À emporter, Essais et documents, Livre

Saed Haddad: un tracé solitaire

Plus de détails

Saed Haddad, Entre les milieux, collection A la ligne, éditée par L’Ensemble 2e2m. Code barre 9 782913734098; janvier 2013; texte français/anglais; 93 pages.

 

« Mon expérience, ma pensée musicale, ma vision en tant que musicien sont indéniablement celles d’un autodidacte, inaltérées par un quelconque académisme »: cette déclaration radicale est celle de , faite au cours de l’entretien que lui accorde Jérémie Szpirglas dans ce dixième « portrait » de la collection A la ligne consacré au compositeur en résidence à l’Ensemble 2e2m.

On apprend néanmoins que a été l’élève de l’éminent au King’s College de Londres, à une époque où il a déjà beaucoup composé sans avoir véritablement trouvé sa voie. C’est à l’issue de cette rencontre déterminante qu’il dit avoir trouvé un langage neuf, exprimant la synthèse entre les éléments de la tradition arabe dans laquelle il a baigné et une écriture résolument occidentale et contemporaine, que le maître anglais l’aide sans doute à forger.

Né en Jordanie en 1972 dans une famille chrétienne catholique et venu tard à la composition, après des études de théologie et de philosophie qui l’amènent en Europe où il s’est fixé aujourd’hui, Saed Haddad signe son opus 1 en 2004 avec L’Ethique de la lumière, une pièce inspirée de la pensée d’Emmanuel Levinas. Si On Love I et La Mémoire et l’Inconnu sollicitent la présence d’instruments traditionnels – le quanûn et l’oud en l’occurrence – les pièces qui suivront (On Love II, Les deux visages de l’Orient…) prennent leur distance avec les références de musique arabe: « Si j’utilise des éléments empruntés à la musique orientale, c’est en les dissimulant soigneusement au sein d’un art purement occidental » précise alors le compositeur. C’est là sans doute la source du mystère qui habite toute l’oeuvre d’Haddad et que tente de cerner poétiquement – « La demeure de Saed Haddad » – évoquant le titre révélateur de son quatuor à cordes récemment écrit, Mirage, Mémoire, Mystère.

« Un geste dénué d’ambiguïté est une chose inexistante dans l’univers de Saed Haddad » déclare enfin Dan Alberston dans « Questions et vérités », pointant ici la maîtrise autant que la subtilité qui opèrent dans une pensée musicale fascinante nourrie de philosophie et de spiritualité.

Plus de détails

Saed Haddad, Entre les milieux, collection A la ligne, éditée par L’Ensemble 2e2m. Code barre 9 782913734098; janvier 2013; texte français/anglais; 93 pages.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.