Flash info

Ravel : une nouvelle plaque commémorative à Paris

 

L’unique plaque commémorative dans la capitale, posée en 1969, est celle du 4 avenue Carnot (17e), adresse du compositeur de fin 1908, après la mort de son père, à 1917 après la mort de sa mère.

Aujourd’hui à 14h30, une nouvelle plaque commémorative du compositeur sera dévoilée au 21 rue d’Athènes (9e). Cette adresse était celle du pied-à-terre parisien de Ravel après son installation à Montfort-l’Amaury. Il y séjourna régulièrement de 1921 à 1932 à l’Hôtel d’Athènes près de sa « famille d’accueil », les Godebski, au n° 22. La plaque est posée à l’initiative de l’association les Amis de avec le soutien de la famille Godebski, de la Fondation La Marck (Fondation de Luxembourg) et de la direction de l’Hôtel ATN***.

Aucune des adresses parisiennes où vécut Maurice Ravel jusqu’à ses 26 ans n’est honorée d’une plaque commémorative :

40, rue des Martyrs, Paris IXe (1875-1880)

29, rue de Laval (aujourd’hui Victor-Massé), Paris IXe (1880-1886)

73, rue Pigalle, Paris IXe (1886-1896)

15, rue Lagrange, Paris Ve (d’août 1896 à 1898)

7, rue Fromentin, Paris IXe (de 1898 à fin 1900)

40 bis, rue de Douai, Paris IXe (depuis environ janvier 1901 jusqu’à l’été 1901)

17 boulevard Pereire, Paris XVIIe (de juillet 1901 à avril 1904)

Par ailleurs une plaque est apposée depuis 2015 à Levallois-Perret au 11 rue Chevallier – aujourd’hui Louis Rouquier – (période printemps 1904 – fin 1908).

(NF)

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.