Banniere-ClefsResmu-ok

Intégrale d’orgue Max Reger en cours par Jean-Baptiste Dupont

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Max Reger (1873-1916) : Sonate n° 1 en fa dièse mineur op. 33 ; Sonate n°2 en ré mineur op. 60 ; Cinq préludes et fugues d’exécution facile op. 56 ; 20 préludes de choral (troisième livraison des 52 préludes de choral op. 67). Jean-Baptiste Dupont aux orgues de Landau in der Pfalz (Stadtpfarrkirche), Pössneck (Stadtkirche) et Ulm (Pauluskiche) Allemagne. 2 CDs Hortus. Enregistré de décembre 2017 à juin 2018. Livret bilingue français anglais. Durée : 136:08

 

reger5_dupont_hortus

Album après album, édifie un monument à la gloire de . On sait combien son œuvre pour orgue occupe une place importante dans sa production, présentée ici sur des instruments allemands idéalement choisis pour mieux approcher ces textes denses et passionnés. La découverte est au rendez-vous tant par les œuvres, les orgues, que par l’interprétation débarrassée de tout pathos.

Le label Hortus, essentiellement spécialisé dans l’orgue, a proposé depuis plusieurs années à d’enregistrer une intégrale Reger. Cela représente un énorme travail tant ses œuvres font partie des plus ardues du répertoire symphonique, en parallèle à un choix d’instruments contemporains et en bon état de marche. On se remémore la réflexion de Reger à propos de la difficulté d’exécution de ses œuvres d’orgue : « Il n’y a pas une note de trop ». Déjà publiés, les quatre premiers albums regroupant au total six disques ont offert un premier panorama de divers types de pièces : Fantaisies sur des thèmes de chorals, Passacailles, Chorals, Fantaisies et fugues. A chaque fois, des orgues, pour la plupart peu connus au disque, ont embelli ces œuvres complexes soutenues par le jeu toujours clair et déterminé de l’interprète.

Il en va de même dans le présent volume de deux CDs portant le numéro 5. Jean-Baptiste Dupont aborde ces œuvres tout d’abord en musicologue, faisant le tri des diverses versions et révisions de l’auteur ou de son contemporain Karl Straube qui créa également plusieurs de ses compositions. Les orgues choisis offrent un nombre important de jeux qu’il convient d’organiser en groupes et mis en mémoire dans un combinateur, excluant le système quelque peu artificiel et approximatif d’une pédale de crescendo. Le résultat est bien plus précis, subtil et rend le discours plus fouillé et agréable à l’écoute. Pour cet album, 700 combinaisons ont été ainsi enregistrées.

L’épine dorsale de ce volume 5 est constituée par les deux sonates op. 33 et op. 60. La première montre un Reger s’émancipant peu à peu du souvenir de Bach, dans un chant personnel et romantique. La seconde sonate, elle, écrite à l’aube du XXe siècle, offre une évolution sensible dans son art, tourné vers un expressionnisme virtuose et un modernisme assez nouveau. L’album présente aussi cinq Préludes et fugues op. 56, soi-disant plus faciles aux dires de l’auteur, mais d’un niveau au moins égal aux grandes compositions de Johann Sebastian Bach.

, disparu prématurément à l’âge de 43 ans, demeure l’un des plus importants compositeurs allemands du début du XXe siècle. Il confiait : « Mes œuvres pour orgue sont difficiles, elles exigent de l’interprète une technique souveraine et beaucoup d’esprit ». C’est bien ce que l’on peut ressentir ici à l’écoute de ces pages, magistralement portées par Jean-Baptiste Dupont, à la technique parfaite toujours au service d’un discours qu’il sait nous rendre captivant. On attend la suite de l’intégrale avec curiosité et envie.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.