Bannière-Web-ResMusica-728x90

Bach au Lautenwerck par Olivier Baumont

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Prélude en do mineur BWV 999 ; Suite en do mineur BWV 997 ; Suite ‘auf Lautenwerck’ en mi mineur BWV 996 ; Prélude, fugue et allegro en mi bémol majeur BWV 998 ; Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur BWV 903 ; Polonaise en ré mineur d’après BWV 1067. Olivier Baumont, clavecin-luth. 1 CD Loreley LY054. Code barre : 3760077080547. Enregistré en août 2013. Livret bilingue (français, anglais). Durée : 54’.

 

visuel_bach_olivierLe dernier disque du claveciniste, pédagogue et écrivain est le fruit d’une rencontre avec un instrument, en l’occurrence une superbe copie d’un clavecin-luth, instrument hybride disparu aujourd’hui et qui passionne des facteurs contemporains tel l’américain Willard Martin. Avec ses cordes non en métal mais en boyau et une sonorité proche du luth ou du théorbe, ce clavecin s’accommode particulièrement bien du répertoire que Bach écrivit à priori pour le luth (BWV 995 à 1000 et 1006a) et que se sont réappropriés tous les guitaristes classique. On sait par ailleurs que Bach possédait deux de ces « Lautenwercke » chez lui, du moins d’après ce que laisse apparaître l’inventaire de ses biens à sa mort en 1750.

a donc puisé dans ces œuvres pour réaliser ce programme sur clavecin-luth, comme avant lui Robert Hill et quelques autres, mais aussi Gustav Leonhardt et Pierre Hantaï, ces derniers par contre au clavecin. Outre certaines de ces pièces de Bach au sein desquelles figure le très célèbre Prélude BWV 999, Olivier Baumont propose quelques œuvres écrites initialement pour le clavecin, en l’occurrence la Fantaisie chromatique et fugue BWV 903 et une curiosité tirée de la deuxième Suite pour orchestre BWV 1067 et transcrite par un de ses fils Johann Christian.

Malgré un minutage un peu chiche, une parution plaisante et une interprétation remarquable de clarté, qui fait bien ressortir toute la palette harmonique de cet instrument original et bénéficiant par ailleurs d’une prise de son de toute beauté. Une curiosité à découvrir.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.