tous les dossiers(1)

Louis Vierne mélodiste avec Marie-Noëlle Cros et Franck Besingrand

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Louis Vierne (1870-1937) : Hymne au soleil op. 53 ; Ave Maria op. 3 ; Allegro de la symphonie n° 1 op. 14 ; Choral de la symphonie n° 2 op. 20 ; Tantum ergo op. 2 ; Adagio de la symphonie n° 3 op. 28 ; Scherzetto op. 31 ; Ave verum op.15 ; Berceuse op. 31 ; Cathédrales op. 55 ; Prélude de la symphonie n° 4 op. 32 ; Les Angélus op. 57 ; Carillon de Westminster op. 54. Marie-Noëlle Cros, soprano ; Frank Besingrand à l’orgue Théodore Puget (1884) de l’église Saint-Amans de Rodez. 1 CD Hortus. Enregistré à Rodez en décembre 2015. Livret bilingue français anglais. Durée totale : 75’04.

 

I-Grande-155920-louis-vierne-clair-obscur-cd.net

et Franck Besingrand révèlent un Vierne peu connu, mélodiste exprimant un lyrisme sombre ou gorgé de lumière. C’est l’occasion de découvrir également un très bel orgue de Théodore Puget construit pour l’église Saint-Amans de Rodez en 1884, présenté ici en solo ou en accompagnement des pièces vocales.

Déjà remarqué précédemment par un livre consacré à Louis Vierne, Franck Besingrand s’attache à nous faire découvrir un aspect original de celui qui fut le grand maître de l’orgue français au tout début du XXe siècle, depuis sa tribune à l’orgue de Notre-Dame de Paris.

Outre les œuvres « voix et orgue » qui représentent l’intérêt principal de cette production, Franck Besingrand associe des œuvres pour orgue seul issues de Pièces de Fantaisie ou en Style libre ou de mouvements lents de Symphonies pour orgue, ceci afin de garder un climat intimiste, en harmonie avec la voix. On entendra toutes sortes de pièces aptes à traduire cette impression de clair obscur, titre même de ce disque. L’hymne au soleil, éblouissant de lumière, révèle un Vierne qui bien que quasiment aveugle, était fasciné par l’éclat du soleil de la Méditerranée. La pièce Cathédrales exprime la grandeur de Notre-Dame de Paris, alors que le Carillon de Westminster offre une conclusion à la fois flamboyante et célébrissime.

Comme tout compositeur organiste de cathédrale, composa de nombreuses pièces à caractère sacré et souvent pour une utilisation liturgique. On le découvre ici avec des motets : Ave Maria, Tantum ergo, Ave verum, où l’inspiration de César Franck est réelle par une harmonie très expressive. Pour autant c’est vers Les Angélus composés en 1929 que l’on se tournera particulièrement, inspirés d’un poème de Jehan le Povre Moyne, mettant en scène la symbolique des heures en lien avec les activités humaines et l’appel au divin. Ce triptyque est un sommet dans l’art de , toujours en recherche de lumière et de contrastes.

, soprano, défend magnifiquement ce répertoire par un style en harmonie avec les textes et l’ambiance musicale de l’époque : un vibrato à la fois présent et maîtrisé, et des couleurs agréables, toutes en nuances. Franck Besingrand quant à lui, par un jeu apaisé et lumineux, apparaît comme l’interprète idéal, à l’écoute de la soliste et faisant les bons choix de couleurs à l’orgue. Le beau spécimen de Rodez apporte une touche nouvelle, quelle peu différente des Cavaillé-Coll habituels plus familiers pour la musique de Vierne. On mesure là combien Théodore Puget fut l’un des autres grands facteurs d’orgue français de cette époque symphonique. De plus, l’orgue de Saint-Amans de Rodez a bénéficié récemment d’une restauration respectueuse de la part de la manufacture Gildas Menuret de Nantes.

La pochette est ornée de photos de Vierne parfois inédites et agrémentée d’un texte très pertinent de . La prise de son d’Eric Baratin est comme à l’habitude un modèle d’équilibre et de clarté.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.