Plus de détails

Les Musiciens et la Grande Guerre, vol 13 : Clairières dans le ciel. Pierre Vellones (1889-1939) : Lettre du front, Aux Gonces qui se débinent. Joseph-Guy Ropartz (1864-1955): Quatre odelettes. Georges Migot (1891-1976) : Sept petites images du Japon. Jacques de la Presle (1888-1969) : Chanson de la rose, La Branche d’acacia, Heureux ceux qui sont morts : Lili Boulanger (1893-1818) : Clairières dans le ciel. Duo Contraste : Cyrille Dubois, ténor; Tristan Raës, piano. 1 CD Hortus 713. Livret bilingue français-anglais de 52 pages avec reproduction des poèmes et textes des mélodies en français. Enregistré à l’abbaye de Royaumont en mars 2015. Durée : 73:42

 

duocontraste_clairieresLe Duo Contraste, composé du ténor raffiné Cyrille Dubois et du sensible pianiste Tristan Raës, interprète un programme particulièrement intéressant de mélodie française au temps de la Première Guerre mondiale.

Les éditions Hortus continuent leur ambitieuse collection consacrée aux Musiciens de la Grande Guerre et son 13e volume offre l’occasion au Duo Contraste de réaliser son premier album, sur un programme qu’ils ont mûri de longue date. Cyrille Dubois a en effet inscrit le très beau cycle de Lili Boulanger Clairières dans le ciel à son répertoire depuis plusieurs années, le donnant avec Tristan Raës ou avec leur professeur au Conservatoire Anne Le Bozec.

Les deux oeuvres principales du programme, les Odelettes de Joseph-Guy Ropartz et Clairières dans le ciel ont été composées en 1914 juste avant la déclaration de guerre, et s’inscrivent dans une veine impressionniste ou symboliste où le drame est uniquement d’ordre amoureux. Clairières dans le ciel est un cycle de 13 mélodies qui reste rarement enregistré, et n’a curieusement pas été approprié par les grandes voix lyriques malgré le caractère universel de son thème autour de la perte de l’être aimé, la pureté de son inspiration et le contexte biographique profondément émouvant de cette jeune musicienne prodige au destin brisé par la maladie. Huit de ses mélodies ont été orchestrées par Lili Boulanger, mais sans que ce travail semble avoir été achevé depuis. Le Duo Contraste donne de cette oeuvre importante de la mélodie française une interprétation frémissante, sensible et concentrée.

Le reste du programme propose des raretés qui sont mieux qu’anecdotiques, en lien direct avec la guerre, telles la Lettre du front envoyée à la femme aimée et la chanson Aux Gonces (les planqués) qui se débinent de Pierre Vellones, ou l’étonnante Heureux ceux qui sont morts de Jacques de la Presle sur un poème de Charles Péguy qui commence comme une marche funèbre et finit dans un élan de survie et de patriotisme avec une inattendue citation de La Marseillaise. Les Sept petites images du Japon de Georges Migot de 1917 surprennent et intéressent par leur concision, sur des textes du Cycle de Heian de la cour impériale du IXe siècle.

Si Cyrille Dubois réalise déjà une belle carrière, on a pu entendre récemment le plus discret Tristan Raës aux Invalides avec Jean-Philippe Lafont dans un autre programme consacré aux chansons de la Grande Guerre, et on retrouve au disque les mêmes belles qualités d’accompagnateur-partenaire dont il y avait fait preuve.

Notons enfin la qualité éditoriale irréprochable du livret, avec des textes concis et pertinents et la reproduction des textes des mélodies. Plus qu’un album sur la guerre, ce 13e volume est un beau disque de reconnaissance de la jeunesse, celle des compositeurs d’autrefois et des interprètes d’aujourd’hui.

(Visited 403 times, 1 visits today)

Plus de détails

Les Musiciens et la Grande Guerre, vol 13 : Clairières dans le ciel. Pierre Vellones (1889-1939) : Lettre du front, Aux Gonces qui se débinent. Joseph-Guy Ropartz (1864-1955): Quatre odelettes. Georges Migot (1891-1976) : Sept petites images du Japon. Jacques de la Presle (1888-1969) : Chanson de la rose, La Branche d’acacia, Heureux ceux qui sont morts : Lili Boulanger (1893-1818) : Clairières dans le ciel. Duo Contraste : Cyrille Dubois, ténor; Tristan Raës, piano. 1 CD Hortus 713. Livret bilingue français-anglais de 52 pages avec reproduction des poèmes et textes des mélodies en français. Enregistré à l’abbaye de Royaumont en mars 2015. Durée : 73:42

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.