Danse , La Scène, Spectacles Danse

L’harmonie des fanfares vue par Alain Platel

Plus de détails

Théâtre national de Chaillot. 9-XII-2015. En avant, marche ! Production : NTGent et Les ballets C. de la B. en collaboration avec VLAMO. Mise en scène : Franck Van Laecke, Alain Platel. Composition et direction musicale : Steven Prengels. Dramaturgie : Koen Haagdorens. Paysage sonore : KVM De Leiezonen, direction Diederik De Roeck. Lumières : Carlo Bourguignon. Son : Bartold Uyttersprot. Scénographie : Luc Goedertier. Costumes : Marie « Costumes » Lauwers. Assistant à la mise en scène : Steve De Schepper. Avec Chris Thys, Griet Debacker, Hendrik Lebon, Wim Opbrouck, Gregory Van Seghbroeck (tuba basse), Jan D’Haene, Jonas Van Hoeydonck (trompette), Lies Vandeburie (bugle), Niels Van Heertum (euphonium), Simon Van Hueting (cor), Witse Lemmens (percussions), Steven Prenglels (chef d’orchestre). Et l’Orchestre de spectacle du Nouveau Théâtre de Montreuil : Mathieu Braud, Blaise Cardon Mienville, Philippe Carpentier, Elisa Chartier, Orane Culeux, Aurore Flentot Hovezak, Bruno Gautheron, Coviel Gazeilles, Tommy Haullard, Zacharie Hitter, Nils Kassap, Lilli Lacombe, Marc Lebeau, Gauthier Lottin, Steve Matingu, Bryann Mayaut, Vivien Nogami, Marco Pascucci, Romain Plas, Arthur Simon, Bob Voisembert.
 Orchestre dirigé par Sylvain Cartigny.

En Avant, marche 04@philedeprezUn spectacle musical tendre et crépusculaire signé du belge autour du répertoire des orchestres d’harmonie et de leurs interprètes.

Ce ne sont pas aux fanfares de village mais aux orchestres d’harmonie et à la musique savante que rend hommage dans ce spectacle musical tendre et crépusculaire. Parmi les personnages principaux, un tromboniste atteint d’épithéliome. Passant d’une langue à l’autre (anglais, allemand, flamand, français, espagnol), cet amphitryon monologue entre deux coups de cymbales. Ancré dans la culture populaire, il émaille son discours d’expressions familières et de paroles de tubes des années 80. Il est flanqué de deux majorettes entre deux âges, en jupettes lamées un peu ridicules, qui insufflent absurde et tendresse à ce spectacle hybride, entre théâtre et concert.

En avant, marche 05@philedeprezLe répertoire musical choisi pour les parties d’orchestre est en revanche plutôt savant, de Mahler à Verdi, donnant à l’ensemble une tonalité mineure et la sensation de fin du monde. L’interprétation est parfaite, redonnant leurs lettres de noblesse à des ensembles musicaux qui ont peu à peu déserté les salles de spectacle et les kiosques à musique des villes. À chaque nouvelle étape, le spectacle s’entoure d’un ensemble local. Pour son passage au Théâtre national de Chaillot, puis au Nouveau Théâtre de Montreuil du 15 au 17 décembre, il s’adjoint l’Orchestre de spectacle du Nouveau Théâtre de Montreuil, formé de musiciens essentiellement amateurs. En uniformes brodés, épaulettes et casquettes françaises, ils ont fière allure !

25 ans après Bernadetje, sa pièce emblématique, les personnages d’Alain Platel ont vieilli. Le charme de l’accent flamand opère toujours, mais on se retrouve plutôt du côté des loosers désabusés du cinéaste britannique Ken Loach, le regard tendre en prime. L’acte deux, plus tonique, commence par une fanfare de l’Est, qui impulse de l’énergie et laisse enfin surgir la danse : une danse de groupe à l’unisson, équipés de grelots aux chevilles, ou un fantastique et inattendu duo masculin ! Le spectacle s’achève sur un ensemble final de toute beauté.

Crédits photographiques © Phile Deprez

Plus de détails

Théâtre national de Chaillot. 9-XII-2015. En avant, marche ! Production : NTGent et Les ballets C. de la B. en collaboration avec VLAMO. Mise en scène : Franck Van Laecke, Alain Platel. Composition et direction musicale : Steven Prengels. Dramaturgie : Koen Haagdorens. Paysage sonore : KVM De Leiezonen, direction Diederik De Roeck. Lumières : Carlo Bourguignon. Son : Bartold Uyttersprot. Scénographie : Luc Goedertier. Costumes : Marie « Costumes » Lauwers. Assistant à la mise en scène : Steve De Schepper. Avec Chris Thys, Griet Debacker, Hendrik Lebon, Wim Opbrouck, Gregory Van Seghbroeck (tuba basse), Jan D’Haene, Jonas Van Hoeydonck (trompette), Lies Vandeburie (bugle), Niels Van Heertum (euphonium), Simon Van Hueting (cor), Witse Lemmens (percussions), Steven Prenglels (chef d’orchestre). Et l’Orchestre de spectacle du Nouveau Théâtre de Montreuil : Mathieu Braud, Blaise Cardon Mienville, Philippe Carpentier, Elisa Chartier, Orane Culeux, Aurore Flentot Hovezak, Bruno Gautheron, Coviel Gazeilles, Tommy Haullard, Zacharie Hitter, Nils Kassap, Lilli Lacombe, Marc Lebeau, Gauthier Lottin, Steve Matingu, Bryann Mayaut, Vivien Nogami, Marco Pascucci, Romain Plas, Arthur Simon, Bob Voisembert.
 Orchestre dirigé par Sylvain Cartigny.

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.