Archives de l’auteur : Steeve Boscardin

avatar

À propos de Steeve Boscardin

Né en 1980, Steeve Boscardin s’est orienté vers des études d’histoire de l’art à la Sorbonne qui l’ont notamment sensibilisé aux évolutions esthétiques dont les arts de la scène sont une composante essentielle. A la faveur d’une représentation de Rusalka à l’opéra de Paris, sa passion pour l’opéra s’est affirmée au fil des années, se transformant, comme pour beaucoup d’autres personnes, en véritable obsession. C’est pour contribuer à la promotion et la sauvegarde de cet art qu’il collabore à Resmusica depuis 2016.
top-left

Harteros et Grigolo pour une ardente Tosca à l’opéra de Paris

Une énième reprise de la Tosca de Pierre Audi n’avait pas de quoi faire déplacer les foules, sauf la promesse du duo déjà quasi légendaire Kaufmann/Harteros. Las, Jonas Kaufmann a déclaré forfait pour les trois premières représentations. Cependant, la confrontation au sommet de Vittorio Grigolo et Anja Harteros fascine par leurs différences d’approche. On ne reviendra pas sur la mise en scène de Pierre Audi déjà souvent chroniquée, et un peu ...
4_manon_dr_stefan_brion

La Manon de Massenet vue par Olivier Py à l’Opéra-Comique

En coproduction avec le Grand Théâtre de Genève et l’Opéra de Bordeaux, la Manon de Massenet vue par Olivier Py débarque à l’Opéra-Comique avec sa vision sulfureuse et extrême mais surtout avec Patricia Petibon, Mark Minkowski et Les Musiciens du Louvre. On le sait, depuis les premières représentation à Genève de 2016, cette Manon ne passe toujours pas auprès d’une partie du public qui ne voit dans ce travail que provocation, ...
20190426_lafluteenchantee_iovino_0129

Une flûte enchantée de Castellucci à Lille

Une œuvre d’un artiste mort en 1791 peut-elle être tronquée, détournée, modifiée par un artiste du XXIe siècle qui souhaite imposer par son prisme son œuvre personnelle, sa mise en scène, son écriture ? Telle est la première question que l’on se pose en sortant de la représentation de cette Flûte enchantée, économiquement (dans tous les sens du terme) sous-titrée «  le chant de la mère ». Sans réponse définitive (le ...
carmen1_2

Une belle Carmen de salon à l’Opéra Bastille

Carmen fait partie de ces œuvres qui exigent des caractères, des tempéraments, une incarnation. En 2017 nous avions pu constater ces qualités chez un Roberto Alagna pourtant affaibli par une bronchite. Ce soir, Anita Rachvelishvili et Jean-François Borras dont on connait les immenses qualités, sont réunis. Mais le beau chant suffit-il pour faire une Carmen mémorable ? On ne reviendra pas sur la mise en scène de Calixto Bieito déjà ...
_1310205

Un intrigant Macbeth à l’Opéra de Limoges

Après des redécouvertes à succès comme la Ville Morte de Korngold en janvier dernier, l’Opéra de Limoges revient au grand répertoire en reprenant la production du Macbeth de Verdi montée par Jean-Louis Martinoty à l’Opéra de Bordeaux en 2012. Mais c’est davantage l’intrigante distribution qui excite le mélomane en mal de sensations fortes.  La mise en scène de Jean-Louis Martinoty avait divisé dès ses premières représentations à l’Opéra de Bordeaux en 2012 ...
Lady Macbeth de Mzensk

Implacable Lady Macbeth de Mzensk à Bastille

Lady Macbeth de Mzensk, opéra créé en 1934 par Dimitri Chostakovitch, a toujours été très gâté à l’Opéra de Paris. Après l’esthétisme d’André Engel en 1992 et la noirceur de Martin Kušej en 2009 ,c’est au tour de Krzysztof Warlikowski de proposer sa vision de cette œuvre sulfureuse qui a fait sombrer Chostakovitch dans l’inquiétude de la disgrâce stalinienne. Sans concession, le travail du metteur en scène polonais laisse le ...
FAU Michel_1165

