Danse , La Scène, Spectacles Danse

A Lisbonne une réinterprétation réussie de Casse-Noisette

Plus de détails

Lisbonne, Teatro Camões, 12-XII-2014. Quebra-Nozes, Quebra-Nozes. Musique : Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) Casse-Noisette. Ballet en deux actes, sur un livret original d’Ivan Vsevolojski et Marius Petipa. Mise en scène et dramaturgie : André Teodósio. Maître de Ballet et chorégraphie : Fernando Duarte. Scénographie et costumes : João Pedro Vale et Nuno Alexandre Ferreira. Lumière : Daniel Worm d’Assumpção. Vidéo : Anna Bertsh. Avec : Yurina Miura, Maria Clara ; Miguel Ramalho, Quebra Nozes ; Carlos Pinillos, Drosselmeyer ; Lourenço Ferreira, Fritz; Mário Franco, Mariana Paz, Brent Williamson, Silvia Santos, Catarina Grilo, Inês Moura, Solange Melo; Corps de Ballet de Companhia Nacional de Bailado de Lisbonne, direction artistique : Luísa Taveira. Orchestre Symphonique Portugais, direction: José Miguel Esandi.

Avec Quebra-Nozes, Quebra-Nozes, aborde Casse-Noisette, ce grand ballet classique, comme point de départ d’un voyage poétique et extraordinaire.

10858378_10152451994156555_7735968266828650181_nL’histoire, reprise d’Alexandre Dumas, nous transporte à Noël dans la maison du juge Stahlbaum en Allemagne, figurée par une cabane suspendue dans un grand arbre. On y retrouve un Drosselmayer plus excentrique que vieux, et une scène de rue hétéroclite.  Tout au long de son interprétation, fait se croiser des personnages singuliers dans un univers de bonbonnière colorée, liés par la belle musique de Tchaïkovski magnifiquement interprétée par l’Orchestre Symphonique du Portugal (on y retrouve avec amusement quelques mesure de Cadet Rousselle, et le beau jeu de Celesta d’Alexandra Simpson) .

Ces mondes complémentaires, simultanés, ont chacun leur humanité, et le spectateur n’aura aucun mal à y trouver ses repères : selfies, personnages de bande dessinée, skate, sucreries habilement détournées, chapeaux chinois en « smile » sont autant de cailloux blancs dans ce mélange étonnant. La tradition est réinventée, parfois déroutante, toujours attachante.

Le décor séduit par sa simplicité qui laisse tout l’espace au travail des danseurs. Sans que l’on puisse trouver toujours la qualité technique des plus grands, la chorégraphie de Fernando Duarte fonctionne bien, et on se laissera séduire par un beau Fritz () et un très prometteur chevalier (). La japonaise Yurina Miura est une Maria-Clara très élégante, mais un peu fade dans cet univers si divers.

On retrouve dans cette réinterprétation réussie assez de respect pour le brio et l’esprit de l’œuvre russe pour ne pas dérouter le spectateur classique, et beaucoup de créativité pour satisfaire ceux qui recherchent étonnement et innovation. Les grands monuments sont toujours prêts à vivre de nouvelles aventures. Comme pour sa récente réinterprétation du Lac des Cygnes, André Teodósio a trouvé le ton juste et séduit son public, qui applaudit debout.

Photo : Margarida Pimenta e Frederico Gameiro © Rodrigo de Souza

(Visited 306 times, 1 visits today)

Plus de détails

Lisbonne, Teatro Camões, 12-XII-2014. Quebra-Nozes, Quebra-Nozes. Musique : Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) Casse-Noisette. Ballet en deux actes, sur un livret original d’Ivan Vsevolojski et Marius Petipa. Mise en scène et dramaturgie : André Teodósio. Maître de Ballet et chorégraphie : Fernando Duarte. Scénographie et costumes : João Pedro Vale et Nuno Alexandre Ferreira. Lumière : Daniel Worm d’Assumpção. Vidéo : Anna Bertsh. Avec : Yurina Miura, Maria Clara ; Miguel Ramalho, Quebra Nozes ; Carlos Pinillos, Drosselmeyer ; Lourenço Ferreira, Fritz; Mário Franco, Mariana Paz, Brent Williamson, Silvia Santos, Catarina Grilo, Inês Moura, Solange Melo; Corps de Ballet de Companhia Nacional de Bailado de Lisbonne, direction artistique : Luísa Taveira. Orchestre Symphonique Portugais, direction: José Miguel Esandi.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.