Mot-clef : Philippe Jordan

Opéra de Paris : où sont les femmes ?

Le programme de la saison 2019/2020 de l’Opéra national de Paris est à présent connu. Mais pour la parité homme femme, il faudra encore attendre : sur 22 productions, reprises et nouveautés, 2 cheffes, 1 metteuse en scène ! Du côté des cheffes : seulement Susanna Mälkki, dans la reprise d’Yvonne, princesse de Bourgogne de Philippe Boesmans et Speranza Scappucci dans celle de Rigoletto de Verdi. Concernant les mises en scène : ...

L’année Berlioz 2019 en grande pompe

On commémore en 2019 le 150e anniversaire de la disparition d’Hector Berlioz. Le Ministère de la Culture a dans ce contexte chargé Bruno Messina, directeur du Festival Berlioz de La-Côte-Saint-André, de la coordination de ces événements. Au cours de l’année, pas moins de 234 concerts présentent en Europe au moins une œuvre de Berlioz (dont 87 en France), 29 orchestres ou ensembles jouant en France au moins une œuvre du compositeur. ...
T1

Les Troyens de Tcherniakov fracturent l’Opéra de Paris

Pour les 30 ans de Bastille, les 150 ans de la mort de Berlioz, en plein questionnement panthéonique autour du Beethoven français, ces Troyens étaient le spectacle le plus attendu de l’année. Las ! La mise en scène dérangeante de Tcherniakov voit sa force malmenée par l’obstination toute parisienne de charcuter encore et toujours la géniale partition. Berlioz n’a jamais vu Les Troyens. Les Parisiens non plus. L’Opéra de Paris s’y attelle pourtant avec ...
La passion Bérénice de Michael Jarrell sur la scène de Garnier

La passion Bérénice de Michael Jarrell sur la scène de Garnier

Faire chanter l'alexandrin de Racine, voilà le défi que se lance le compositeur suisse Michael Jarrell dans Bérénice donné à Garnier. C'est son sixième ouvrage scénique et le second volet de la trilogie convoquant les chefs d’œuvre de la littérature française, telle que l'a imaginée Stéphane Lissner en passant commande à trois créateurs d'aujourd'hui. « Il se trouve que j'ai un rapport complexe avec la langue française lorsqu'elle est chantée » avoue le ...
Tristan und Isolde

Une étonnante reprise du Tristan und Isolde de Peter Sellars

En ouverture de cette saison anniversaire de l’Opéra de Paris, cette reprise du Tristan und Isolde par Peter Sellars a de quoi surprendre et à plus d’un titre. Avec une mise en scène désormais classique mais toujours pas acceptée par une partie du public et une distribution dépareillée mais pas inintéressante dans les contrastes qu’elle propose, le beau, le laid, le poétique et le trivial se côtoient. Treize années après les ...
716

Philippe Jordan et les Wiener Symphoniker décevants dans Strauss

Les héros straussiens semblaient bien fatigués lors de ce concert de l'Orchestre symphonique de Vienne à la Philharmonie de Paris où orchestre, chef et soliste peinent à se hisser à la hauteur de la tâche… Déjà présent sur cette même scène en mars dernier, Philippe Jordan, alors à la tête de son Orchestre de l’Opéra National de Paris, avait unanimement séduit dans une intégrale des symphonies de Tchaïkovski. Retour à la ...
Emilie_Brouchon___Opera_national_de_Paris-Parsifal-17.18---Emilie-Brouchon---OnP--22--800px

La rédemption d’un Parsifal tant attendu à l’Opéra Bastille

Le voici donc ce Parsifal tant attendu après l’annulation des quatre premières représentations suite à une panne technique. Le plaisir est-il à la hauteur de l’attente ? Oui et non. D’indéniables qualités président à ces représentations d’une très grande tenue. Pour autant, malgré l’homogénéité du plateau, la mise en scène plutôt inspirée de Richard Jones et les splendeurs de l’orchestre, quelques frustrations demeurent. Nous restera alors le bouleversement d’avoir entendu l’Amfortas de ...
Un Benvenuto Cellini de foire à l’Opéra Bastille

Un Benvenuto Cellini de foire à l’Opéra Bastille

Le magnifique Benvenuto Cellini de Berlioz n'avait plus été donné à l'Opéra de Paris depuis 1993 ! Avec cette production invitée, venue tout droit de l'English National Opera et datant de 2014, une mise en scène brillante et une distribution étincelante, la "grande boutique" répare enfin son indifférence. La version choisie est un mélange des différentes moutures que le divin Hector a apportées à sa partition, avec dans le programme de ...

