À emporter, Essais et documents, Livre, Opéra

Les 100 mots de l’opéra… de Paris, et de son directeur musical Philippe Jordan

Plus de détails

Les 100 mots de l’opéra. Philippe Jordan, en collaboration avec Emmanuelle Josse. PUF, collection Que sais-je ? 127 pages. 9€. ISBN 978-2-13-061757-0. Code barre 9 782130 617570. Dépôt légal avril 2013.

 

Les Clefs ResMusica

Que voilà un curieux Que sais-je ? ! Cette vénérable collection avait jusqu’ici le but de vulgariser au commun des mortels une compilation des connaissances basiques sur un sujet précis. Pour notre part, combien de fois avons-nous fait appel à l’un ou l’autre de ces précieux petits ouvrages, soit pour comprendre, soit pour expliciter en termes simples, une notion complexe !

Rien de tout cela dans les 100 mots de l’opéra de , en collaboration avec Emmanuelle Josse. Nous voici face à un sujet tripal, extrêmement personnel, qui reflète les mots et les émotions de l’actuel directeur de l’Opéra de Paris.

L’homme, très charismatique, s’en est expliqué dans une conférence de presse. L’idée originelle était une demande de l’éditeur, à qui il manquait un livre sur l’opéra. a immédiatement adhéré au projet, pensant que l’exploration de ce vaste sujet ne pouvait être faite que par celui qui en maîtrise toutes les facettes et en donne l’unité, de l’orchestre au chœur en passant par l’administration, la mise en scène et le répertoire. Il a donc décidé de faire partager son expérience pratique (si jeune, et déjà vingt ans de carrière !)

Le choix des 100 mots est le sien, par ordre alphabétique, et sautant sans complexe d’un univers à l’autre. Cinq œuvres emblématiques : le Nozze di Figaro parce que c’est à son sens, le plus révolutionnaire de Mozart, l’Orfeo, origine du genre, La Traviata et Tristan, les plus caractéristiques de Verdi et Wagner, Wozzeck, le plus grand chef d’œuvre du XX° siècle. A côté de cela, un hommage à beaucoup de métiers dont on parle trop peu : chef de chant, régisseur général, répétiteur de langue, souffleur, technicien… des définitions (chef d’orchestre, caméra, communiquer…) écrites à la première personne du singulier, et des notions musicologiques clairement expliquées (mélodie continue, art total…) mais ce sont toujours des choix pleinement assumés dans un ressenti personnel.

Bref, ce petit livre n’a rien à voir avec la technicité du vocabulaire de l’opéra de Pierre Saby ou la causticité de l’Abécédaire impertinent de Vincent Borel. On n’en apprendra finalement pas tant sur l’opéra en général, mais beaucoup sur la personnalité de Philippe Jordan, et sûrement une fois lu, n’y reviendra-t-on pas comme à une encyclopédie. Mais le bouquin est sympathique, il vous prend au cœur par sa dimension charnelle, se lit en une heure et ne coûte que 9€.

Trop personnel, trop parisien, dites-vous ? Certes, mais tellement enthousiaste qu’il se déguste comme une gourmandise !

Plus de détails

Les 100 mots de l’opéra. Philippe Jordan, en collaboration avec Emmanuelle Josse. PUF, collection Que sais-je ? 127 pages. 9€. ISBN 978-2-13-061757-0. Code barre 9 782130 617570. Dépôt légal avril 2013.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.