À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Le piano de Janáček trop lissé de Danae Dörken

Plus de détails

Leoš Janáček (1854 – 1928) : Sur un chemin herbeux ; Sonate 1.X.1905 ; Variations pour Zdenka ; Souvenir. Danae Dörken, piano. 1 CD Ars Production. Réf. : ARS 38 130, code barre : 4 260052 381304. Enregistré les 10 et 12 septembre 2012 dans l’église Immanuel de Wuppertal. Notice bilingue : allemand, anglais. Durée : 53’12

 

La musique pour piano de est loin de représenter la partie proéminente de sa production, laquelle revient bien évidemment à ses opéras, si particuliers qu’on en identifie l’auteur dès l’écoute de quelques mesures. Longtemps demeuré dans une relative obscurité, les dernières années de son existence furent marquées par une reconnaissance internationale à laquelle il ne croyait plus guère.

Son talent, son travail, ses succès, son amour quasi platonique, mais intense et sincère, pour une femme bien plus jeune, ont égaillé la fin de son parcours terrestre. Pianiste certes mais non virtuose, il laisse quelques partitions, des miniatures en somme, pour cet instrument. Ses influences parties de Dvořák et de Schumann s’effacent devant une écriture  forte  en densité  et en expressivité.  Plusieurs pianistes non dépourvus de qualités ont contribué à mieux faire connaître des partitions comme Sur un sentier herbeux (entre 1901 et 1911) en quatre parties, la Sonate dite 1er Octobre 1905 en deux mouvements et encore Dans les brumes (1912) en quatre sections. Toutes portent une indéniable originalité, une singularité, un accent tout à fait distinctif, même si l’on peut objectivement reconnaître que ces musiques ne s’inscrivent pas au zénith du gigantesque monde du piano.

Néanmoins, elles véhiculent sûrement, bien que partiellement, son monde personnel et artistique. Après plusieurs gravures, on pense, entre autres, au travail tout à fait idiosyncrasique  de Josef  Páleníček (Suprafon, 1972) mais aussi à la lecture plus internationale mais très réussie d’Alain Planès (Harmonia Mundi) et plus récemment au travail d’Hélène Gouvert (ZZT, 2006), débarrassé de trop de traits purement moraves, nous vient l’enregistrement trop sage, trop poli, presque trop aseptisé de Danae Dörken. Techniquement la jeune femme n’affiche aucune défaillance patente mais pèche plutôt par un lissage regrettable du caractère janáčekien  fait d’accents abrupts, à la limite frustes, voire saccadés. Ces critiques n’annulent cependant pas une lecture honorable se tenant toutefois à distance des cimes discographiques.

(Visited 222 times, 1 visits today)

Plus de détails

Leoš Janáček (1854 – 1928) : Sur un chemin herbeux ; Sonate 1.X.1905 ; Variations pour Zdenka ; Souvenir. Danae Dörken, piano. 1 CD Ars Production. Réf. : ARS 38 130, code barre : 4 260052 381304. Enregistré les 10 et 12 septembre 2012 dans l’église Immanuel de Wuppertal. Notice bilingue : allemand, anglais. Durée : 53’12

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.