Banniere-ClefsResmu-ok

Le merveilleux de la comédie musicale à la Philharmonie de Paris

Aller + loin, Expositions

Philharmonie de Paris : du 19 octobre au 27 janvier. Comédies musicales, la joie de vivre du cinéma. N.T. Binh, commissariat de l’exposition ; Pierre Giner, direction artistique et scénographie

Demoiselles de RochefortDe l’emblématique Singing in the rain et ses multiples avatars au mythique West side story, des Demoiselles de Rochefort à Mary Poppins et Les Aristochats, la nouvelle exposition qui s’ouvre à la Philharmonie de Paris dévoile l’histoire de la comédie musicale à l’écran, depuis les débuts du cinéma parlant jusqu’à aujourd’hui.

Le scénographe Pierre Giner a souhaité un espace totalement décloisonné pour donner son envergure au spectacle total qu’est le « musical ». Un mur de vingt-quatre mètres de long est ainsi aménagé pour la projection multi-écrans des plus belles réalisations en la matière : les numéros des stars du genre, de Fred Astaire à Michael Jackson, d’Elvis Presley à John Travolta, ainsi que de larges extraits aux images et couleurs superbes animent la paroi géante, dont on peut se délecter à l’envi, assis sur l’une des trois banquettes qui lui font face. L’immersion est totale et l’émerveillement garanti !

Les espaces attenants révèlent les coulisses de cette « fabrique du merveilleux » ainsi que l’historique et la propagation internationale de la comédie musicale : autant de témoignages d’interprètes ou de créateurs de comédies musicales d’hier et d’aujourd’hui à découvrir sous casque d’écoute. À ne pas manquer, au-delà de l’écran géant, la leçon de claquettes du très didactique Fabien Ruiz qui vous invite à vous exercer in situ, lors d’ateliers participatifs ou à l’aide d’un tutoriel en vidéo.

Dans cette exposition à vivre en famille, les enfants ont leur salon dédié, aux murs colorés, où ils pourront se déguiser voire même chanter. Des extraits courts de dessins animés y sont projetés et des jeux participatifs proposés. En bref, voilà une proposition qui plaira aux jeunes et aux « moins jeunes », une invitation au merveilleux en cet automne fraîchissant, qui mettra du baume au cœur et des étoiles dans les yeux.

L’exposition est relayée par la programmation de plusieurs événements (week-end des 3-4 novembre et des 21-23 décembre) à la Philharmonie même, où l’on retrouvera notamment, dans leur intégralité cette fois, Mary Poppins et Chantons sous la pluie, lors de ciné-concerts.

Crédit photographique : Françoise Dorléac et Catherine Deneuve dans Les Demoiselles de Rochefort, réal. , 1967. Photo Hélène Jeanbrau © Ciné Tamaris

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.