Michel Fau, amoureusement lyrique

Acteur et metteur en scène prolifique, dénicheur d’œuvres inconnues ou méprisées, Michel Fau impose depuis quelques années son univers baroque et à contre-courant sur les scènes lyriques françaises. Après le triomphe de son Ariane à Naxos au Capitole de Toulouse, il donne à redécouvrir Le Postillon de Lonjumeau d’Adolphe Adam à l’Opéra-Comique. L’occasion pour ResMusica de s’entretenir avec cet artiste singulier, hors du temps et des modes. "S’il n’y a pas cette folie ...
Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Roberto Alagna offre au public parisien son Otello qu’il avait déjà abordé, non sans témérité, à Orange en 2014. Ces représentations avaient soulevé de nombreuses réticences. Pas assez large la voix, trop lourd le rôle ! Cinq ans plus tard, la voix de Roberto Alagna semble avoir encore évolué.  Passons brièvement sur la mise en scène d’Andrei Șerban qui date de 2004 et qui se patine progressivement au fur et à mesure ...
3-julie_fuchs_credits_sarah_bouasse

Mademoiselle Julie Fuchs à la Cité de la musique

Julie Fuchs et l’Orchestre national d’Île-de-France entament à la Cité de musique la promotion du disque « Mademoiselle », témoignage d’un bel canto cosmopolite réunissant des compositeurs italiens, français et espagnols. Un programme fait de raretés entrecoupées de tubes, qui mettent en évidence les qualités indéniables de la soprano et du chef Enrique Mazzola pour une soirée qui restera pourtant un peu en demi-teinte. Commençons d’abord par le choix de la ...
5c337709ef8d1

Un goût d’inachevé pour le Stabat Mater de Pergolèse au TCE

Une œuvre star servie par une star montante et une soprano en vue aboutissent à un Théâtre des Champs-Élysées plein comme un œuf pour une soirée qui s’est malheureusement avérée un peu bancale. Le Stabat Mater de Pergolèse porté par la voix angélique de Jakub Józef Orliński, le beau métier de Katherine Watson et un Concert de la Loge qui fait progressivement parler de lui en termes élogieux : la ...
renee-fleming-andrew-eccles-decca

Renée Fleming, entre souvenirs et avenir à l’Opéra de Bordeaux

Renée Fleming offre à Bordeaux un récital atypique, une sorte d'instantané de sa carrière aujourd'hui, mêlant opéra, lieder, shows de Broadway et musique contemporaine. Un brassage qui fait remonter beaucoup de souvenirs et entrevoir l'avenir d'une artiste protéiforme, curieuse et libre. Cela faisait plus de 20 ans que Renée Fleming n'avait pas collaboré avec l'Opéra de Bordeaux avec lequel elle avait gravé au disque une superbe Thaïs de Massenet. Marc Minkowski ...
die-tote-stadt

La ville morte ou le pari réussi de l’Opéra de Limoges

Dans le cadre d'une programmation hivernale consacrée aux musiques de films, l'Opéra de Limoges prend le risque de programmer le chef-d'œuvre de Korngold, compositeur autrichien ayant fui le nazisme pour une carrière américaine couronnée de succès.  Représentée pour la première fois en 1920, Die Tote Stadt est l'un de ces opéras que peu de monde connaît à part peut-être par le sublime air de Marietta popularisé par Renée Fleming. Depuis les ...
Harteros_Arabella_Bayerische2018

Une éblouissante Arabella munichoise au Théâtre des Champs-Élysées

Comme chaque année désormais, les forces de l’Opéra de Munich viennent au Théâtre des Champs-Élysées présenter au public parisien une de leur production en version de concert. Des échos si favorables de cette Arabella nous étaient parvenus que les amoureux de Richard Strauss ne pouvaient rater cette soirée sans craindre de passer à côté de quelque chose. Le public parisien est gâté depuis quelques temps avec des distributions de haut ...
navarraise kurzak alagna warner

La Navarraise de Kurzak et Alagna

Créé à Londres en 1894, La Navarraise est une œuvre très courte (moins de 50 minutes), parfaite émanation du vérisme italien qui saisit alors l'Europe entière. Assez peu servie par la discographie, cette œuvre a retenu l'attention du couple star Alagna/Kurzak, pour notre grand plaisir. La Navarraise est l'un de ces opéras qui témoignent de la grande polyvalence stylistique de Jules Massenet, alors au fait de sa gloire après les grands ...
Au plus près d’Hamlet à l’Opéra-Comique

Au plus près d’Hamlet à l’Opéra-Comique

Il y a près de vingt ans, Natalie Dessay triomphait dans le Hamlet d’Ambroise Thomas. L’Opéra-Comique remet le couvert et se donne les moyens de valoriser définitivement cette œuvre étonnante. Le travail de Cyril Teste est un travail sur l’image. D’abord par l’utilisation de la vidéo. Le procédé n’est plus nouveau dans l’univers du lyrique mais on y trouve ici du sens. Au plus près des personnages, la caméra scrute leur désarroi, ...
charpentier-acteon-rameau-pygmalion