L’Opéra de Paris fêtera ses 350 ans en 2019

L’Opéra national de Paris a lancé hier sa saison anniversaire 2018/2019 lors d’une soirée au Palais Garnier en présence de nombreux artistes et retransmise sur son site. Tout au long de cette saison, et jusqu’au 31 décembre 2019, l’Opéra national de Paris célébrera son 350e anniversaire. C’est en effet le 28 juin 1669 que Louis XIV signait la lettre patente autorisant le conseiller Pierre Perrin à établir une académie royale ...
Casting d’exception pour Don Carlos à Bastille

Casting d’exception pour Don Carlos à Bastille

Ils sont tous là ! L’évènement lyrique de la rentrée est bien en ce moment à Paris dans un formidable Don Carlos qui ne détonne que par une direction musicale le plus souvent à côté de la plaque. Peu importe : l’apothéose opératique est sur le plateau, à tout point de vue. On attendait le scandale sur le plateau, c’est dans la fosse que finalement on le trouve. Ou peut-être dans cette salle ...
Image_une

Exposition Mozart à Garnier, une passion française qui n’a pas traversé le périph’

Une scénographie très classique, différentes étapes selon un ordre chronologique assez convenu, une orientation centrée seulement sur les productions parisiennes et quelques-unes du Festival d’Aix-en-Provence… Le bilan en fin de parcours de l’exposition « événement » Mozart, une passion française, présentée à l’Opéra Garnier jusqu’au 24 septembre 2017, se révèle mitigé malgré quelques inédits et sa pièce maîtresse : la partition manuscrite autographe de Don Giovanni conservée à la Bibliothèque Nationale de France à ...
Les Maîtres-chanteurs de Bayreuth : dans la tête de Richard Wagner

Les Maîtres-chanteurs de Bayreuth : dans la tête de Richard Wagner

Très ambitieuse production sur trois époques que ces nouveaux Maîtres-chanteurs de Nuremberg confiés au génial Barrie Kosky : en sus de la lourde tâche d’ausculter la plus longue comédie musicale du monde, le metteur en scène australien fait passer un scanner au cerveau du compositeur. Pour une fois Wagner a décidé de faire rire pendant quatre heures trente. Mais pas que. Barrie Kosky fait la même chose, qui semble gagner son pari avant ...

Philippe Jordan directeur musical de l’Opéra de Vienne en 2020

L'Opéra d'État de Vienne annonce aujourd'hui la nomination de Philippe Jordan comme directeur musical (Musikdirektor der Wiener Staatsoper) à partir de la saison 2020/2021. Le chef d'orchestre suisse est directeur musical de l'Opéra national de Paris depuis 2009 et de l'Orchestre symphonique de Vienne (Wiener Symphoniker) depuis 2014, deux postes dont il se retirera. L'Opéra de Paris a cependant fait savoir que Philippe Jordan honorerait son contrat, qui court jusqu'en ...
Moise-et-Aaron-Bastille-Jordan-Castellucci_DVD

Moses und Aron par Romeo Castellucci ou le triomphe de l’image

La transposition en DVD du Moses und Aron signé par le remuant Romeo Castellucci à l'Opéra de Paris en 2015 souligne la difficulté qu'il y a à rendre justice à une mise en scène dont les aspects radicaux sont conçus pour être vus de loin et dans le feu de l'action. Une captation vidéo pour les inconditionnels du metteur en scène. Lors des représentations données à Bastille en octobre 2015, nous avions souligné la ...
cenerentola garnier17

La Cenerentola à Garnier, une nouveauté déjà démodée

Pas de pantoufle ni de marâtre pour La Cenerentola de Rossini, mais sous la mise en scène de Guillaume Gallienne et la direction musicale d’Ottavio Dantone, la citrouille ne se transforme pas non plus en carrosse. La distribution vocale fraîche et pétillante, dominée par un charismatique Roberto Tagliavini suscitant les applaudissements les plus nourris en fin de représentation, semble tout de même manquer d’envergure dans cette salle si prestigieuse qu’est ...

