À emporter, CD, Musique d'ensemble

Renaissance musicale à Venise avec l’Ensemble Arcimboldo

Plus de détails

Pièces vocales et instrumentales de Jacques Arcadelt (c. 1507-1568), Jacquet de Berchem (c.1505-1565), Anton Francesco Doni (1513-1574), Giacomo Fogliano (1468-1548), Silvestro Ganassi (1492-1565), Francesco de Layolle (1492-1540), Diego Ortiz (c. 1510-1570), Giulio Segni (1498-1561), Enrìque de Valderrábano (c. 1500-1557), Adriano Willaert (c. 1490-1562). Avec Ulrike Hofbauer, soprano. Ensemble Arcimboldo, direction : Thilo Hirsch. 1 CD. Audite. Enregistré en février et juillet 2017. Notice de présentation bilingue (allemand et anglais). Durée : 58:22

 

Co-l-dolce-suono-Musique-virtuose-de-la-Renaiance-italienne-pour-soprano-flute-a-bec-et-cordesMettant en valeur des compositeurs peu connus de l’Italie du XVIe siècle, ce CD ravira tous les amoureux de la Renaissance italienne. Interprétation à la hauteur du projet, en dépit de quelques faiblesses concernant la restitution du texte verbal.

Entièrement consacré à la musique vénitienne de la Renaissance, le programme de ce CD est adossé aux recherches les plus récentes conduites ces dernières années dans différents domaines de la musicologie comme l’organologie, l’acoustique, l’iconographie musicale, la facture instrumentale, la recherche de manuscrits, etc. On peut donc faire confiance à l’ et à son chef pour tout ce qui concerne l’authenticité de l’interprétation et la qualité des instruments. C’est en tout cas avec le plus grand bonheur qu’on découvrira les compositions de musiciens comme , , ou , pour ne nommer que ces derniers. Les pièces retenues qui mettent en valeur différents luths, vielles, violes de gambe, violons-Renaissance ou autres flûtes à bec, sont de la plus grande beauté et flattent toutes l’oreille de même qu’elles comblent l’esprit. Interprétation au sommet, donc, qui force le respect et l’admiration.

La seule relative faiblesse de cet attachant et original CD réside peut-être dans le choix de la soprano , non pas pour l’adéquation de ce ravissant filet de voix à la musicalité ou à l’écriture vocale relativement peu difficile des morceaux retenus – car qui sait vraiment comment chantaient les interprètes de l’époque ? – mais plutôt pour la pauvreté de l’expression, la faiblesse de la diction et l’incapacité, du coup, à faire ressortir les subtilités d’un texte verbal parfois à la limite du compréhensible. Pour des poèmes de Pétrarque, c’est tout de même un comble, et l’on ne peut que rêver de ce qu’aurait fait avec un tel programme une Roberta Mameli, pour ne nommer que cette dernière. Espérons que les futures réalisations de cet ensemble tiendront davantage compte de la place de la poésie dans la musique vocale de la Renaissance italienne.

Plus de détails

Pièces vocales et instrumentales de Jacques Arcadelt (c. 1507-1568), Jacquet de Berchem (c.1505-1565), Anton Francesco Doni (1513-1574), Giacomo Fogliano (1468-1548), Silvestro Ganassi (1492-1565), Francesco de Layolle (1492-1540), Diego Ortiz (c. 1510-1570), Giulio Segni (1498-1561), Enrìque de Valderrábano (c. 1500-1557), Adriano Willaert (c. 1490-1562). Avec Ulrike Hofbauer, soprano. Ensemble Arcimboldo, direction : Thilo Hirsch. 1 CD. Audite. Enregistré en février et juillet 2017. Notice de présentation bilingue (allemand et anglais). Durée : 58:22

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.