée (environ 52 minutes).

 

Quelle est votre réaction face à des morceaux intitulés Le cannibale des animaux ou Wotan emporte le vent ? Rester bouche bée, tellement vous êtes perplexe ? Ou faire un grimace amer, scandalisé par un tel sacrilège ? Si c’est le dernier cas, gare aux préjugés ! L’arrangement est si bien réussi qu’il est assez difficile, pour certaines pièces, de deviner toute de suite quelle serait la musique du départ, comme Je ne reconnais plus personne, quand je joue Mendelssohn – il nous prévient d’ailleurs qu’il ne reconnaît personne !

On retrouve tous les styles : rock, musique tzigane, musique d’ambiance, musique de film, country, fado, tango, samba… et bien sûr, la musique classique. Fidèle à l’original (Variations « Ah vous dirais-je, maman » K. 265 de Mozart), Ce que cache mon tourment garde la forme de variations, mais avec une succession de styles un peu chaotique. Dans Pink trout, on s’amuse avec des craquements de doigts et des pizzicati; Quant à Signe tribal, d’après Le Lac des cygnes de Tchaïkovski, il est dédié à Richard Galliano, avec accordéon, bien sûr.

Un disque idéal pour décompresser votre trauma face à la grandeur difficilement atteignable de la noblesse musicale, mais aussi pour satisfaire votre curiosité et changer d’idée sur des « tubes » classiques.

(Visited 665 times, 1 visits today)

Plus de détails

Le bol de frelons, Le cannibale des animaux, Ce que cache mon tourment, Je ne reconnais plus personne, quand je joue Mendelssohn, Le destin de Joseph, Signe tribal, Le petit Mozart, Pink trout Wotan emporte le vent, L’elixir lacrymal, Le barbier des anges, Mort à Rio. QUAI N°5. Stéphane Lagerot, contrebasse et harmonica ; Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violon ; Jean-Luc Manca, accordéon ; Romain Descharmes, piano ; François Desforges, percussions, batterie et clavier ; Olivier Kikteff, guitare; Sophia Charaï, chant. 1 CD Decca. Réf : 476 5220 ; Enregistré en juillet 2011 Studio Ferber (Paris). Code barre : 0 28947 65220 5. Livret en français et anglais. Durée totale : non indiquée (environ 52 minutes).

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.