Danse , La Scène, Spectacles Danse

Les chants d’Hildegard von Bingen par François Chaignaud

Plus de détails

Pantin. Centre National de la Danse. 27-III-2018. François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant : Symphonia harmoniae caelestium revelationum (version 11/69). Conception et interprétation : François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant. Chant et danse : François Chaignaud. Bandura et adaptation musicale : Marie-Pierre Brébant. Costumes : Mareunrol’s. Remerciements : Lucie Jolivet, Lyobomyr Shevchuck

, chorégraphe et danseur, s’associe à , musicienne et claveciniste, pour interpréter le répertoire méconnu de la religieuse bénédictine, théologienne et musicienne . Un chantier au long cours…

, longs ongles pointus et chignon sophistiqué sur la tête, interprète les superbes monodies d’ dans Symphonia harmoniae caelestium revelationum (version 11/69). Voix de contre-ténor ou de basse, il alterne dans ce répertoire sacré, accompagné à la bandura (une sorte de luth ukrainien) par , claveciniste émérite. Les déchiffrages de cette œuvre gigantesque étant longs, il nous propose pour cette étape de la création 11 antiennes sur les 69 que compte ce répertoire. L’intégralité en sera donnée en 2019.

Outre la voix, le corps de l’interprète est aussi sollicité, à travers les bras, les ports de tête ou d’épaule et quelques extensions, rendues complexes dans l’espace étroit du Foyer des danseurs du Centre national de la danse, un patio de béton brutaliste où s’entassent une quarantaine de spectateurs. Excentrique et concentré, quasiment mystique à l’image de son inspiratrice, François Chaignaud se donne entièrement à cette aventure musicale hors normes, entreprenant ainsi de nous faire découvrir un répertoire qu’il admire.

Crédit photographique : © cbbrunosimao

Plus de détails

Pantin. Centre National de la Danse. 27-III-2018. François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant : Symphonia harmoniae caelestium revelationum (version 11/69). Conception et interprétation : François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant. Chant et danse : François Chaignaud. Bandura et adaptation musicale : Marie-Pierre Brébant. Costumes : Mareunrol’s. Remerciements : Lucie Jolivet, Lyobomyr Shevchuck

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.