Dernières bonnes nouvelles de l’orgue de Notre-Dame de Paris

Les dernières nouvelles concernant le grand-orgue de Notre-Dame de Paris rapportées par Éric Brottier, technicien-conseil et expert des orgues auprès de la ville de Paris et du Ministère de la Culture sont rassurantes.

Constat fait ce mardi 23 avril 2019 en présence de Christian Lutz, expert pour les orgues, et Pascal Quoirin, facteur d’orgue en charge en partie du grand instrument de Notre-Dame : l’orgue semble intact. Le seul désagrément constaté est qu’il est rempli de poussière, de type marron chocolat non adhésive, et non de suie corrosive et collante comme on trouve habituellement en cas d’incendie. Cette poussière pourra facilement être supprimée. De plus, la dalle qui relie les deux tours et qui couvre la travée de l’orgue a parfaitement rempli son rôle de parapluie et l’orgue n’a absolument pas été inondé.

Il faut néanmoins rester prudent : il n’y a plus de courant dans la cathédrale et il n’a donc pas été possible de mettre l’orgue en vent. Mais un thermomètre à mémoire placé dans le soubassement de l’orgue indique qu’à cet endroit la température de 17°C n’a pas varié. Il y a donc lieu d’être optimistes.

Un petit coin de ciel bleu au milieu de cette fournaise cataclysmique…
(FM)

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.