À emporter, CD, Opéra

Un King Arthur mené tambour battant par le BarokOpera d’Amsterdam

Plus de détails

Henry Purcell (1659-1695) : King Arthur; Or, the British Worthy, semi-opera en cinq actes. Avec : Wendy Roobol, Mijke Sekhuis et Klaartje van Veldhoven, sopranos ; Derek Lee Ragin, Gunther Vandeven et Lester Lardenoye, contreténors ; Mattijs Hoogendijk et Joost van Welzen, tenors ; Pieter Hendriks, Ragnar van Linden van den Heuvell, Bas Kuijlenburg et Wiebe Pier Cnossen, barytons. BarokOpera Amsterdam, direction : Frédérique Chauvet. 2 CD. Ligia Digital. Lidi 0202264-13. Code-barre : 3487549 902649. Enregistré en 2012 à la Oud-Katholieke Kerk Bagijnhof de Delft. Notice en français et anglais. Durée totale : 91’.

 

King ArthurLe marché n’avait sans doute pas besoin d’une nouvelle version d’un des deux plus célèbres « semi-operas » de Purcell. Et pourtant, on n’en appréciera pas moins cette nouvelle lecture proposée par le BarokOpera d’Amsterdam dans la foulée de représentations données un peu partout en Europe, et bientôt à Paris au Théâtre de l’Athénée (février 2014). L’orchestre montre qu’il faudra désormais compter avec cette formation extrêmement accomplie, techniquement virtuose et capable de tous les exploits techniques. On pourra certes discuter les tempi particulièrement rapides de sa chef, , mais force est de constater que le courant passe.

Le bilan est peut-être moins positif du côté des chanteurs, pour la plupart des Néerlandais formés au Conservatoire Royal de La Haye, mais aucun ne démérite véritablement. On retrouvera notamment dans la distribution le contreténor , quelque peu oublié aujourd’hui depuis ses triomphes d’autrefois. Il est vrai que la voix manque désormais de fraîcheur, mais il ne détonne pas à côté de ses partenaires, dont aucun n’affiche de moyens vocaux exceptionnels.

Idée appréciable, la présence de quelques phrases parlées qui contextualisent la partie musicale d’une œuvre qu’on a parfois tendance à appréhender en faisant abstraction de ce qu’elle raconte. Ces quelques éléments de dialogue donnent en tout cas vie et corps à cet enregistrement, qui sait rendre traduire plus que beaucoup d’autres la vie et la magie de la scène.

N’hésitez donc pas à acquérir ce petit coffret, qui vous fera redécouvrir une des œuvres essentielles du grand Purcell.

Plus de détails

Henry Purcell (1659-1695) : King Arthur; Or, the British Worthy, semi-opera en cinq actes. Avec : Wendy Roobol, Mijke Sekhuis et Klaartje van Veldhoven, sopranos ; Derek Lee Ragin, Gunther Vandeven et Lester Lardenoye, contreténors ; Mattijs Hoogendijk et Joost van Welzen, tenors ; Pieter Hendriks, Ragnar van Linden van den Heuvell, Bas Kuijlenburg et Wiebe Pier Cnossen, barytons. BarokOpera Amsterdam, direction : Frédérique Chauvet. 2 CD. Ligia Digital. Lidi 0202264-13. Code-barre : 3487549 902649. Enregistré en 2012 à la Oud-Katholieke Kerk Bagijnhof de Delft. Notice en français et anglais. Durée totale : 91’.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.