Actéon/Pygmalion : un rafraichissant premier degré à Versailles

Au moyen d’une mise en scène baroquisante et d’une distribution égale et de belle tenue, l’Opéra Royal de Versailles propose à travers le dyptique Actéon/Pygmalion, un intéressant portrait de l’opéra français aux XVIIe  et XVIIIe siècle. Voici plusieurs saisons que l’Opera Atelier de Toronto s’impose à l’Opéra Royal de Versailles par une forme de résurgence de la scénographie baroque dont le public est friand. Marshal Pynkoski ne propose pas une reconstitution ...
orlinski_jakub_15-16_headshot_anita_wasik_photographer

Jakub Józef Orliński au service du sacré à la salle Gaveau

La star montante, Jakub Józef Orliński, offre à la salle Gaveau le premier concert d’une tournée organisée autour de son premier disque solo Anima Sacra. Un événement pour la planète lyrique qui scrute l’évolution de ce jeune contre-ténor, quasiment né sur le net, avec un mélange de fascination et de défiance plus ou moins justifiée. La jalousie peut parfois parler en premier. Il est un peu agaçant ce fringuant post-adolescent à ...
Anna Pirozzi

Nabucco au Théâtre des Champs-Élysées : entre chocs et révélations

Malgré sa popularité, Nabucco a déserté la scène parisienne depuis au moins une dizaine d’années. Il faut dire que les Abigaille ne courent pas les rues et que le niveau de la distribution doit être également élevé pour tous les rôles. Daniele Rustioni embarque son Orchestre de l’Opéra de Lyon et tous les solistes pour une très grande soirée verdienne. Dès l’ouverture, on le pressent. Un Orchestre de l’Opéra de Lyon chauffé ...
adn_baroque_theophile_alexandre_klarthe

ADN Baroque : quand Théophile Alexandre se fait plaisir

Un intime récital piano-voix pour dépouiller la musique baroque de ses effets et la mettre à nue pour une relecture moderne. Telle est l'ambition portée par le contre-ténor et danseur Théophile Alexandre et le pianiste Guillaume Vincent. Le programme concocté dans le cadre de ce projet comporte des tubes que tout le monde connait comme les Lascia ch'io pianga et Ombra Cara de Haendel, mais aussi des airs plus confidentiels tels que le Placidetti ...
bolena1

Anna Bolena à Bordeaux : jolie prise de rôle pour Marina Rebeka

Anna Bolena de Donizetti se fait rare sur les scènes françaises. La production de l’Opéra de Bordeaux vaut surtout pour une distribution qui réalise parfois ses promesses et pour la jolie prise de rôle de Marina Rebeka. La mise en scène proposée par Marie-Louise Bischofberger est une reprise d’un travail qui constituait la première incursion de cette collaboratrice de Luc Bondy dans la mise en scène lyrique. Prudente, elle respecte la dramaturgie de l’œuvre ...
Bel canto au féminin au festival Concerts d’automne à Tours

Bel canto au féminin au festival Concerts d’automne à Tours

Le festival « Concerts d’automne » de Tours est en train de s’imposer qualitativement dans le paysage musical français, dépassant les frontières de la Touraine. Cette 3e édition démarre sur les chapeaux de roues avec trois concerts autour du bel canto, portés par trois interprètes féminines aux qualités et univers différents. Carnavale 1729 ou la gourmandise « Ann Hallenberg » En faisant appel à Ann Hallenberg et à son récital sur le Carnaval de Venise ...
Studio_J_Adore_Ce_Que_Vous_Faites__-Shakespeare--Fragments-nocturnes--c--Studio-j-adore-ce-que-voyus-faites-----OnP--1-web2

Shakespeare, fragments nocturnes par l’Académie de l’Opéra de Paris

Après avoir fait l’objet d’un atelier, le spectacle « Shakespeare, fragments nocturnes » de Maëlle Dequiedt débarque à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille pour mettre en scène et en valeur les jeunes talents de l’Académie de l’Opéra de Paris. Un ambitieux travail qui touche au but sans éviter certains errements dus à la difficulté de l’exercice. Pour les aguerrir au métier d’artiste lyrique, il est difficile, voire impossible, de monter un opéra qui ...
20181007_163958

