À emporter, Audio, Musique symphonique

Splendide Krzysztof Meisinger dans la musique de Villa-Lobos

Plus de détails

Heitor Villa-Lobos (1887-1959) : Cinq Préludes pour guitare solo ; Concerto pour guitare et orchestre ; Melodia Sentimental (arrangement pour guitare, violon et orchestre de Bernard Chmielarz). Krzysztof Meisinger, guitare ; Andrew Haveron, violon ; Academy of St Martin-in-the-Fields, dir. José Maria Florêncio. 1 CD Fuga libera. Réf. : FUG 599, code barre : 5 400439 005990. Enregistrement réalisé aux Studios Abbey Road (Studio 1), Londres, novembre 2011. Notice bilingue : anglais et français. Durée : 51’44

 

Les Clefs ResMusica

 : une œuvre originale d’une portée universelle ? Cette notion absolument pas conventionnelle ni consensuelle, mérite d’être évoquée. Elle est en tout bellement défendue et illustrée par les enregistrements que vient de commercialiser le label Fuga Libera. D’emblée, on se doit d’annoncer que l’interprétation des Cinq Préludes pour guitare seule (1940) figure parmi les meilleures jamais réalisées. exacerbe toutes les qualités de ces partitions merveilleuses d’invention. Le jeu, clair et analytique, le toucher, d’une rare précision, la captation sonore elle-même, délicatement réverbérée et occupant tout le volume concourent à propulser cette lecture au-delà de ce que l’on connaissait. Et pourtant, la prestation d’Anders Miolin chez BIS en 1991 méritait déjà les meilleurs qualificatifs. Plus d’un auditeur novice ne manquera pas de reconnaitre certains airs, notamment contenus dans les deux premiers Préludes.

Meisinger renouvelle sa réussite interprétative dans le Concerto pour guitare et orchestre (1951), une des rares œuvres de Villa-Lobos à s’être fait une place (modeste cependant) au répertoire international. Le jeu soliste brillant reçoit un accompagnement actif et raffiné de l’Academy of St Martin-in-the-Fields, longtemps dirigée par Neuville Marriner, ici conduite par , un chef d’origine polonaise (né au Brésil) tout comme le soliste de cet enregistrement de premier plan.

Le dernier item du programme, Melodia Sentimental (1953), apparaît présentement sous forme d’un arrangment pour guitare, violon et orchestre où brillent encore une fois les excellents intervenants de cette gravure. Melodia Sentimental fait partie de la suite orchestrale Floresta do Amazones (1958).

contribue à son tour, et avec quel talent, à la reconnaissance universelle dont bénéficie chaque année davantage le catalogue du Brésilien .

(Visited 201 times, 1 visits today)

Plus de détails

Heitor Villa-Lobos (1887-1959) : Cinq Préludes pour guitare solo ; Concerto pour guitare et orchestre ; Melodia Sentimental (arrangement pour guitare, violon et orchestre de Bernard Chmielarz). Krzysztof Meisinger, guitare ; Andrew Haveron, violon ; Academy of St Martin-in-the-Fields, dir. José Maria Florêncio. 1 CD Fuga libera. Réf. : FUG 599, code barre : 5 400439 005990. Enregistrement réalisé aux Studios Abbey Road (Studio 1), Londres, novembre 2011. Notice bilingue : anglais et français. Durée : 51’44

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.