À emporter, CD, Musique symphonique

Filigranes, une entrée dans le monde orchestral de Michel Fourgon

Plus de détails

Michel Fourgon (né en 1968) : Le tracé s’envole, pour chœur à quatre voix mixtes et orchestre ; Filigranes, concert pour orchestre ; La Brise du Roseau, concert pour clarinette et clarinette ; Cori Spezzati, pour orchestre. Chœur de chambre de Namur ; Jean-Pierre Peuvion, clarinette ; Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dir. Pascal Rophé. 1 CD Cyprès. Réf. : CYP4641, code barre : 5 412217 046415. Enregistrements réalisés en concert à la Salle Philharmonique de Liège entre 2005 et 2011. Notice bilingue : français et anglais. Durée : 66’40

 

fourgon_filigranesCyprès, aidé en cela par d’excellents musiciens, nous convie à rencontrer la musique orchestrale du compositeur belge .

, après des études musicales au Conservatoire de Liège, a travaillé comme chercheur sous l’autorité d’Henri Pousseur puis a cofondé «  L’Atelier Musicien » lieu où se confrontent des pensées musicales diverses, avant de réaliser plusieurs spectacles de théâtre musical. On lui doit récemment un opéra, Lolo Ferrari, créé en 2013 à l’Opéra de Rouen. Il enseigne la composition et l’histoire de la musique au Conservatoire Royal de Liège. Mais, avec les présents enregistrements captés en public dans cette même ville, nous sommes invités à découvrir son traitement orchestral, une des nombreuses facettes de son activité multiple de compositeur. Pour le servir , magnifique chef d’orchestre, dompte et stimule un tout en discipline et en homogénéité, parfaitement attentif aux nombreuses intentions et volontés stylistiques de Michel Fourgon.

Il est temps de se demander quel type de musique le compositeur élabore. Dès le premier contact –ce qui sera confirmé plus tard – l’esthétique de Fourgon s’adresse en priorité à la sensibilité et comme il le dit lui-même à l’obtention d’une certaine « jouissance sonore. » Sans défendre une école ou un dogme précis, sa musique se nourrit et s’enrichit de multiples sources que le créateur s’autorise de citer avec grande discrétion, allant de Gabrieli à Nono, Pousseur et Berio,  en passant par Schumann, Brahms, Debussy et la seconde école de Vienne (Schoenberg, Webern). Ces impacts divers se fondent dans de multiples tentatives de synthèse expressive plus personnelle faisant feu, sans les annihiler totalement, de tous ces horizons hétérogènes et évitent soigneusement semble-t-il  toute systématisation. Domine cependant un lyrisme poétique indéniable guidé par une grande ouverture d’esprit enrichie par une fine  connaissance littéraire. On ne le sait pas forcément mais la musique de Michel Fourgon est régulièrement jouée à l’étranger.

Il ne reste plus qu’à provoquer le contact pour approcher les quatre partitions de cet album Cyprès et vérifier si les mots avancés coïncident avec ce que les oreilles vont entendre.

Plus de détails

Michel Fourgon (né en 1968) : Le tracé s’envole, pour chœur à quatre voix mixtes et orchestre ; Filigranes, concert pour orchestre ; La Brise du Roseau, concert pour clarinette et clarinette ; Cori Spezzati, pour orchestre. Chœur de chambre de Namur ; Jean-Pierre Peuvion, clarinette ; Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dir. Pascal Rophé. 1 CD Cyprès. Réf. : CYP4641, code barre : 5 412217 046415. Enregistrements réalisés en concert à la Salle Philharmonique de Liège entre 2005 et 2011. Notice bilingue : français et anglais. Durée : 66’40

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.