À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Les suites françaises de Bach par Murray Perahia

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Les six suites françaises BWV 812 à 817. Murray Perahia, piano. 2 CDs Deutsche Grammophon. Enregistré en 2016. Livret trilingue anglais, français et allemand. Durée totale : 91’34.

 

bach_perahia_dg

Après avoir signé plusieurs cycles Bach pour Sony (Partitas, Suites anglaises, Variations Goldberg et concertos) inaugure en beauté sa collaboration avec la Deutsche Grammophon au travers d’une version intensément vocale des Suites françaises.

Remontant au début des années 1720, alors que était musicien à la cour de Köthen, les Suites françaises font partie des trois grands cycles de six danses pour le clavier, avec les partitas et les Suites anglaises. Elle se composent des quatre danses habituelles dont l’ordonnance trouve son origine en France : allemande, courante, sarabande et gigue, auxquelles viennent s’ajouter quelques « Galanterien » : menuet, gavotte, air et bourrée. Bach leur donne logiquement et librement ce titre, sorte d’hommage à la France.

aborde ces pièces avec la même volonté de séduire que pour les cycles précédents parus chez Sony. D’entrée on retrouve un « son Perahia », subtile alchimie d’un toucher résolument pianistique, évitant toute imitation avec le clavecin, et une prise de son toujours charmeuse et agréable à l’oreille, riche en perspectives. Sur ces bases-là, l’auditeur est déjà comblé. Pour autant, l’approche de Bach au piano à un tel niveau est plutôt rare. On ressent ici beaucoup d’affirmation dans cet art du discours si cher aux interprètes baroques, que Perahia sublime par un toucher profond, vocal et totalement libéré.

Les allemandes déroulent leurs thèmes avec grâce tandis que les courantes et les gigues déploient une énergie communicative. Il n’est que d’écouter la fameuse gigue de la suite n° 5 pour s’en convaincre. La dynamique du piano est utilisée à plein, rendant ces textes intemporels et loin de tout dogmatisme musicologique. C’est là le miracle Perahia : la musique seule pour convaincre, le but est atteint !

À la suite de ce premier album pour l’étiquette jaune, on se plait à attendre d’autres cycles que le maître nous fera sans doute redécouvrir grâce à son approche unique et enthousiasmante de Bach.

(Visited 2 266 times, 2 visits today)

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Les six suites françaises BWV 812 à 817. Murray Perahia, piano. 2 CDs Deutsche Grammophon. Enregistré en 2016. Livret trilingue anglais, français et allemand. Durée totale : 91’34.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.