Montserrat Caballé, la Superba

Par une belle journée d'automne, le 6 octobre 2018, nous apprenons la triste nouvelle : la Superba s'en est allée à l'âge de 85 ans. L'artiste emporte avec elle une époque, le mythe de la diva, une technique éblouissante, une manière de chanter unique, un son qui fit d'elle l'une des plus grandes cantatrices du XXe siècle. Avant toute chose, il faut rappeler ce constat assez rare. Montserrat Caballé, c'est ...
Thomas-Dunford-et-Lea-Desandre-3-©-Julien-Benhamou_preview

Au Louvre, deux facettes de Vivaldi avec Lea Desandre et Thomas Dunford

Avec à la clé un disque en préparation, le tout jeune ensemble Jupiter, créé et dirigé par le luthiste Thomas Dunford et dont fait partie Lea Desandre, entame une tournée européenne pour rendre hommage à Vivaldi à travers des extraits d’opéras et les deux concertos pour violoncelle et luth. L’œuvre de Vivaldi est, on le sait, prolifique ; plus de cinq-cents concertos et une cinquantaine d’opéras dont il reste encore beaucoup ...
Voix nouvelles 2018

Réjouissant concert des lauréats Voix Nouvelles au TCE

En réunissant trois lauréats du millésime 2018 et trois anciens lauréats de 2002, le concert du Concours Voix Nouvelles permet à l’auditeur de mesurer le talent de trois jeunes chanteurs pleins de promesses ainsi que le chemin qu’il leur reste à parcourir pour être à la hauteur de leurs trois ainés. Un beau passage de relais pour une réjouissante soirée. Avec une première partie italienne (à l’exception de Dvořák) et une ...
Emöke Baráth

Délices haendéliennes avec Philippe Jaroussky et Emöke Baráth

Dans ce récital à la Philharmonie de Paris proposé par Philippe Jaroussky avec la complicité de la soprano Emöke Baráth et de l’ensemble Artaserse, c’est toute la carrière d’Haendel qui défile. Commençons d’abord par souligner l’originalité de la construction du programme qui échappe à la simple succession d’airs entrecoupés d’ouvertures. Comme pour son récital avec Cecilia Bartoli, Philippe Jaroussky a choisi d’enchaîner les récitatifs, arias, duos et pièces orchestrales sans pause, ...
nabucco verone bel air

Nabucco aux arènes de Vérone : une captation de plus

Nabucco dispose d’une belle discographie et de nombreux DVD ont déjà été édités, y compris pour les arènes de Vérone. Alors, qu’apporte cette nouvelle captation à la discographie de l’œuvre ? Il faut être honnête, pas grand-chose : le grand spectacle proposé par une mise en scène qualitative d'Arnaud Bernard permet de passer une bonne soirée, mais cette représentation ne restera pas gravée dans les annales faute de voix adaptées et/ou ...
Tristan und Isolde

Une étonnante reprise du Tristan und Isolde de Peter Sellars

En ouverture de cette saison anniversaire de l’Opéra de Paris, cette reprise du Tristan und Isolde par Peter Sellars a de quoi surprendre et à plus d’un titre. Avec une mise en scène désormais classique mais toujours pas acceptée par une partie du public et une distribution dépareillée mais pas inintéressante dans les contrastes qu’elle propose, le beau, le laid, le poétique et le trivial se côtoient. Treize années après les ...
2018-Festival-jardins-william-Christie_DSC07393-BD©Jay-Qin

Rencontres musicales dans les jardins de William Christie

A Thiré en Vendée, se déroule chaque année à la fin du mois d’août un festival singulier, Dans les Jardins de William Christie. Un véritable enchantement pour les mélomanes avertis, les amoureux des jardins, mais aussi pour les néophytes curieux qui ont envie de découvrir la musique baroque autrement. Tout y a commencé par la création d’un jardin baroque sur près de deux hectares, bientôt investi d’un "Jardin des voix", pépinière ...
birgit nilsson dvd unitel

Birgit Nilsson : une voix à part

À l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, le label C Major publie un documentaire célébrant la grande soprano suédoise Birgit Nilsson, décédée en 2005.  On lui devait bien ça ! Ne nous mentons pas, ce documentaire est une commande de la Birgit Nilsson Fondation et de son directeur Rutbert Reisch et, de ce fait, il s’adresse avant tout au cercle des admirateurs de la soprano. Toutefois, ce dernier est grand, aussi ...