L’Opéra de Lyon, Bernard Foccroulle et Philippe Jordan primés aux International Opera Awards

Lors de la cérémonie des International Opera Awards 2017 au Coliseum de Londres le dimanche 7 mai ont été récompensés : Le chef d'orchestre Philippe Jordan, directeur musical de l'Opéra national de Paris ; Anna Netrebko et Lawrence Brownlee, meilleurs chanteurs ; Juan Diego Flórez (Prix des lecteurs du magazine Opera) ; Renata Scotto (Lifetime Achievement) ; le metteur en scène Christof Loy, le scénographe Klaus Grünberg  ; le jeune chef d'orchestre Lorenzo Viotti (Découverte), le Choeur Arnold ...
Faire confiance à Berlioz : Béatrice et Bénédict au Palais Garnier

Faire confiance à Berlioz : Béatrice et Bénédict au Palais Garnier

Et si la solution pour mettre en scène Béatrice et Bénédict, œuvre réputée inmontable, était justement de ne pas la mettre en scène ? La mise en espace de Stephen Taylor au Palais Garnier est ce qu'on a vu de plus réussi pour traduire le propos de notre cher Hector ! Au devant de la scène, une rangée de chaises noires accueillent les chœurs, qui ne restent pas toujours benoitement assis, ...
Renaud Capuçon en terres contemporaines

Renaud Capuçon en terres contemporaines

On le sait peut-être moins, mais le violoniste Renaud Capuçon est un ardent défenseur de la musique d'aujourd'hui (lire notre entretien), qu'il joue toujours avec un investissement émotionnel presque supérieur aux œuvres du répertoire. Gourmand de créations, trois d'entre elles sont aujourd'hui proposées au disque. Elle sont signées par l'Allemand Wolfgang Rihm, et les Français Pascal Dusapin et Bruno Mantovani. Chef de file de la "nouvelle simplicité", Wolfgang Rihm a conçu son ...
Musiciens

Così fan tutte à Garnier, entre redondances et ennui

Peu de chorégraphes ont véritablement réussi à convaincre lorsqu’ils se sont essayés à la mise en scène d’opéra. Le « laboratoire des amants » de la célèbre chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker ne fera pas exception à la règle pour cette nouvelle production de Cosí fan tutte présentée à l’Opéra Garnier. Même si la distribution vocale se révèle agréable et homogène et que le souffle de Philippe Jordan à la baguette ...
L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

« En plus, il paraît qu’il est en forme ! » pouvait-on entendre dans les couloirs de l’Opéra Bastille en ce soir de première. Oui, en forme il l'est mais aller entendre Lohengrin uniquement pour Jonas Kaufmann serait une erreur car l’œuvre ne repose pas que sur les épaules du ténor, aussi grand fût-il. Au service de la mise en scène fouillée et passionnante de Claus Guth, l’Opéra de Paris a réuni ...

Philippe Jordan prolongé à Vienne jusqu’en 2021

Le contrat de Philippe Jordan à la tête de l'Orchestre symphonique de Vienne a été prolongé jusqu'à la saison 2020-2021. Le chef suisse est à la tête des Wiener Symphoniker depuis la saison 2014-2015 ; il en est le 15e chef, après Ferdinand Löwe, Wilhelm Furtwängler, Herbert von Karajan, Wolfgang Sawallisch, Georges Prêtre, Fabio Luisi... Philippe Jordan est également directeur musical de l'Opéra de Paris depuis la saison 2009-2010.
La Dalila d’Anita Rachvelishvili triomphe à Bastille

La Dalila d’Anita Rachvelishvili triomphe à Bastille

Damiano Michieletto double la mise à Bastille : Après un Barbier de Séville (2014) à l'humour bon enfant, son choix se porte aujourd'hui sur Samson et Dalila, immense blockbuster et ultime avatar du Grand opéra. Sa vision de l'épisode biblique est transposée dans l'univers assez chic et aseptisé d'un décor entre hall d'aéroport et chambre témoin d'une grande enseigne de design. La distinction sociale entre philistins et israélites se double d'une ...
PJordan

L’orchestre sans voix mais avec vivats à l’opéra Bastille

Philippe Jordan clôt magistralement une saison de concerts symphoniques avec l'Orchestre de l'Opéra national de Paris. Il est bon de pouvoir de temps à autres goûter pour lui-même le travail que Philippe Jordan accomplit avec ses musiciens. Le chef, que l'on sait si précis dans sa lecture des partitions, dirige avec une grande autorité, et dans un programme qui met si bien l'orchestre en valeur, la profusion des couleurs obtenues étonne ...
Wernicke-couv

