Flash info

Loges du Palais Garnier : le tribunal administratif rejette la requête en référé

 

Le Tribunal administratif de Paris a rejeté par une ordonnance du 3 décembre la requête en référé concernant les travaux effectués par l’Opéra de Paris sans autorisation de la DRAC sur les loges du Palais Garnier.

Cette requête avait été déposée par la Société de Protection des Paysages et de l’Esthétique français (SPPEF) et des abonnés de l’Opéra de Paris. L’audience a eu lieu le 26 novembre.

Entre temps la DRAC a autorisé les travaux, le 24 novembre, soit deux jours avant l’audience, permettant ainsi de régulariser la situation avant le jugement en référé.

Bien que rejetant la requête suite à cette autorisation de dernière minute, le tribunal a confirmé qu’il n’y avait pas eu d’accord formel de la DRAC avant le lancement des travaux.

De nouvelles procédures devraient donc être engagées par les requérants sur le fond : au pénal contre l’Opéra de Paris car des travaux non autorisés sur un monument historique classé constituent un délit pénal et devant le tribunal administratif à l’encontre de la décision de la DRAC.

La SPPEF a mis en place une souscription en ligne pour couvrir les frais d’avocat et la pétition « Non à la défiguration du Palais Garnier » a recueilli à ce jour plus de 32 200 signatures.

L’Opéra de Paris a annoncé qu’il poursuivait les travaux.

(Visited 108 times, 1 visits today)
 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.