Qui pour succéder à Stéphane Lissner ?

Le mandat de , actuel directeur général de l’Opéra national de Paris, s’achève à la fin de la saison 2020/2021. Dans un communiqué en date du 17 janvier 2019, le Ministère de la Culture a annoncé la mise en place d’un comité visant à étudier les candidatures, même si en dernier ressort, sa nomination passe par un décret du Président de la République. 

Ce comité est constitué de :

Jean-Pierre Clamadieu, fraichement nommé Président du conseil d’administration de l’Opéra national de Paris

Laurent Bayle, Directeur général de la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris

Sylviane Tarsot-Gillery, Directrice générale de la création artistique au Ministère de la Culture depuis le 15 novembre 2018

James Conlon, chef d’orchestre américain qui a été directeur musical de l’Opéra national de Paris entre 1995 et 2004

Sasha Waltz, danseuse et chorégraphe allemande dont l’expérience à l’Opéra national de Paris se résume à une chorégraphie de Roméo et Juliette d’après Berlioz, en 2007

Parmi les noms qui circulent pour le poste de directeur général, figureraient notamment Dominique Meyer, Olivier Mantei, Eva Kleinitz, Sophie de Lint, Joan Matabosch et Peter de Caluwe. (JBdLT)

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
  • Philippe de Sade

    Succéder à Lissner , le meilleur directeur d ‘un Opéra sur la planète , sera difficile. Meyer est un vrai professionnel, fin connaisseur des voix comme des chefs , mais comme le mandat du futur directeur de l ‘Opéra débutera en 2021 pour une durée de six ans , il n ‘ a aucune chance. Peter de Caluwe est de loin la meilleure candidature. Il suffit de voir ses saisons au Théâtre Royal de la Monnaie. Il y invite rien moins que Castellucci, Warlikowski, Py ect ….Antilnoglu est par ailleurs un excellent chef. Sur un site concurrent du vôtre , très anti Lissner et particulièrement réactionnaire, des candidatures on ne saurait plus fantaisistes ont été évoquées. Voire même effarantes : un patron bien inculte du CAC 40 !!!
    On verra bien qui succèdera à Lissner. Mais pas d’erreur . On veut un grand professionnel ayant une expérience internationale. Si on nomme un tocard ou un second couteau , le public se chargera de le virer ! Avis à un certain Sylvain Fort qui pense avoir une idée de ce qu’est la musique !

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.