Paavo Järvi en passe de réaliser la grande intégrale Bruckner de notre début de siècle

À emporter, CD, Musique symphonique

Anton Bruckner (1824-1896) : Symphonie n°5 en si bémol majeur (version de 1875/1876, Rev 1877/1878). Orchestre symphonique de la Radio de Francfort, direction : Paavo Järvi. 1 CD RCA. Référence 88765492432. Enregistré en 2009. Notice de présentation en : anglais, allemand, français. Durée : 69’77.

 

rca paavo jarvi brucknerCet enregistrement de la Symphonie n°5 de Bruckner marque une étape dans l’intégrale des Symphonies de Bruckner enregistrées par Paavo Jarvi à la tête de son . Les deux premiers volets, consacrés aux Symphonies n°7 et n°9 avait été particulièrement appréciés sur ResMusica.  On notera par ailleurs que Neeme Järvi, le père de Paavo, avait récemment enregistré cette même symphonie en pulvérisant tous les tempi. Sans être aussi radical que son père, Paavo, opte pour une lecture altière et conquérante, puisqu’il fait le tour de ce monument en moins de 70 minutes, soit en moyenne 10 minutes de moins que la majorité des enregistrements de cette œuvre.

impose donc un Bruckner à la masse orchestrale tailladée et aiguisée. On sera ravi de trouver des tuttis foncièrement volcaniques qui s’appuient sur des tempi rapides, mais jamais précipités. Quant à la pulsation, , la maintient avec acuité et vivacité au service de sa vision : la manière dont il « tient » la structure du dernier mouvement est, en tous points, exemplaire.   Le chef estonien renoue avec les pionniers de l’interprétation brucknérienne avant que  certains chefs se limitent à distendre les tempi au-delà du raisonnable.

sert fermement un orchestre de la radio de Francfort, qui connait son Bruckner sur le bout des doigts, depuis son intégrale pionnière sous la baguette d’Eliahu Inbal (Teldec).  La cohésion et la valeur des pupitres (cuivres conquérants mais jamais braillards) de la phalange contribuent pour une large part au succès de ce disque.

Après avoir décapé Brahms et Schumann, Paavo Järvi est en passe de réaliser la grande intégrale Bruckner de notre début de XXI siècle.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.