Flash info

Saison France-Roumanie, à vos marques !

 

Autour de plus de 360 dates prévues et en jouant avec impertinence côté communication sur les clichés réciproques (Dracula, Napoléon…), la France et la Roumanie s’associent en 2019 pour une saison commémorative à l’occasion du centenaire de la fondation de la Roumanie moderne et de la future présidence de l’Union européenne à partir du 1er janvier, mais aussi pour célébrer un passé et un avenir communs au sein de l’Union Européenne.

L’inauguration officielle se fera le 27 novembre 2018 à Paris à la Cathédrale Saint-Louis des Invalides, avec un concert labellisé par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Le chef franco-roumain Christian Ciuca dirigera l’Ensemble instrumental de Paris et le Chœur national de chambre Madrigal (Bucarest) dans le Requiem de Fauré, un programme repris le lendemain à la Basilique Sainte-Clotilde. À la Philharmonie de Paris ce sera et l’Orchestre de Jeunes de Roumanie le 30 novembre avec au programme : la Rhapsodie roumaine d’Enesco, Manfred de Tchaïkovski et le Concerto n°3 de Bartók dans un concert dirigé par . Tandis qu’au mois de mai c’est la France qui sera invitée au Festival des de Bucarest.

Côté Danse, la jeune chorégraphe roumaine Alexandra Pirici et ses perfomers présenteront un spectacle dans la salle byzantine de l’Hôtel de Béhague du 12 au 14 décembre. À partir d’avril, le Centre chorégraphique d’Orléans sera le lieu d’un échange avec le Coregrafie din România (Choreodep) et d’une rencontre par le biais de deux spectacles « Democracy » de et « Protest » de Sandra Mavhima. (NF)

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.