FBS-ResMusica-mégaBannière

Carl Philipp Emanuel Bach, digne successeur du génial Jean-Sébastien

À emporter, Biographies, Livre, Musicologie

Carl Philipp Emanuel Bach et l’âge de la sensibilité. Gilles Cantagrel. Editions Papillon. Collection Mélophiles n° 28, Génève (Suisse). 222 pages. ISBN (et code barre) : 978-2-940310-46-3. Dépôt légal : 2013.

 

Les Clefs d'or

C_P_E_Bach_papillonContrairement à ce qui a été proféré pendant des décennies, Jean-Sébastien Bach fut très loin d’être oublié après son décès survenu en 1750. Un de ses fils, le second, Carl Philipp Emanuel, surnommé « le Bach de Berlin et de Hambourg » manifestera sa vie durant un profond respect pour son père et son œuvre monumentale. Le spécialiste français de cette époque, , avec une plume précise et percutante, utilisant habilement quelques répétitions destinées à marquer le lecteur des idées fortes qu’il avance, nous fait revivre ce fils par trop oublié et négligé mais qui bénéficie, année du tricentenaire de sa naissance oblige, d’un regain d’intérêt amplement mérité. Cantagrel repositionne Carl Philipp Emanuel  dans son époque qu’il campe avec talent, en détaillant son parcours musical et son caractère décrit comme affable et très sociable, traits non évidents lorsque l’on regarde les portraits qui nous sont parvenus et que l’éditeur  reproduit à bon escient. Il nous révèle un homme et un artiste riches d’un rare pouvoir de réflexion intérieure, tempérament qui sans aucun doute favorise  sa position dominante dans le cadre du courant Empfindsamkeit (« L’âge de la sensibilité ») de celui qui écrivait dans sa courte autobiographie cette pensée fondamentale et sans doute novatrice : « Il me semble que la musique devrait avant tout émouvoir le cœur ». Ainsi le musicien parvient-il à s’éloigner prudemment de contacts excessifs avec le style galant, à adopter une approche heureuse de la forme sonate, à grandir de ses rapports avec Telemann (son parrain), le roi Frédéric II de Prusse,  de nombreux et distingués collègues et intellectuels, à prendre et donner plaisir face aux touches de son cher clavicorde où il s’avère à la fois prolifique et original, à déguster ses innombrables soirées musicales. Cet ouvrage truffé d’une multitude d’informations, publié chez Papillon, propose encore  un catalogue suffisant des œuvres principales, une bibliographie sommaire mais bienvenue pour approfondir, une discographie sélective en guise d’initiation, un tableau synoptique plus qu’utile pour dresser les repaires historiques et  culturels qui s’imposent.

Comme son père en son temps, C.P.E. devint l’un des tout premiers compositeurs de son époque en assurant magistralement le passage du style baroque au style classique, aventure novatrice que , passionné et passionnant, guide de main de maître tout au long de  cette présentation précieuse et enrichissante.

Banniere-clefdor1-aveclogo

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.