bandeau RES MUSICA

Requiem de Verdi à Milan – Barenboim et un quatuor de luxe

À emporter, CD, Musique symphonique

Giuseppe Verdi (1813-1901) : Messa da Requiem Avec : Anja Harteros, soprano ; Elīna Garanča, mezzo-soprano ; Jonas Kaufmann, ténor ; René Pape, basse. Chœur et orchestre du Théâtre de la Scala de Milan (chef de chœur : Bruno Casoni), direction : Daniel Barenboim. 2 CD. Decca 478 5245. Code-barre : 0 28947 85245 2. Enregistré sur le vif les 27 et 28 août 2012 au Teatro alla Scala de Milan. Notice de présentation trilingue (anglais, français et allemand). Durée : 85’59’’

 

Les Clefs ResMusica

verdi_requiem baremboimC’est un Requiem de luxe, enregistré en public en août 2012 à Milan, que Decca vient de publier en cet automne verdien. dirige chœur et orchestre de la Scala, le quatuor de solistes étant composé de : , , et . Une affiche plus prestigieuse est, en effet, difficilement imaginable. Et pourtant, parfois le luxe cache la misère…

Heureusement, ce n’est pas le cas ici. Au contraire : chœur et orchestre de la Scala se montrent à la hauteur de leur réputation. Dès les premières mesures, attaquées dans un triple pianissimo quasiment irréel, l’auditeur se retrouve cloué devant son lecteur CD : quelle beauté du son, quelle homogénéité des pupitres, mais aussi quelle énergie dans les grands moments dramatiques! Barenboim nous offre une lecture majestueuse, aux tempi généralement retenus et soucieux de la moindre nuance. C’est un Requiem décidément lyrique, un grand opéra sacré, passionnant et émouvant qui se déploie devant nos oreilles.

La distribution, elle aussi, est décidément lyrique : surtout, au chant certes musculaire dans le forte, mais capable de superbes nuances (quel « Hostias !), rapproche la partie de ténor à Don Alvaro ou Radamès. , doté de moyens non moins impressionnants, s’avère un maître du phrasé verdien, offrant, lui aussi, des pianissimi digne d’un chanteur de lied. et  enfin, en état de grâce toutes deux, nous enchantent avec leurs magnifiques solos. Mais c’est l’ « Agnus Dei », où leurs voix se marient à merveille, qui reste pour nous le sommet magique de ce Requiem.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.