Plus de détails

La civilisation de l’opéra. Sur les traces d’un fantôme. Timothée Picard. Editions Fayard, Paris. 660 p. 35 €.

 

9782213681825-001-xAvis aux amateurs de fantastique : la loge numéro 5 du Palais Garnier est de nouveau occupée ! Dans son nouvel ouvrage La Civilisation de l’opéra. Sur les traces d’un fantôme, Timothée Picard, professeur de littérature comparée à l’université de Rennes spécialiste des conceptions et représentations de la musique à travers la littérature, les arts et l’histoire des idées, étudie l’Opéra à travers le feuilleton de Gaston Leroux paru en 1910. D’une large richesse, parfois étourdissante, et d’une grande intelligence, cet ouvrage deviendra facilement une référence.

Avec comme fil conducteur le mythe du Fantôme de l’Opéra et de ses nombreux développements (les nombreux mélomanes amoureux de littérature, de comédies musicales ou de cinéma seront comblés), l’auteur, à travers une analyse brillante, s’interroge sur notre rapport aux produits de consommation culturelle et en explore les fondations idéologiques, esthétiques et artistiques actuelles ou passées. Dès les premières pages, cette illustration de la confrontation entre le grand univers érudit de l’opéra et la culture mainstream semble totalement opportune.

La singularité de cette étude consiste ainsi à aborder l’opéra par le biais du riche imaginaire qu’il n’a cessé d’engendrer chez les intellectuels et les artistes à travers grand nombre d’œuvres littéraires, de peintures ou de films. Les références et les anecdotes sont foisonnantes, voire surabondantes, Timothée Picard entrainant son lecteur d’Hoffman, au Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas en passant par ou bien encore Les Comédiens sans le savoir de Balzac. L’essai s’attache surtout à ce que Nietzsche a nommé la « civilisation de l’opéra » dans La Naissance de la tragédie (1872). Il traite de notre rapport à cette civilisation à première vue menacée mais en vérité bien vivante dont un vrai défenseur semble bel et bien l’auteur de ce livre. Comme le dirait Ethan Hunt, incarné par Tom Cruise dans Mission impossible 5 – Rogue Nation (2015) : « Tu veux du spectacle ? Va à l’Opéra ! »

Plus de détails

La civilisation de l’opéra. Sur les traces d’un fantôme. Timothée Picard. Editions Fayard, Paris. 660 p. 35 €.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.