À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Le Voyage d’Hiver pour ténor et quatuor à cordes

Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : Die Winterreise op.89, D911. Avec : Peter Schreier, ténor ; Dresdner Streichquartett. 1 CD (+ 1 DVD). Profil, Editions Günter Hänssler. PH14051. Code-barre : 881488 140514. CD enregistré à Dresde en 2005 ; DVD réalisé à Leipzig en 2014. Notice de présentation bilingue (allemand et anglais). Durée : 66’46’’ (CD) et 27’13’’ (DVD).

 

Winterreise avait déjà à deux reprises enregistré le grand cycle de Schubert. Cette troisième version discographique s’imposait-elle ?

Les versions du Voyage d’hiver pour voix de ténor ne sont pas légion. Et pourtant, des prestations de dans cette fascinante partition, nous connaissions déjà, et surtout, la fameuse version accompagnée par Sviatoslav Richter, enregistrée au Semperoper de Dresde au milieu des années 1980. Dix ans plus tard, devait paraître également une version-studio avec la participation du pianiste hongrois Andràs Schiff. L’originalité de cette nouvelle parution, enregistrée il y a près d’une dizaine d’années, consiste surtout dans le choix assez surprenant de la version pour chant et quatuor à cordes, réalisée en 1967 par le compositeur Jens Josef. Si l’on peut, à la première écoute, être quelque peu dérouté par des sonorités inhabituelles, force est de constater qu’un accompagnement plus instrumental confère à certains lieder un supplément de théâtralité. C’est le cas notamment de certains chants au caractère plutôt tourmenté – citons « Der Wetterfahne » –, mais également de quelques morceaux empreints d’un climat de sérénité. Tel est le cas par exemple du lied final « Der Leiermann », auquel la ligne de violon apporte une pertinence bien supérieure à celle procurée par un simple accompagnement pianistique.

Le problème de ce CD serait plutôt l’état vocal du chanteur, Peter Schreier ayant largement atteint ses soixante-dix ans à l’époque de l’enregistrement. Si le timbre a certes gardé quelque juvénilité, notamment dans d’assez réussies demi-teintes, le ténor est mis à mal dès que le mouvement s’emballe ou que la ligne vocale se fait un peu tendue. La justesse, du coup, s’en ressent très fortement. On appréciera néanmoins la qualité d’une diction toujours aussi exemplaire, quand bien même certaines phrases pourraient paraître aboyées. On trouvait déjà ce défaut dans les gravures plus anciennes d’un chanteur davantage apprécié, et de tout temps, pour son intelligence et sa musicalité que pour son charme vocal…

Le DVD qui accompagne ce CD, une interview récente du grand ténor, permettra aux amoureux de la langue de Goethe d’exercer leur compréhension de l’allemand, tout en se délectant du spectacle des beaux meubles Biedermeier qui ornent le salon de musique de la Mendelssohn-Haus de Leipzig.

(Visited 517 times, 1 visits today)

Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : Die Winterreise op.89, D911. Avec : Peter Schreier, ténor ; Dresdner Streichquartett. 1 CD (+ 1 DVD). Profil, Editions Günter Hänssler. PH14051. Code-barre : 881488 140514. CD enregistré à Dresde en 2005 ; DVD réalisé à Leipzig en 2014. Notice de présentation bilingue (allemand et anglais). Durée : 66’46’’ (CD) et 27’13’’ (DVD).

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.