À Bastille, le Chevalier à la Rose sans une ride

Pour ce Chevalier à la Rose, la mise en scène de Wernicke, présentée pour la première fois à Salzbourg en 1995, et peu après à Paris, fait son retour à l'opéra Bastille. Herbert Wernicke, trop tôt disparu, jouit déjà de par le monde de l'aura d'un géant de la mise en scène. C'est donc avec plaisir que l'on voit revenir sur la scène parisienne son Rosenkavalier, qui a rencontré pendant ces ...
uykvh5cnid1wyydjsydr

La Philharmonie de Paris, somptueux écrin pour les Gurrelieder par Philippe Jordan

Ultime étape du cycle Schoenberg présenté par Philippe Jordan, les Gurrelieder se présentent comme un modèle inégalé de cantate profane aux contours "fin de siècle" et postromantiques. Le gigantisme de l'orchestration est à lui seul édifiant : l'effectif (virtuel) sollicite 160 choristes, 150 instrumentistes, 5 chanteurs solistes et un récitant... distribué sur un conducteur de 48 portées. Si la dimension de l'ouvrage relègue les productions mahlériennes à des formats très raisonnables, ...
Die Meistersinger von Nürnberg à Bastille : le bonheur absolu

Die Meistersinger von Nürnberg à Bastille : le bonheur absolu 

Une grande réussite de l'opéra de Paris, dont on espère de nombreuses reprises ! Le rideau se lève pendant l'ouverture sur un Richard Wagner – ou peut-être Hans Sachs – en pleine fièvre créatrice. Il se dirige ensuite vers un coin de la scène où il retrouve, ému, ses jouets d'enfant. Par un joli effet scénique, le secrétaire à cylindre sur lequel le musicien composait enfle et devient la cathédrale Sainte-Catherine du ...

Les Victoires de la Musique classique 2016

Remises par Frédéric Lodéon et Claire Chazal, les Victoires de la Musique classique 2016 ont couronné Bertrand Chamayou, piano, soliste instrumental ; Karine Deshayes, mezzo-soprano, artiste lyrique ; Lucienne Renaudin Vary, trompette, révélation soliste instrumentale ; Elsa Dreisig, soprano, révélation artiste lyrique ; Philippe Hersant, compositeur ; et Daphnis et Chloé, de Maurice Ravel, direction Philippe Jordan, pour la catégorie enregistrement. Une Victoire d’Honneur a été décernée au pianiste Menahem Pressler pour ses 70 ans ...

Philippe Jordan annule 2 mois de concerts avec l’Orchestre symphonique de Vienne

L’Orchestre symphonique de Vienne (Wiener Symphoniker) a annoncé que Philippe Jordan, son directeur musical depuis la saison 2014-2015, est contraint d'annuler tous ses concerts de janvier et février pour des raisons de santé. Il sera remplacé par le jeune chef israélien Lahav Shani et par le chef et percussionniste Adrien Perruchon, qui le remplaceront au Konzerthaus et au Musikverein de Vienne ainsi que pour une tournée dans quatre pays.
566577340000000000000000_BIG

Une Damnation de Faust très controversée à l’Opéra Bastille

On avoue que les rumeurs de la bronca qui avait accueilli la générale et la première de cette Damnation de Faust avaient refroidi notre ardeur à y assister. On a, malgré tout, passé une plutôt bonne soirée. L'idée de base du metteur en scène Alvis Hermanis, est que le scientifique Stephen Hawking, totalement paralysé à la suite d'une maladie neurodégénérative, et dont le rêve est de quitter la terre pour coloniser ...
5620f47e0000000000000000_BIG

Moses und Aron : le Style et l’Idée sur la scène de Bastille

Rare, très rare, le troisième ouvrage lyrique d'Arnold Schoenberg Moses und Aron n'avait pas reparu sur la scène parisienne depuis 1995, année de la production d'Herbert Wernicke au Théâtre du Châtelet. Chef d'œuvre de la maturité, l'opéra inachevé du compositeur viennois, donné à Bastille en deux actes, scelle la collaboration féconde du metteur en scène Romeo Castellucci et du très schoenbergien Philippe Jordan. Schoenberg ne parviendra jamais à terminer son opéra, dont ...